Musée Unterlinden

Musée Unterlinden Bienvenue sur la page officielle du Musée Unterlinden à Colmar.
(386)

Demain nocturne au Musée UnterlindenProfitez de l’ouverture prolongée chaque 1er jeudi du mois pour visiter le musé...
05/09/2018

Demain nocturne au Musée Unterlinden
Profitez de l’ouverture prolongée chaque 1er jeudi du mois pour visiter le musée ou simplement flâner dans les espaces d’exposition de 9h à 20h.

Visite de Georg et Elke Baselitz vendredi après-midi au Musée Unterlinden !-- Ne manquez pas l'exposition "Corpus Base...
03/09/2018

Visite de Georg et Elke Baselitz vendredi après-midi au Musée Unterlinden !

--
Ne manquez pas l'exposition "Corpus Baselitz" présentée jusqu'au 4 novembre

Lors de son entretien en 1996 avec Eric Darragon, historien de l’art, Georg Baselitz, artiste à l'honneur dans notre ...
25/08/2018

Lors de son entretien en 1996 avec Eric Darragon, historien de l’art, Georg Baselitz, artiste à l'honneur dans notre exposition, évoquait :

« Les tableaux sont la biographie et la géographie du peintre, et, de ce fait, ils donnent l’impression d’une qualité infinie. S’ils viennent de loin, ils sont exotiques. Ils portent chaque fois le costume national, ce qui les rend riches et désirables, même pour les autres. »

Exposition "Corpus Baselitz" jusqu'au 29 octobre

--
Ankunft Demnächst (Presque arrivé), 2017, huile sur toile
© Georg Baselitz 2018 – photo Jochen Littkemann, Berlin

Le 14 décembre 2017, Frédérique Goerig-Hergott, commissaire de l'exposition "Corpus Baselitz", a réalisé un entreti...
21/08/2018

Le 14 décembre 2017, Frédérique Goerig-Hergott, commissaire de l'exposition "Corpus Baselitz", a réalisé un entretien avec l'artiste Georg Baselitz. Au cours de la discussion, ils abordent notamment ses dessins et ses sculptures qui sont présentés dans l'exposition :

« Parfois, les artistes font des dessins en guise d’esquisse, pour fixer les choses, ou comme un exercice. Quand je ne dessinais pas encore, je prenais des photos. Je me disais : si tu as besoin de quelque chose, prends un polaroïd, c’est mieux qu’un dessin. Je ne savais pas dessiner. J’avais du mal à traduire le réel sur le papier, comme on l’apprend si bien en école d’art. Je me suis longtemps exercé et maintenant, je sais faire. J’ai toujours fait mes dessins séparément. Ils montrent la même histoire, le même personnage, le même contenu, mais ils sont indépendants du tableau. Ils ne sont pas complémentaires, chacun a sa propre identité. Il n’y a que pour les sculptures que je réalise des dessins préparatoires qui ont un rapport direct avec l’œuvre. Une sculpture s’inscrit dans l’espace et j’ai besoin du dessin pour la traduction en bois, car il faut savoir où l’on va avant de tailler le matériau. Il s’agit aussi d’une traduction technique: comment fonctionne la sculpture, combien faut-il prévoir d’anneaux...»

Pour découvrir en intégralité cet entretien, le catalogue
« Corpus Baselitz » vous est proposé à la boutique du Musée Unterlinden.

Exposition "Corpus Baselitz" jusqu'au 29 octobre

--
© Georg Baselitz 2018 - photo Jochen Littkemann, Berlin

À la fin de l’année 2014, l’œuvre de Baselitz prend un nouveau tournant et un caractère introspectif. Le ton a c...
15/08/2018

À la fin de l’année 2014, l’œuvre de Baselitz prend un nouveau tournant et un caractère introspectif. Le ton a changé, prenant conscience de sa finitude, la nostalgie envahit ses toiles. L’artiste s’interroge sur sa propre créativité, sur la réception de son œuvre à l’aune de son âge et sur son devenir dans des autoportraits gigantesques et ingrats, aux formes égratignées réalisées sur fonds noir. Baselitz est porté par la volonté de repousser ses limites dans un travail sombre et épuré. Dans son isolement, il veut désormais faire des œuvres plus ambitieuses, en rétrécissant le champ de son travail à lui-même, à son épouse ou à son couple. Il s’agit d’un nouveau cycle, à caractère plus intime, plus exigeant et plus sombre.

Exposition "Corpus Baselitz" jusqu'au 29 octobre.

