Château du Haut-Koenigsbourg

Château du Haut-Koenigsbourg Découvrez toutes les actualités du château du Haut-Koenigsbourg! Au cœur de l'Alsace, le château du Haut-Kœnigsbourg vous plonge dans l'univers du Moyen Age et dans une atmosphère chargée d’histoires.
(758)

Visible de loin, l’imposante forteresse nichée au cœur de la forêt, domine la route des vins qui serpente à ses pieds et la charmante ville de Sélestat. Restaurée au début du 20e s., elle offre une vision remarquable de ce qu’était un château fort au 15e siècle. Large choix de visites pour tous les âges.

Fonctionnement normal

[Vie du monument] Projet scolaire 👏Nous vous le disions il y a quelques jours, cette année, pour mener des projets avec ...
23/06/2021

[Vie du monument] Projet scolaire 👏

Nous vous le disions il y a quelques jours, cette année, pour mener des projets avec des scolaires, il a fallu faire preuve d’adaptation et de réactivité !
C’est avec la classe de 5e option Langue et Culture Régionale du collège Mentel que notre animatrice Aline a travaillé cette année. Un collège avec lequel le château travaille depuis près de 10 ans.

Et cette année le projet a été consacré au thème de l’ingénierie militaire au Moyen Âge !

Une première intervention s’est déroulée au collège pour introduire l’histoire de la forteresse et proposer un atelier autour des armes offensives et défensives.

Les élèves ont ensuite travaillé en classe virtuelle avec la Ville de Sélestat sur le thème de l’architecture défensive. Ce travail a été complété par une intervention d’Aline sur un plan interactif du château pour présenter les différents systèmes défensifs.

La classe a enfin pu découvrir le château et son donjon, tout en découvrant les engins de guerre. Les élèves ont en effet réalisé leurs propres maquettes d’engins de guerre !

Une année inhabituelle mais bien chargée ! Retour en images ! 📸

[Calendrier] L’été 🌞Depuis hier, c’est le début de l’été ! 😊➡️ Il est marqué par le solstice d’été qui correspond au jou...
22/06/2021

[Calendrier] L’été 🌞

Depuis hier, c’est le début de l’été ! 😊

➡️ Il est marqué par le solstice d’été qui correspond au jour le plus long dans l’année ! De ce fait, dans l’Antiquité les peuples païens allumaient un immense feu rappelant la lumière et la chaleur du soleil pour célébrer ce jour. 🔥 Cette coutume a été reprise au Moyen Âge par les chrétiens qui l’ont associé à la naissance de Saint Jean-Baptiste donnant la fête de la Saint-Jean. 🤓

➡️ Dans les pays nordiques, il existe une fête similaire qui se tient durant le mois de juin mais qui prend son importance au moment du solstice d’été car là-bas le soleil est omniprésent et ne se couche pas vraiment. Par exemple, les nuits blanches à Saint-Pétersbourg sont un excellent moyen de faire la fête avec des concerts, l’ouvertures des musées et des théâtres.

Et vous, comment avez-vous célébré ce solstice ? 😉

[Calendrier] L’été 🌞

Depuis hier, c’est le début de l’été ! 😊

➡️ Il est marqué par le solstice d’été qui correspond au jour le plus long dans l’année ! De ce fait, dans l’Antiquité les peuples païens allumaient un immense feu rappelant la lumière et la chaleur du soleil pour célébrer ce jour. 🔥 Cette coutume a été reprise au Moyen Âge par les chrétiens qui l’ont associé à la naissance de Saint Jean-Baptiste donnant la fête de la Saint-Jean. 🤓

➡️ Dans les pays nordiques, il existe une fête similaire qui se tient durant le mois de juin mais qui prend son importance au moment du solstice d’été car là-bas le soleil est omniprésent et ne se couche pas vraiment. Par exemple, les nuits blanches à Saint-Pétersbourg sont un excellent moyen de faire la fête avec des concerts, l’ouvertures des musées et des théâtres.

