Frac Alsace

Frac Alsace #COVID-19 | Suite aux mesures sanitaires mises en place par le gouvernement, le FRAC Alsace a fermé ses portes jusqu’à nouvel ordre. Le Frac Alsace a été créé en 1982 à l’initiative du Ministère de la Culture et de la Communication et du Conseil Régional d’Alsace. À l’instar des 22 autres Frac français, le Frac Alsace développe 3 missions principales : • soutenir et promouvoir la création contemporaine par la constitution d’une collection d'art contemporain et la mise en place d’un programme régulier d'expositions temporaires ; • diffuser l’art contemporain par le biais de partenariats artistiques et pédagogiques, à l'échelle régionale pour une grande part mais aussi au niveau national et international ; • sensibiliser les publics à la création contemporaine grâce à une grande diversité d’actions et d’outils.
(5)

Fermé temporairement

[ARTISTES À DOMICILE]Emilie Picardvit et travaille à Strasbourgœuvre soutenue : « Une archéologie», 2020La notion de ves...
27/11/2020

[ARTISTES À DOMICILE]
Emilie Picard
vit et travaille à Strasbourg

œuvre soutenue : « Une archéologie», 2020

La notion de vestige est au cœur de mon travail. Non pas le vestige d’un objet mais celui d’une image. Un jeu de rayures et de fissures fend la peinture pour l'ouvrir littéralement à d’autres champs de lecture. Je m’inspire en ce sens de certaines fresques antiques qui nous arrivent parcellaires, incomplètes, images résiduelles qui laissent apparaître leur support et leur matérialité. Elles étaient des leurres qui ne cachent plus aujourd’hui leur apparat. Je tente d’en faire de même dans mes peintures.

« Une archéologie», 2020
Que faire des recherches qui préfigurent la peinture ? À travers ce projet je souhaite donner une forme à ce qui par principe ne peut pourtant pas se figer puisqu'il s'agit d'un processus actif, en perpétuel mouvement. Cette forme, si elle existe, j’aimerais la mettre en scène, littéralement, en un dispositif qui puisse témoigner d’une réflexion en cours. Je l’imagine se déployer dans l’espace comme une cartographie mentale, une installation qui puisse rendre compte de la genèse de mes peintures, des ressources documentaires et iconographiques qui les sous-tendent.

Textes et photos : ©Emilie Picard
Portrait : ©Arianna Sanesi

 #emiliepicard #artcontemporain #RADFRACAlsace #fracalsace #peinturecontemporaine #frenchartist #figurativepainting #recherches #workinprogress #artresearch #archives

@emilie__picard @fracalsace @laregiongrandest @villeselestat @culture_gouv @platformfrac

[ARTISTES À DOMICILE]Saba NiknamVit et travaille à Strasbourg / dessin, narration, textile, photographieœuvre soutenue :...
26/11/2020

[ARTISTES À DOMICILE]
Saba Niknam
Vit et travaille à Strasbourg / dessin, narration, textile, photographie

œuvre soutenue : « Voyage à travers les coiffes », 2020

Depuis le début de mon parcours artistique, je m’intéresse à la question des mythes, des univers magiques et chamaniques, à la fois en tant qu’artiste plasticienne mais aussi avec un regard d’ethnologue. Je collectionne les vêtements et les coiffes ethniques qui sont une grande source d’inspiration pour mes dessins. Je crois au fait qu’ils sont comme des livres qui au travers des broderies, symboles, formes et couleurs racontent l’histoire et les croyances d’un peuple.

« Voyage à travers les coiffes », 2020
C’est un projet photographique mettant en scène les coiffes que je fabrique en m’inspirant de coiffes traditionnelle d’Asie. Je respecte leurs codes tout en y ajoutant ma touche personnelle. Face à l’objectif, je crée une scène théâtrale pour raconter l’origine du mythe de la coiffe et révéler ainsi le sens derrière la forme. C’est un voyage à travers l’habit comme a pu le faire Léon Bakst, costumier et décorateur pour les ballets russes.

Photos et textes : © Saba Niknam

#sabaraven #sabaniknam #artcontemporain #RADFRACAlsace #headdress #folkart #photography

@sabaraven @platform @laregiongrandest @villeselestat @culture_gouv

[ARTISTE À DOMICILE]Dominique Petitgandvit et travaille à Paris et à Nancyœuvre soutenue : en cours de réalisation Domin...
20/11/2020

[ARTISTE À DOMICILE]

Dominique Petitgand
vit et travaille à Paris et à Nancy
œuvre soutenue : en cours de réalisation

 Dominique Petitgand crée des œuvres sonores, parlées, musicales et silencieuses qu’il donne à entendre sous différentes formes : installations sonores, séances d’écoute, créations radio, éditions disques et livres. Il définit ses œuvres comme des récits et des paysages mentaux, des énigmes au bord du vide ou de la rêverie. Il inventorie de façon obsessionnelle, toujours empreinte de musicalité, des voix, des gestes, des humeurs, afin de prendre acte d'une parole, d'un état, d'un manque, d’une fiction possible.