--
Passato indietro (Retour en arrière), 2017, huile sur toile
Ach rosa, ach rosa (Oh rose, oh rose), 2015, huile sur toile
© Georg Baselitz 2018 – photo Jochen Littkemann, Berlin

JEU-CONCOURSBravo CLAIRE SUBIALI, vous avez gagné deux entrées pour le Musée Unterlinden et l’exposition « Corpus ...
13/08/2018

JEU-CONCOURS
Bravo CLAIRE SUBIALI, vous avez gagné deux entrées pour le Musée Unterlinden et l’exposition « Corpus Baselitz » !
Pour les recevoir, merci de nous envoyer en message privé, votre adresse postale.

Baselitz s'est bien inspiré du portrait du Cardinal Fillipo Archinto peint par Titien (Pieve di Cadore, vers 1488 – Venise, 1576) dans son œuvre
« Finestra in Venezia ».
Le voile derrière lequel est représenté le Cardinal dans l'oeuvre du Titien symbolise les difficultés politiques rencontrées par l'archevêque lors de sa nomination. L'évocation de cette oeuvre dans le tableau de Baselitz fait écho aux propres préoccupations de reconnaissance de l'artiste.

Si vous voulez en savoir plus, ne manquez pas l’exposition
« Corpus Baselitz » présentée jusqu’au 29 octobre 2018.

--
Finestra in Venezia (Fenêtre à Venise), 2015, huile sur toile, © Georg Baselitz 2018 - photo Jochen Littkemann, Berlin

08/08/2018
Entretien avec Georg Baselitz par Frédérique Goerig-Hergott

Le 14 décembre 2017, Fréderique Goerig Hergott, conservatrice en chef au Musée Unterlinden et commissaire de l’exposition "Corpus Baselitz", a réalisé un entretien avec Georg Baselitz.

Aux questions « Welchen Stellenwert hat da die Ausstellung im Unterlinden-Museum ? Was bedeutet Ihnen diese Ausstellung, die ja vorallem die jüngsten Arbeiten zeigt ? »
« Quelle valeur spécifique accordez-vous à l’exposition au Musée Unterlinden à Colmar ? Que signifie-t-elle pour vous, dans la mesure où elle présente avant tout vos travaux les plus récents ? » Baselitz répond :

« L’exposition au Musée Unterlinden, qui me fait très plaisir, a en effet la particularité de présenter uniquement des œuvres des quatre dernières années. Je n’ai encore jamais eu droit à une telle exposition dans un musée. Ce n’est pas courant d’organiser une exposition aussi radicale dans un si bel endroit, dans une région aussi jolie. Je ne m’y attendais pas, c’est formidable. En général, on monte des expositions plus pédagogiques, mêlant les œuvres récentes aux plus anciennes. Ici, en l’occurrence, ce n’est pas du tout le cas et je trouve ça merveilleux. J’ai l’impression d’être exposé à New York, à Londres ou à Paris. Je trouve cette entreprise de Colmar très intéressante et très audacieuse. »

Découvrez l'exposition "Corpus Baselitz" jusqu'au 29 octobre.

Entretien avec Georg Baselitz par Frédérique Goerig-Hergott, commissaire de l'exposition "Corpus Baselitz", le 14 décembre 2017.

JEU-CONCOURSParticipez à notre jeu concours et tentez de remporter deux entrées pour le Musée Unterlinden et la nouve...
06/08/2018

JEU-CONCOURS

Participez à notre jeu concours et tentez de remporter deux entrées pour le Musée Unterlinden et la nouvelle exposition « Corpus Baselitz » !
Pour cela rien de plus simple, répondez à la question suivante :

À quel portrait d'un grand peintre vénitien se réfère Georg Baselitz dans cette œuvre intitulée « Finestra in Venezia » (Fenêtre à Venise) ?

Vous avez jusqu’à vendredi pour répondre dans les commentaires. La bonne réponse sera ensuite tirée au sort.
Bonne chance à tous !
--
Finestra in Venezia (Fenêtre à Venise), 2015, huile sur toile, © Georg Baselitz 2018 - photo Jochen Littkemann, Berlin

L'exposition "Corpus Baselitz" en plus de montrer les peintures monumentales de l'artiste, s'intéresse également aux d...
03/08/2018

L'exposition "Corpus Baselitz" en plus de montrer les peintures monumentales de l'artiste, s'intéresse également aux dessins.

Ils sont réalisés indépendamment des tableaux bien qu’ils en reprennent les mêmes motifs et parfois les mêmes titres, comme un jeu d’écho ou de reflets.
L’artiste réalise également une introspection au sein de ses dessins mais le ressenti est tout à fait différent des peintures. La ligne est plus fuyante, glissante. Le tracé de la plume est plus libre, c’est le squelette et la peau par-dessus qui ressortent, l’aquarelle isolant la figure et la plaçant dans un espace dilué, inconnu et troublant.