Et vous, comment avez-vous célébré ce solstice ? 😉

[Tradition] La fête de la musique 🎼Avez-vous aussi remarqué ce phénomène étrange ? Une chanson chantée avec conviction e...
21/06/2021

[Tradition] La fête de la musique 🎼

Avez-vous aussi remarqué ce phénomène étrange ? Une chanson chantée avec conviction et à tue-tête sous la do**he, devient subitement un bredouillement inintelligible, dès lors qu’autrui l’ouït.
Entre la voix qui déraille, les paroles qui nous échappent …nous voici loin de notre heure de gloire solitaire. 👩‍🎤

Rassurez-vous, rien n’est perdu !
En ce 21 juin, jour de fête de la musique, nous avons la solution.
Avec ce chansonnier du 15e siècle vous aurez les paroles et la notation de la mélodie. Certes, il n’est plus tout jeune mais vous serez sensibles à sa forme de cœur, rarissime !

Transcrit vraisemblablement par un artiste de langue flamande ou française, maîtrisant toutefois assez bien l’italien, il rassemble une sélection de 43 chansons françaises et italiennes dont certaines furent composées par de grands noms de cette époque, comme Binchois ou Ockeghem.

Les paroles, elles, raviront les amateurs de chansons d’amour.
Voici les premières phrases issues de la chanson italienne en illustration : «Per la mya cara, o dolce amore, Tu sey pyù bella dona a ce che dir non say...», ce qui signifie « Pour ma chère, o doux amour, tu es la plus belle femme à qui je ne sais que dire...». 😍

Ainsi, vous n’oublierez plus les paroles !

Et si d’aventure elle vous semblait vraiment trop désuète pour la fête de la musique, vous pourrez toujours la chanter à la Saint Valentin !

Per la mya cara – Chansonnier cordiforme de Montchenu, manuscrit enluminé, Rothschild 2973 (979 a) [I, 5, 13], f° 11v, 1470-1480 © Gallica

[Tradition] La fête de la musique 🎼

Avez-vous aussi remarqué ce phénomène étrange ? Une chanson chantée avec conviction et à tue-tête sous la do**he, devient subitement un bredouillement inintelligible, dès lors qu’autrui l’ouït.
Entre la voix qui déraille, les paroles qui nous échappent …nous voici loin de notre heure de gloire solitaire. 👩‍🎤

Rassurez-vous, rien n’est perdu !
En ce 21 juin, jour de fête de la musique, nous avons la solution.
Avec ce chansonnier du 15e siècle vous aurez les paroles et la notation de la mélodie. Certes, il n’est plus tout jeune mais vous serez sensibles à sa forme de cœur, rarissime !

Transcrit vraisemblablement par un artiste de langue flamande ou française, maîtrisant toutefois assez bien l’italien, il rassemble une sélection de 43 chansons françaises et italiennes dont certaines furent composées par de grands noms de cette époque, comme Binchois ou Ockeghem.

Les paroles, elles, raviront les amateurs de chansons d’amour.
Voici les premières phrases issues de la chanson italienne en illustration : «Per la mya cara, o dolce amore, Tu sey pyù bella dona a ce che dir non say...», ce qui signifie « Pour ma chère, o doux amour, tu es la plus belle femme à qui je ne sais que dire...». 😍

Ainsi, vous n’oublierez plus les paroles !

Et si d’aventure elle vous semblait vraiment trop désuète pour la fête de la musique, vous pourrez toujours la chanter à la Saint Valentin !

Per la mya cara – Chansonnier cordiforme de Montchenu, manuscrit enluminé, Rothschild 2973 (979 a) [I, 5, 13], f° 11v, 1470-1480 © Gallica

[Tradition] La fête des Pères 👨‍👧‍👦Si au Moyen Âge, les femmes ont un rôle prépondérant auprès des jeunes enfants, les h...
20/06/2021

[Tradition] La fête des Pères 👨‍👧‍👦

Si au Moyen Âge, les femmes ont un rôle prépondérant auprès des jeunes enfants, les hommes ne sont pas absents de leur éducation.

Contrairement à une opinion largement répandue, ils sont proches de leurs enfants et des témoignages d’affection sont visibles jusqu’aux plus hauts niveaux de la société. Par exemple, un manuscrit des Grandes Chroniques de France contient une miniature, dans laquelle le souverain contemple son fils nouveau-né – le futur Philippe Auguste - pendant que la reine se repose.