Œuvre en cours de réalisation
Il s’agira de documenter comment des œuvres sonores, au travers de leurs incarnations en multiples versions et formats, diffusions, installations, transcriptions ou traductions, se déploient dans l’espace, dans différents contextes et sur tous les supports. Comment ces œuvres, qui trouvent leur origine dans une pratique de l’écoute, deviennent matériau d’écritures, se jouent de toutes leurs résonances spatiales et narratives et produisent un pluriel de situations d’écoutes et d’images mentales.

 http://dominiquepetitgand.art/

Installations sonores :
01 – «Je siffle au bord du quai», CIAP, Île-de-Vassivière, 2015 © photo Aurélien Mol
02 – «De l’électricité dans l’air», CIAP, Île-de-Vassivière, 2015 © photo Aurélien Mole
03 – «Les ballons», EAC-HEC, Jouy-en-Josas, 2016 © photo Stéphane Ruchaud
04 – «Le fil conducteur», gb agency, Paris, 2017 © photo Aurélien Mole
05 – «Les voix blanches», T2G-Théâtre de Gennevilliers, 2019 © photo Marc Domage

atelier croquis – carnets – images textes :
06 - croquis installation paysagère, 2020.
07 - extrait titres manuscrits Parenthèse sonore #2, 2020.
08 - extrait carnet phrase découpée Je-ne-sais-pas, 2019.
09 - image-texte Les gens assis par terre #1, 2019.
10 - phrase tampon Un vide dans le brouhaha, 2016
© Dominique Petitgand

#DominiquePetitgand #artcontemporain #RADFRACAlsace #fracalsace #artsonore #oeuvresonore
@platformfrac @[email protected] @villeselestat @laregiongrandest @gbagency_paris

[Hommage]Isabelle LévénezL’artiste Isabelle Lévénez disparaissait le 19 octobre dernier ; elle avait 50 ans.Tout au long...
18/11/2020

[Hommage]
Isabelle Lévénez
L’artiste Isabelle Lévénez disparaissait le 19 octobre dernier ; elle avait 50 ans.

Tout au long de ses résidences et de ses expositions personnelles et collectives (dont un passage au FRAC Alsace en 2002), son travail multiforme a questionné l'individu dans ses relations à autrui, à son environnement et à soi-même. Dessin, écriture, photo, vidéo ou encore installation, son œuvre s’articule autour du motif central du corps : le corps comme espace à découvrir, le corps-paysage, le corps objet de tous les désirs.

Afin de rendre hommage à Isabelle Lévénez, le FRAC Alsace présente ici trois de ses œuvres présentes dans sa collection, à propos desquelles elle écrivait : « J’aime parcourir les limites du corps en invitant mes protagonistes à rejouer leur histoire. C’est un travail sur le souvenir, sur l’intimité que ces sujets abandonnent comme un don de soi, comme un don d’amour. » Sans titre (13 dessins) a été exposée l’an dernier au CEAAC à Strasbourg dans le cadre de « Effets secondaires ».

Sans titre,13 dessins, 1997-1998. ©Adagp, Paris. Photo : Klaus Stöber.

Retrouvez toutes les œuvres d’Isabelle Lévénez dans notre collection ici : https://www.navigart.fr/fracal/artworks?filters=authors%3ALEVENEZ%20Isabelle%E2%86%B9L%C3%89V%C3%89NEZ%20Isabelle&page=1&layout=grid&sort=by_author

#isabellelevenez #artcontemporain #corps #espace #corpsobejet #corpspaysage #desirs #histoirepersonnelle #souvenir #intimite #dondesoi #amour #installation #video #photo #dessin #ecriture

@platformfrac @laregiongrandest @culture_gouv @villeselestat

[ARTISTES À DOMICILE]> Dans le cadre du dispositif de résidence d’artistes à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le...
17/11/2020

[ARTISTES À DOMICILE]
> Dans le cadre du dispositif de résidence d’artistes à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le confinement

Fernande Petitdemange photographie
vit et travaille à Metzeral
œuvre soutenue : « et cætera », 2020-2021

La collecte, la collection, la nature morte, la série sont les fondements de la démarche de l’artiste.