Exposition "Corpus Baselitz" jusqu'au 29 octobre.

--
Avignon, 2014, Encre de Chine à la plume et encre sur papier, Collection particulière
Sans titre, 2016, Encre de Chine à la plume, aquarelle et lavis sur papier, Galerie Thaddaeus Ropac
La rivoluzione di dietro, 2015, Encre de Chine à la plume, lavis et encre sur papier, Collection particulière
© Georg Baselitz 2018 - photo Jochen Littkemann, Berlin

Le saviez-vous ? Les architectes Herzog & de Meuron qui ont rénové et agrandi le Musée Unterlinden sont également ce...
01/08/2018

Le saviez-vous ?

Les architectes Herzog & de Meuron qui ont rénové et agrandi le Musée Unterlinden sont également ceux qui ont construit il y a dix ans la maison et l’atelier de Georg Baselitz, sur les bords du lac Ammer en Haute-Bavière. En comparant les deux photos on se rend compte de la similitude de la structure et de la forme du bâtiment. Les deux espaces oblongs et blancs sont baignés de lumières artificielles ou naturelles.
Les œuvres de l’artiste présentées dans l’exposition « Corpus Baselitz » au Musée Unterlinden retrouvent ainsi un espace correspondant à celui de leur création.

Exposition "Corpus Baselitz" jusqu'au 29 octobre.

--
Musée Unterlinden, Colmar. Photo : DR
Vue de l’atelier de Georg Baselitz sur les bords du lac Ammer, 12 octobre 2017. Photo : DR

Demain nocturne au Musée UnterlindenProfitez de l’ouverture prolongée chaque 1er jeudi du mois pour visiter le musé...
01/08/2018

Demain nocturne au Musée Unterlinden
Profitez de l’ouverture prolongée chaque 1er jeudi du mois pour visiter le musée ou simplement flâner dans les espaces d’exposition de 9h à 20h.

Merci à Valérie Duponchelle qui a mis l'exposition "Corpus Baselitz" à l'honneur dans son article paru dans Le Figaro...
31/07/2018

Merci à Valérie Duponchelle qui a mis l'exposition "Corpus Baselitz" à l'honneur dans son article paru dans Le Figaro : Le testament pictural de Georg Baselitz

"Le résultat est fascinant comme la foudre."

La presse allemande met en avant notre exposition "Corpus Baselitz" : "Cette exposition est … un grand cadeau […]“...
30/07/2018

La presse allemande met en avant notre exposition "Corpus Baselitz" :

"Cette exposition est … un grand cadeau […]“
"Ein großes Geschenk […]"
Blau, 20.01.2018
--

„Le Musée Unterlinden à Colmar inaugure son exposition nommée „Corpus Baselitz“. On y voit les œuvres de 2014 jusque 2017, dans lesquelles l’artiste s’interroge. – On ne peut pas faire plus « Baselitz ».“

"Und im Juni eröffnet das Musée Unterlinden in Colmar seine „Corpus Baselitz“ benannte Ausstellung. Zu sehen sind dann Arbeiten von 2014 bis 2017, in denen der Künstler sich selbst hinterfragt. – Mehr Baselitz geht nicht."
Südkurier, 23.01.2018
--

"Baselitz confronte le visiteur à son œuvre puissant, […]. Concentrée sur ses œuvres récentes, sur la confrontation de l’artiste avec son corps vieillissant, […] l’exposition se distingue très clairement de la rétrospective consacrée à Georg Baselitz, initiée cette année à la Fondation Beyeler à Riehen."

"Baselitz konfrontiert den Besucher mit einer künstlerischen Wucht, […]. In der Konzentration auf das „Alterswerk“, die Auseinandersetzung mit dem ungeschönten Körper, der morbiden Aura des Alters grenzt sich die Ausstellung aber auch klar ab gegen die Georg Baselitz gewidmete Retrospektive, mit der die „Fondation Beyeler“ das Ausstellungsjahr in Riehen eingeleitet hatte."
Offenburger Tageblatt, 09.06.2018

Envie d'en savoir plus sur la sculpture "Zero Mobil" présentée dans l'exposition "Corpus Baselitz" ? Georg Baselitz a ...
27/07/2018

Envie d'en savoir plus sur la sculpture "Zero Mobil" présentée dans l'exposition "Corpus Baselitz" ?