Si généralement le père passe plus de temps avec ses enfants à partir de l’âge de 8 ou 9 ans - pour leur transmettre les bases de son métier notamment - il est aussi amené à prendre part aux soins des très jeunes enfants…

En effet, considérée comme impure suite à l’accouchement, la mère est obligée de rester alitée jusqu’à quarante jours après la naissance. Ce n’est qu’après sa purification lors de la cérémonie religieuse des « relevailles » qu’elle peut reprendre ses activités.

Quand il n’est pas possible de payer une servante, ce qui est le cas de la plupart des foyers modestes, le père se retrouve à devoir exercer sa profession tout en s’occupant des tâches ménagères, dont l’éreintant approvisionnement en eau, mais aussi la cuisine et les soins pour les bébés comme le bain ou leur donner leur bouillie.

Avec un intervalle moyen de deux ans entre les naissances, le jeune père médiéval devait passer des journées bien occupées, entouré de bambins dont les âges s’échelonnaient entre la naissance et 6 ans, sous le regard de la jeune mère alitée…

Bonne fête à tous les papas ! 😘

Naissance de Philippe Auguste – Grandes Chroniques de France, manuscrit enluminé, Ms 880, f. 239v (détail) , 1301-1400 © Numelyo

[Tradition] La fête des Pères 👨‍👧‍👦

Si au Moyen Âge, les femmes ont un rôle prépondérant auprès des jeunes enfants, les hommes ne sont pas absents de leur éducation.

Contrairement à une opinion largement répandue, ils sont proches de leurs enfants et des témoignages d’affection sont visibles jusqu’aux plus hauts niveaux de la société. Par exemple, un manuscrit des Grandes Chroniques de France contient une miniature, dans laquelle le souverain contemple son fils nouveau-né – le futur Philippe Auguste - pendant que la reine se repose.

Si généralement le père passe plus de temps avec ses enfants à partir de l’âge de 8 ou 9 ans - pour leur transmettre les bases de son métier notamment - il est aussi amené à prendre part aux soins des très jeunes enfants…

En effet, considérée comme impure suite à l’accouchement, la mère est obligée de rester alitée jusqu’à quarante jours après la naissance. Ce n’est qu’après sa purification lors de la cérémonie religieuse des « relevailles » qu’elle peut reprendre ses activités.

Quand il n’est pas possible de payer une servante, ce qui est le cas de la plupart des foyers modestes, le père se retrouve à devoir exercer sa profession tout en s’occupant des tâches ménagères, dont l’éreintant approvisionnement en eau, mais aussi la cuisine et les soins pour les bébés comme le bain ou leur donner leur bouillie.

Avec un intervalle moyen de deux ans entre les naissances, le jeune père médiéval devait passer des journées bien occupées, entouré de bambins dont les âges s’échelonnaient entre la naissance et 6 ans, sous le regard de la jeune mère alitée…

Bonne fête à tous les papas ! 😘

Naissance de Philippe Auguste – Grandes Chroniques de France, manuscrit enluminé, Ms 880, f. 239v (détail) , 1301-1400 © Numelyo

[Botanique] Les fleurs du printemps  - Couleur 💐A cette mi-juin, les grandes vacances vont bientôt commencer. Au Haut-Ko...
19/06/2021

[Botanique] Les fleurs du printemps - Couleur 💐

A cette mi-juin, les grandes vacances vont bientôt commencer. Au Haut-Koenigsbourg une ambiance joyeuse règne et la nature exulte !

Le jardin médiéval du château étant fermé pour travaux, voici quatre plantes en pleine floraison autour du château et qui parsèment le sol de corolles chatoyantes...🌺

Bugle rampante : Commune en France, cette plante est très rustique. Elle apprécie les sols frais et peut pousser jusqu’à 2000 m d’altitude. Son nom vient du latin médiéval« bugula »,dérivé de « bugillo », et signifie plante non déterminée. Ses fleurs, visibles entre mai et juin, sont bleu foncé et leurs épis peuvent mesurer 15cm.