« […] Fernande Petitdemange […] sauve de l’oubli et du chaos non pas ce qui est beau, rare ou extraordinaire, mais ce qui est considéré comme les insignifiants fragments d’un monde, rendus invisibles par leur banalité. Elle invente le cabinet de curiosités moderne où le résidu devient prépondérant et précieux, projeté en avant par contraste avec le fond blanc et irréel du support photographique. »
Frédérique Goerig-Hergott, conservatrice en chef au Musée Unterlinden

« et cætera », cahiers d’inventaire, 2020-2021
Fernande Petitdemange collectionne des objets qu’elle accroche aux murs de son atelier – et qu’elle appelle aussi « son laboratoire de recherches » – ou bien qu’elle entrepose dans une armoire dont elle a hérité. Cette résidence lui permettra de mettre en valeur ses collections : prises de vues en numérique couleur, sélection d'images, identifications, recherches d'origines des objets photographiés et enfin, archivage de toutes ces données sur support papier. Ces cahiers d’inventaire seront la trace unique, pérenne et cohérente donnant sens à la démarche de l’artiste qui a commencé ce travail de collecte il y a presque 30 ans. 

Crédits visuels : Fernande Petitdemange

#fernandepetitdemange #artcontemporain #RADFRACAlsace #fracalsace #photographie #collection #objet #inventaire #trace #memoire #strate #recherche #laboratoire #heritage #archive

@fracalsace @laregiongrandest @villeselestat @culture_gouv @platformfrac @fernandepetitdemange

[EXPO]Rideau tiré sur l’exposition Jeongmoon Choi : Le Pouls de la TerreDimanche 25 octobre, l’exposition de l’artiste J...
03/11/2020

[EXPO]
Rideau tiré sur l’exposition Jeongmoon Choi : Le Pouls de la Terre
Dimanche 25 octobre, l’exposition de l’artiste Jeongmoon Choi au FRAC Alsace, Le Pouls de la Terre, s’est achevée. Lors de ce dernier week-end d’exposition, vous avez été quelques 120 visiteurs et visiteuses à venir déambuler au cœur de cette impressionnante installation filaire lumineuse et à participer au dernier Atelier Familles qui s’en inspirait, « Rebonds à huis clos ». Un grand merci à toutes et à tous !
Nous profitons de l’occasion pour adresser également un grand merci à Liliana Amundaraín, venue renforcer notre équipe de médiateurs et médiatrices ces dernières semaines. Son enthousiasme a apporté une bouffée d’air à l’équipe et lui a permis de vous offrir, plus que jamais, un accueil de qualité.
À très bientôt !
© Jeongmoon Choi ©FRAC Alsace
Photos expo : Pierre Rich Photos atelier : FRAC Alsace
#artcontemporain #exposition #finissage #installation #lumiere #fils #atelier #mediation
@jeongmoonchoi @lilianaamundarain @arepa182 @culture_gouv @laregiongrandest @platformfrac @villeselestat

Frac Alsace's cover photo
03/11/2020

Frac Alsace's cover photo

[ARTISTES À DOMICILE]> Dans le cadre du dispositif de résidence d’artistes à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le...
23/10/2020

[ARTISTES À DOMICILE]
> Dans le cadre du dispositif de résidence d’artistes à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le confinement

Cynthia Montier, vit à Strasbourg et travaille en Europe.

Œuvres soutenues : « Private Is Political », performance, 2020 ;

« Espaces Affectifs – Promenade extime en différé », performance, 2020

Cynthia Montier s'intéresse aux gestes d’appropriation symbolique dans l’espace public. Elle accorde une importance privilégiée à la croyance, la spiritualité et la dévotion dans les pratiques socialement engagées. Influencée par l’éducation populaire, la culture ouvrière et la magie militante, sa démarche se déploie à partir d’interventions situées et de dispositifs dialogiques : intervention, entretien, arpentage et enquête urbaine; workshop, rituel, publication et transmission.

« Private Is Political » est un dispositif en ligne de conversation/performance à domicile. L'hôte convie les artistes femmes Ophélie Naessens et Lise Lerichomme à une conversation non-verbale sur la place des corps dans l’espace public et domestique, entre privé et politique, intime et personnel.

Dans cette lignée, "Espaces Affectifs – Promenade extime en différé", workshop performatif dans la ville et sur smartphone expérimente la charge affective et la relation intime à l'espace urbain.