Georg Baselitz a écrit quelques lignes au sujet de cette oeuvre dans un texte qu'il intitule "Références" :

"D’où vient tout ça, ici en particulier ? Zero Mobil.
Il y avait beaucoup de portraits d’enfants, en Hollande, au temps jadis. On peignait les enfants vivants ou morts, sans puérilité, mais mis en scène, avec de beaux habits et des accessoires à la mode. J’ai toujours été frappé par un mystérieux instrument dans la main enfantine, un hochet en bois – tant qu’il est là, il y a de la vie.
Il ressemble à un fouet à cacao mexicain, à un rouleau à pâtisserie pour former les sablés, à un truc de cabinet de curiosités, une boule dans une boule, dans une boule. C’est à cela que j’ai pensé pour Zero Mobil."

Découvrez l'intégralité de ce texte et bien plus encore dans le catalogue de l'exposition "Corpus Baselitz" en vente à la boutique du Musée.

Exposition "Corpus Baselitz" jusqu'au 29 octobre

--
Zero Mobil, 2014, Cuivre patiné, collection particulière© Georg Baselitz 2018 - photo Jochen Littkemann, Berlin

École flamande, Portrait d’un enfant à l’âge de 1 an et demi, Huile sur bois, Collection particulière © Courtesy Sotheby’s

Boule de canton en ivoire, Chine XXe siècle © Expertissim

Un grand merci au "Curieux des arts" pour son article consacré à notre exposition "Corpus Baselitz". --Exposition "Cor...
24/07/2018
Corpus Christi. Corpus Baselitz. Colmar

Un grand merci au "Curieux des arts" pour son article consacré à notre exposition "Corpus Baselitz".

--
Exposition "Corpus Baselitz" jusqu'au 29 octobre.

Corpus Christi. Corpus Baselitz. Mais les pieds au ciel comme le crucifiement de l'apôtre Pierre. Goerg Baselitz © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2018, visite presse exposition Corpus Baselitz, musée Unterlinden, Colmar. " Suis-je passionnée, suis-je...

Georg Baselitz déclarait en 2017 à l’occasion de l’exposition «Descente» à la Galerie Thaddaeus Ropac : « Le c...
23/07/2018

Georg Baselitz déclarait en 2017 à l’occasion de l’exposition «Descente» à la Galerie Thaddaeus Ropac :

« Le champ thématique de mon travail s’est fortement réduit au cours des dernières années. L’important est que je me suis de plus en plus isolé dans ma peinture. Je me suis de plus en plus replongé en moi-même pour en tirer tout ce que je fais. Je vis avec d’anciens catalogues, avec de vieilles photos et ne fais rien d’autre. Je peins entre moi et moi-même et sur nous deux. Voilà. Et de temps en temps, quelqu’un comme (le peintre expressionniste Otto Dix), que j’estime beaucoup, vient se joindre à nous. »

Découvrez l'exposition « Corpus Baselitz » jusqu'au 29 octobre.

--
Georg Baselitz dans son atelier sur les bords du lac Ammer, 12 Octobre 2017. Photo : DR

30 ans séparent ces deux tableaux de l’artiste Georg Baselitz à l’honneur dans la dernière exposition du Musée. ...
21/07/2018

30 ans séparent ces deux tableaux de l’artiste Georg Baselitz à l’honneur dans la dernière exposition du Musée.

L’explosion de couleurs vives du tableau des années 70, représentant l’artiste et son épouse, laisse place à des corps anguleux sur fond noir, gravés au calame comme pour tracer les vaisseaux sanguins et révéler les articulations douloureuses. Le temps est passé.
Cette dureté de la matière et des corps vieillissants, comment l’atténuer ? Le couple est recouvert d’un voile rose, une pulvérisation de peinture qui les dissimule mais donne également l’impression de corps flottants, auréolés dans un espace non défini qui semble sacralisé.

Retrouvez les dernières œuvres de Georg Baselitz dans notre exposition « Corpus Baselitz » jusqu’au 29 octobre.

--
"Schlafzimmer" (chambre à coucher), 1975, huile et charbon sur toile, collection particulière © Photo Jochen Littkemann, Berlin

"Ach rosa, ach rosa" (Oh rose, oh rose), 2015, huile sur toile, Collection Mr and Mrs Abu-Suud © Georg Baselitz 2018 – Photo Jochen Littkemann, Berlin

Suite de l'étude sur la vision des œuvres avec la technologie d’ « Eye Tracking » jusqu'au 21 juillet et du 25 au ...
20/07/2018

Suite de l'étude sur la vision des œuvres avec la technologie d’ « Eye Tracking » jusqu'au 21 juillet et du 25 au 29 juillet 2018

Le Musée Unterlinden et le Centre de Recherche et Restauration des Musées de France réalisent une étude sur la vision des œuvres d’art à l’aide de la technologie d’« Eye Tracking » qui permet de mieux comprendre comment nous regardons des peintures par le moyen de l’enregistrement de la direction du regard.