Centranthe rouge : Cette plante des régions méditerranéennes est peu exigeante et supporte allègrement le plein soleil et les sols très secs. Son nom lui vient du grec « kentron » (éperon) et « anthos » (fleur) en lien avec la forme de la fleur. Son inflorescence, visible de mai à septembre, se présente sous la forme de grappes de petites fleurs rouges ou roses d’une dizaine millimètres.

Vesce commune : Adepte des champs et des bords de chemins, elle délaisse les zones où la pluviométrie descend en-dessous de 250 mm. Cette plante grimpante fait partie de la famille des « Fabaceae », et son nom dérive du mot grec « βικίον » (petite amphore) en référence à la forme du calice de sa fleur. De pourpre à violettes, les fleurs mesurent entre 1 et 3cm, et sont visibles entre juin et août.

Renoncule âcre : Très commune en France elle apprécie les sols riches et ensoleillés jusqu’à 2000 m d’altitude. Son nom « âcre » renvoie à son goût aigre qui explique qu’elle soit boudée par les troupeaux. Ses fleurs jaunes d’or de 2 à 3 cm de diamètres sont visibles entre mai et juillet.

Et vous quelle est la couleur de votre fleur préférée ? 🌼

@Château du Haut-Koenigsbourg

[Expression] Le mot « banque » au Moyen Âge 💸Si aujourd’hui les banques sont des établissements qui restent au cœur des ...
18/06/2021

[Expression] Le mot « banque » au Moyen Âge 💸

Si aujourd’hui les banques sont des établissements qui restent au cœur des activités financières, leur essor est à chercher dans l’Italie du Moyen Âge central.

Fabienne Calveyrac indique dans son livre « Les mots du Moyen Âge », que le mot « banque » dérive d’ailleurs de l’italien « banca », qui signifie « banc ».
En effet, sur les places de commerce des villes italiennes les employés des compagnies commerciales et bancaires faisaient leurs comptes en s’installant sur des bancs.
Quant au mot « banque », qui apparaît au 13e siècle, c’est aussi le nom du comptoir sur lequel le marchand expose son étal.

Lorsqu’une compagnie bancaire faisait faillite, ce qui est arrivé entre autres aux Bardi à Florence au milieu du 14e siècle, la planche de change doit être rompue en public.
Ce banc rompu, littéralement « banco rotto » en italien, a donné le mot italien « bancarotta », lui-même traduit par « banqueroute » en français…

Le sens du mot « banque » évolue au fil du temps. Entre le 12e et le 14e siècle c’est un comptoir s’occupant d’opérations de comptabilité, de change et de réception de dépôts d’argent.
Mais dès le 14e siècle c’est aussi un établissement de crédit qui comprend un comptoir, ce qui est encore le cas de nos jours…

Opération bancaire - Le livre appellé Decameron, Jehan Boccace de Celtald traduction par Laurent de Premierfait - manuscrit enluminé, MS5070 réserve 2824 f°276v, 1401-1500 © Gallica

[Expression] Le mot « banque » au Moyen Âge 💸

Si aujourd’hui les banques sont des établissements qui restent au cœur des activités financières, leur essor est à chercher dans l’Italie du Moyen Âge central.

Fabienne Calveyrac indique dans son livre « Les mots du Moyen Âge », que le mot « banque » dérive d’ailleurs de l’italien « banca », qui signifie « banc ».
En effet, sur les places de commerce des villes italiennes les employés des compagnies commerciales et bancaires faisaient leurs comptes en s’installant sur des bancs.
Quant au mot « banque », qui apparaît au 13e siècle, c’est aussi le nom du comptoir sur lequel le marchand expose son étal.