©Cynthia Montier ©Ophélie Naessens ©Lise Lerichomme ©Alain Bieber ©Syndicat Potentiel

#cynthiamontier #artcontemporain #RADFRACAlsace #fracalsace #performance #affectif #intime #domestique #urbain #conversation #corps #publique #politique #personnel #prive #militante #magie #croyance #spiritualite #devotion #populaire #ouvriere

@cynthia.montier @fracalsace @laregiongrandest @villeselestat @culture_gouv @platformfrac

[ARTISTES À DOMICILE]> Dans le cadre du dispositif de résidence d’artistes à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le...
20/10/2020

[ARTISTES À DOMICILE]
> Dans le cadre du dispositif de résidence d’artistes à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le confinement

 

Coralie Lhote, vit et travaille à Strasbourg dans les ateliers du Bastion XIV.

Œuvre soutenue : « Chez soi, rien que soi », 56 dessins, 2020.

A travers une pratique du dessin, de l’estampe et de l’installation, Coralie Lhote questionne le corps et son identité. Son intérêt pour la matière et plus particulièrement pour la peau l’amène à façonner des corps imaginaires et mouvants.

La série « Chez soi, rien que soi » recueil cinquante-six dessins correspondants à chaque jour du confinement entre mars et mai 2020. Mon intention consiste à envisager cette période comme un temps pour prendre soin. Je sortais péniblement du sommeil et me plongeais dans une esquisse introspective. À travers ce recueil de dessins, je souhaite que d'autres puissent ainsi se retrouver.

© Coralie Lhote

#coralielhote #artcontemporain #RADFRACAlsace #fracalsace #estampe #installation #dessin #esquisse #introspection #confinement #sommeil #resilience #corps #forme #matiere #peau #surface #manipulation #identite

@co.lho @fracalsace @laregiongrandest @villeselestat @culture_gouv @platformfrac

[ARTISTES À DOMICILE]> Dans le cadre du dispositif de résidence d’artistes à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le...
16/10/2020

[ARTISTES À DOMICILE]
> Dans le cadre du dispositif de résidence d’artistes à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le confinement

OH EUN LEE
vit et travaille à Schiltigheim, France.

Œuvre soutenue : « Chez Nous », 2020. Image animée.

Ma pratique s’attache à l'autofiction : je raconte des histoires à la croisée du réel et de la fiction, des histoires vécues qui soulèvent des questionnements inévitables, créant ainsi des interstices entre l'imagination et la représentation du réel. L’image animée est le médium que je privilégie dans ma quête d’un universel puisé dans les expériences strictement individuelles.

« Chez Nous »
En 2016, j’ai emmené mon fils d’un an en Corée du Sud pour qu’il rencontre ses grands-parents pour la première fois. Pendant ce séjour, et dans le but de soulager mon père, j’ai décidé que ma mère, atteinte d’un syndrome parkinsonien, partirait en foyer d’accueil médicalisé. C’est une histoire de générations qui se croisent, celle de mon fils apprenant à marcher et celle de ma mère commençant à désapprendre.

©Oh Eun Lee.

#oheunlee #artcontemporain #RADFRACAlsace #fracalsace #artnumerique #espaceconfine #mere #famille #marcher #artvideo #generation #parkinson #apprentissage #fiction #imaginaire #biographie #enfance #vieillesse #maternite #autofiction

@fracalsace @laregiongrandest @villeselestat @culture_gouv @platform

[ARTISTES À DOMICILE]> Dans le cadre du dispositif de résidence d’artistes à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le...
16/10/2020

[ARTISTES À DOMICILE]
> Dans le cadre du dispositif de résidence d’artistes à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le confinement

THOMAS LASBOUYGUES
Vit et travaille à Strasbourg dans les nouveaux ateliers du CRIC sur le site de la Coop.

Œuvre soutenue : « Un monde sans nous », vidéo, 2020. 20 min.

 « […] À travers l’articulation de multiples opérations d’émission, de réception, d’enregistrement, de captation, de diffusion, de projection… parfois successives, parfois synchrones, la pratique expérimentale et fictionnelle de l'artiste met en lumière un rapport médiatisé aux expériences et aux images, propre à déplacer la perception du spectateur vers un ailleurs qui tient finalement plus du monde parallèle que de la contrée exotique. In fine, en prenant appui sur le réel, l'artiste investit son enregistrement comme une forme narrative voire performative, propre à faire alors émerger de nouvelles terra incognita. »
Emma Cozzani, artiste plasticienne

« Un monde sans nous » est un projet vidéo initié pendant le lockdown et construit avec la technique du found footage à partir d’images de webcams et de caméras de vidéosurveillance. On découvrira un monde familier où les villes, villages, grands espaces et paysages sont désertés et débarrassés de la présence humaine, et dans lesquels les architectures deviennent des ruines de notre civilisation contemporaine. Traitées comme des vanités, ces images évoquant les films de science-fiction et post-apocalyptiques nous intriguent, nous apaisent, nous fascinent, nous angoissent. Cette overview d’un autre monde, miroir sur un passé et un présent à venir questionne notre place de spectateur, à la fois le regardeur et opérateur actif.