Nous recherchons des visiteurs volontaires pour participer à cette expérience.

Pour y participer, vous pouvez vous présenter à la billetterie du musée. Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Pablo Fontoura : [email protected]

Dites-nous en commentaire ce que vous inspire ce tableau de Georg Baselitz intitulé "Ach herrje, ma tuto occupato" (Oh ...
18/07/2018

Dites-nous en commentaire ce que vous inspire ce tableau de Georg Baselitz intitulé "Ach herrje, ma tuto occupato" (Oh mon Dieu, mais tout est occupé), 2016.

Exposition "Corpus Baselitz" jusqu'au 29 octobre.

--
© Georg Baselitz 2018 – photo Jochen Littkemann, Berlin

Aujourd'hui au Musée Unterlinden, la société de production Téléclip a réalisé un tournage avec Pierre Arditi du t...
17/07/2018

Aujourd'hui au Musée Unterlinden, la société de production Téléclip a réalisé un tournage avec Pierre Arditi du téléfilm "Meurtres à Colmar" qui sera diffusé sur France 3. Découvrez quelques clichés des dessous du tournage devant le Retable d'Issenheim.
Photo : Hervé Kielwasser pour L'Alsace.

"Corpus Baselitz" : un livret de visite trilingue / ein dreisprachiges Begleitheft / a trilingual room guideVisitez "Cor...
16/07/2018

"Corpus Baselitz" : un livret de visite trilingue / ein dreisprachiges Begleitheft / a trilingual room guide

Visitez "Corpus Baselitz" avec un livret de visite trilingue (Français, Allemand, Anglais) spécialement conçu pour l'exposition !

Nous vous proposons 7 thématiques à découvrir au fil du parcours d'exposition :
1. Le retour au calme ; 2. L'angoisse de l'attente ; 3. Nus descendant l'escalier ; 4. Derrière le voile ; 5. Le couple ; 6. La technique ; 7. La sculpture

Le livret est mis à disposition du public à l'entrée de la salle d'exposition.

--
Exposition "Corpus Baselitz" jusqu'au 29 octobre.

14/07/2018

"Corpus Baselitz" reçoit beaucoup d'échos positifs dans la presse allemande ! Venez découvrir l'exposition des dernières oeuvres de cette figure incontournable du monde de l'art jusqu'au 29 octobre.

"Exposition impressionnante qui montre le dernier œuvre de Georg Baselitz : ni bruyant, ni provocateur, mais plutôt fragile et vulnérable. L’exposition surprenante du Musée Unterlinden nous montre un autre Georg Baselitz, confronté à la finitude de son corps."

"Beeindruckende Schau zeigt Alterswerk von Georg Baselitz. Nicht laut, nicht provokativ, sondern schwach und verletzlich: In einer spannenden Ausstellung im Colmarer Museum Unterlinden wird ein anderer Georg Baselitz gezeigt, einer, der sich mit der Endlichkeit des Körpers konfrontiert sieht."

Konrardsblatt, 25.06.2018

--
Avec "Corpus Baselitz", la conservatrice du Musée Unterlinden, Frédérique Goerig-Hergott a réussi un projet complémentaire à toutes les expositions du monde entier réalisées autour du 80e anniversaire de Georg Baselitz. Son œuvre tardif d’une grande sensibilité n’a jamais été exposé ailleurs auparavant et donne l‘impression que l’artiste allemand y fait le bilan de sa vie. […]"

"Mit „Corpus Baselitz“ ist Museumskuratorin Frédérique Goerig-Hergott eine bildstarke Ergänzung zum weltweiten Ausstellungsreigen rund um den 80. Geburtstag von Georg Baselitz gelungen. Sein sensibles Spätwerk war vorher nirgends zu sehen und wirkt doch wie die Lebensbilanz des deutschen Künstlers.[…]"

Dw.com, 08.06.2018
--

Adresse

Place Unterlinden
Colmar
68000

Heures d'ouverture

Lundi 09:00 - 18:00
Mercredi 09:00 - 18:00
Jeudi 18:00 - 20:00
Jeudi 09:00 - 18:00
Vendredi 09:00 - 18:00
Samedi 09:00 - 18:00
Dimanche 09:00 - 18:00

Téléphone

+ 33(0)3 89 20 15 50

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Musée Unterlinden publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter Le Musée

Envoyer un message à Musée Unterlinden:

Vidéos

Musées á proximité


Autres Musée d’histoire à Colmar

Voir Toutes