Lorsqu’une compagnie bancaire faisait faillite, ce qui est arrivé entre autres aux Bardi à Florence au milieu du 14e siècle, la planche de change doit être rompue en public.
Ce banc rompu, littéralement « banco rotto » en italien, a donné le mot italien « bancarotta », lui-même traduit par « banqueroute » en français…

Le sens du mot « banque » évolue au fil du temps. Entre le 12e et le 14e siècle c’est un comptoir s’occupant d’opérations de comptabilité, de change et de réception de dépôts d’argent.
Mais dès le 14e siècle c’est aussi un établissement de crédit qui comprend un comptoir, ce qui est encore le cas de nos jours…

Opération bancaire - Le livre appellé Decameron, Jehan Boccace de Celtald traduction par Laurent de Premierfait - manuscrit enluminé, MS5070 réserve 2824 f°276v, 1401-1500 © Gallica

[Partenariat] Prêt de collections 🏰Les collections du château contiennent un certain nombre de pièces incroyables. Parfo...
17/06/2021

[Partenariat] Prêt de collections 🏰

Les collections du château contiennent un certain nombre de pièces incroyables. Parfois restaurées, parfois prêtées, elles peuvent vivre au-delà des murs de la forteresse !

Aujourd’hui, c’est l’une des armures du château qui sera prêtée aux @Ateliers de la Seigneurie à Andlau, dans le cadre de leur exposition « Il était une fois… En Alsace » (du 17 juillet au 30 décembre 2021).

Il s’agit d’une armure avec armet à visière à soufflet qui daterait des années 1500-1520. Elle a été acheté à Munich en mai-juin 1904 pour le compte de Guillaume II dans le cadre de la décoration du château du Haut-Koenigsbourg restauré.

N’hésitez pas à aller la découvrir !

[Collections du château] Le berceau 😴Continuons notre découverte des collections du château et parlons un peu d’un des o...
16/06/2021

[Collections du château] Le berceau 😴

Continuons notre découverte des collections du château et parlons un peu d’un des objets que l’on peut y admirer : le berceau.

Dans les inventaires contemporains on compte deux exemplaires de ces berceaux, ou « Kinderwiege » en langue germanique, l’un d’eux se trouvant dans la chambre située au deuxième étage du logis sud.

Si celui-ci est actuellement exposé dans une chambre, les berceaux étaient conçus de façon à pouvoir être facilement déplacés. Dans la journée il pouvait être mis dans une autre pièce pour que la mère puisse s’occuper de son bébé. Simple ou plus élaborés, tous avaient un système pour bercer l’enfant : soit des patin arrondis, soit un système de tourillons. 🤱

Celui-ci est à la « mode lorraine » , il possède deux montants à balustres, avec deux consoles en S. Ses dimensions sont relativement modestes : 1, 12 m de long, 49 cm de large pour 76 cm de haut.

Une première datation le faisait remonter au 16e siècle, mais Corinne Charles - spécialiste du mobilier - estime sa fabrication plutôt au 18e ou 19e siècle. En effet ce type de mobilier est fabriqué pendant très longtemps et connaît peu d’évolution. La provenance de ce berceau est inconnue.

Ce qui est sûr par contre, grâce aux recherches menées par Bernadette Schnitzler et Corinne Charles, c’est qu’il est en bois de chêne et qu’il a été acquis en 1908 par le Hohkönigsburgevrein, l’association qui s’est chargée des acquisitions de mobilier lors de la restauration du château.

Aujourd’hui encore, qu’on l’appelle « Kinderwiege » ou berceau, il est toujours aussi attendrissant d’y voir dormir un bébé, un léger sourire flottant sur ses lèvres !

➡️ Berceau ou « Kinderwiege » - Chambre du logis sud - Deuxième étage du château © Klaus Stöber

[Collections du château] Le berceau 😴

Continuons notre découverte des collections du château et parlons un peu d’un des objets que l’on peut y admirer : le berceau.

Dans les inventaires contemporains on compte deux exemplaires de ces berceaux, ou « Kinderwiege » en langue germanique, l’un d’eux se trouvant dans la chambre située au deuxième étage du logis sud.

Si celui-ci est actuellement exposé dans une chambre, les berceaux étaient conçus de façon à pouvoir être facilement déplacés. Dans la journée il pouvait être mis dans une autre pièce pour que la mère puisse s’occuper de son bébé. Simple ou plus élaborés, tous avaient un système pour bercer l’enfant : soit des patin arrondis, soit un système de tourillons. 🤱

Celui-ci est à la « mode lorraine » , il possède deux montants à balustres, avec deux consoles en S. Ses dimensions sont relativement modestes : 1, 12 m de long, 49 cm de large pour 76 cm de haut.