 Crédit photo :
04-Radôme à Palabres 2016 : ©Yohann Gonzard
06-Projet Elina 2013- 2015 : ©François Klein
Autres photos : ©Thomas Lasbouygues

#thomaslasbouygues #artcontemporain #RADFRACAlsace #fracalsace #unmondesansnous #lockdown #confinementart #skylinewebcam #vidéosurveillance #videoart #artiststudio #coopstrasbourg #absence #sciencefiction #postapocalypse #ville #controle #communication #surveillance

@thomaslasbouygues @platformfrac @culture_gouv @laregiongrandest @villeselestat

[ARTISTES À DOMICILE]> Dans la cadre du dispositif de résidence à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le confinemen...
13/10/2020

[ARTISTES À DOMICILE]
> Dans la cadre du dispositif de résidence à domicile (RAD) lancé par le FRAC pendant le confinement

XAVIER HOLLEBECQ / objet, sculpture, écriture

vit et travaille à Montierame, Troyes

Œuvres soutenues: « Disorder », « Camera d’anti surveillance », 2020 

Les machines impliquent une façon de travailler particulière, on parle même de réfléchir pour la machine. Multiplier les rencontres avec les machines, en créer, en réadapter, tout cela me permet d’avoir des approches différentes. D’abord utilisées pour écrire du mouvement, elles me serviront bientôt à vérifier le hasard, mais peut-on en s’en remettre au hasard ?

« Disorder » est un projet sur l’ordre et le désordre. L’ordre numérique par exemple, mais aussi sur l’ordre social, celui du maintien de l’ordre. J’ai écrit un programme donnant les 10080 façons de mélanger les lettres du mot ‘disorder’, imprimées ensuite grâce à un traceur des années 80. En face, j’utilise un algorithme de détection de personnes sur une caméra, pour que celle-ci ne filme et ne surveille que là où il n’y a personne (en cours de re-travail). Cela peut-il maintenir ou créer le désordre ?

#xavierhollebecq #artcontemporain #RADFRACAlsace #fracalsace #processing #codeart #generativeart #algorithmicar #creativecodeart #drawingmachine #random #lineart #raspberrypi #java #desordre

@spiderlab.fr @fracalsace @laregiongrandest @villeselestat @culture_gouv @platformfrac

Adresse

1 Route De Marckolsheim
Sélestat
67600

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Frac Alsace publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter Le Musée

Envoyer un message à Frac Alsace:

Vidéos

• Le FRAC Alsace

Le FRAC Alsace a été créé en 1982 à l’initiative du Ministère de la Culture et de la Communication et du Conseil Régional d’Alsace. Riche de plus de 1100 œuvres représentant plus de 500 artistes, et portant un regard sur la scène régionale et transfrontalière (CH, D, F), la collection du FRAC Alsace se construit autour d’axes thématiques tels que le territoire, le paysage, le corps, la narration et le langage, dévoilant des questions sociétales et politiques. La diversité des techniques présentes dans la collection traduit l’attention particulière portée aujourd’hui aux œuvres propices à la diffusion. Sans limitations géographiques dans le choix des œuvres, le FRAC Alsace souhaite établir des liens entre des artistes établis, émergents et des positions à découvrir.

Sur son territoire, le FRAC Alsace co-construit avec des partenaires issus de secteurs variés, de nouveaux projets à partir de sa propre collection. Créant des ponts entre les différents acteurs impliqués, il s’agit, au-delà de l’œuvre, de faire découvrir les coulisses de la collection, son contexte de création et de faire connaître les enjeux artistiques ou techniques liés à la présentation des œuvres.

• Mentions légales

Le FRAC Alsace est financé par le ministère de la Culture / DRAC Grand Est et la Région Grand Est. Il bénéficie du soutien de l’Académie de Strasbourg et des Conseils départementaux du Haut-Rhin et du Bas-Rhin. Président : Pascal Mangin, directrice : Felizitas Diering. Avec le 49 Nord 6 Est – FRAC Lorraine et le FRAC Champagne-Ardenne, le FRAC Alsace constitue le réseau des 3 FRAC du Grand Est. Le FRAC Alsace est membre de PLATFORM – regroupement des Fonds Régionaux d’Art Contemporains – Videomuseum – réseau des collections publiques d’art moderne et contemporain – et de VERSANT EST – réseau art contemporain Alsace.

Musées á proximité


Autres musées à Sélestat

Voir Toutes