Une première datation le faisait remonter au 16e siècle, mais Corinne Charles - spécialiste du mobilier - estime sa fabrication plutôt au 18e ou 19e siècle. En effet ce type de mobilier est fabriqué pendant très longtemps et connaît peu d’évolution. La provenance de ce berceau est inconnue.

Ce qui est sûr par contre, grâce aux recherches menées par Bernadette Schnitzler et Corinne Charles, c’est qu’il est en bois de chêne et qu’il a été acquis en 1908 par le Hohkönigsburgevrein, l’association qui s’est chargée des acquisitions de mobilier lors de la restauration du château.

Aujourd’hui encore, qu’on l’appelle « Kinderwiege » ou berceau, il est toujours aussi attendrissant d’y voir dormir un bébé, un léger sourire flottant sur ses lèvres !

➡️ Berceau ou « Kinderwiege » - Chambre du logis sud - Deuxième étage du château © Klaus Stöber

Adresse

Château Du Haut-Kœnigsbourg,
Orschwiller
67600

Navette du Haut-Koenigsbourg à partir de la gare de Sélestat. Se renseigner sur les horaires et jours de fonctionnement.

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Château du Haut-Koenigsbourg publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter Le Musée

Envoyer un message à Château du Haut-Koenigsbourg:

Vidéos

Musées á proximité


Autres Musée d’histoire à Orschwiller

Voir Toutes

Commentaires

My visit yesterday - beautiful castle! Phantastic view! I will come again! Love this location!
Photos prise hier avec un ciel et des couleurs parfaites 👌👌
Demain à 18h ... CH.IV « La Terre est une mère qui ne meurt jamais » Zéphyr et Philomène, deux orphelins peu ordinaires ... "HK, à la source des légendes " Production Château du Haut-Koenigsbourg, CD 67 Réalisation Les Chants de Lisel, Mathis Husser
Ce soir, à 18h, la révélation des premiers secrets ... CH.III « La mort n’est qu’un mariage avec l’Eternité … » La légende renaît ... https://www.facebook.com/ChateauHK https://www.facebook.com/blackheartcrea Les Chants de Lisel
Ce soir, à 18h, la révélation des premiers secrets ... CH.III « La mort n’est qu’un mariage avec l’Eternité … » La légende renaît ... https://www.facebook.com/ChateauHK https://www.facebook.com/blackheartcrea ; Les Chants de Lisel
Ce soir, 18h, la deuxième partie du préambule introduisant la révélation de secrets et légendes oubliés ... "CH.II LE PHARE DE L'HUMANITE " "Lasta - Ecoutez… Tiri - Regardez… Sint - Comprenez …" Une réalisation LES CHANTS DE LISEL Production Château du Haut-Koenigsbourg, CD 67
"HK, à la source des Légendes..." Quand le confinement décide Tillin Hith " l'Autre Monde" à refaire surface pour révéler secrets et vérités sur le château ... Une première saison constituée de 11 épisodes dont les deux premiers se posent comme le préambule nécessaire pour introduire les Humains à une autre Réalité. Une nouvelle et inédite manière de conter en associant le verbe à l'image et à la musique tout en laissant une place prépondérante à l'imagination. Premier Chapitre diffusé le Dimanche 21 Juin 2020 à 18h00 par le Château du Haut-Koenigsbourg https://www.facebook.com/ChateauHK/ Réalisation Les Chants de Lisel https://www.facebook.com/blackheartcrea
Nous avons travaillé presque 2 ans sur le récits de la guerre 14-18 de mon grand-père Peut être cela vous intéressera
Voici la tarte médiévale aux noix que vous nous avez proposés 😋! On goûte et on revient 😉
Pendant la marche populaire de KINTZHEIM 💖
C est un château magnifique avec plein d 'histoire j 'adore
Guerre et Chevalerie est au château du Haut-Koenigsbourg avec un fier destrier qui adore les caresses (et les pommes, et les carottes !!!) Bain de foule assuré pour les soldats armurés et le cheval facétieux encore ce dimanche 4 août !