Matarengo - Agnès Lefebvre

  • Home
  • Matarengo - Agnès Lefebvre

Matarengo - Agnès Lefebvre Art dealer in African Art since 2006 in Europe.

Feux de la Saint-Jean.
10/06/2022

Feux de la Saint-Jean.

Souvenirs ….. exposition 2016
10/06/2022

Souvenirs ….. exposition 2016

😋😋
08/01/2022

😋😋

31/12/2021

Le froid arrive…..
The cold is coming….

Grâce aux sculptures de Max Lanci, j’ai redécouvert le poème que Rimbaud a écrit à 16 ans: le bateau ivre. Ici, la sculp...
06/12/2021

Grâce aux sculptures de Max Lanci, j’ai redécouvert le poème que Rimbaud a écrit à 16 ans: le bateau ivre.
Ici, la sculpture strophe 1 de 1995.

« Comme je descendais des Fleuves impassibles,
Je ne me sentis plus guidé par les haleurs :
Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles,
Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs. »

Les 24 autres strophes sont ci-dessous :
https://www.poetica.fr/poeme-1906/arthur-rimbaud-le-bateau-ivre/

Exposition « Lumieres »Dimanche 5-12De 11h-13h et de 14h30-19h19 rue de Seine Paris 6e
05/12/2021

Exposition « Lumieres »
Dimanche 5-12
De 11h-13h et de 14h30-19h
19 rue de Seine Paris 6e

Exposition « Lumières » aujourd’hui de 11-13h et de 14h30-19h.                                         19 rue de Seine P...
05/12/2021

Exposition « Lumières » aujourd’hui de 11-13h et de 14h30-19h.
19 rue de Seine Paris 6.
De gauche à droite:
Maquette de Kayak origine inconnue. Animal fétiche du Kono Bambara Mali. Sculpture « Bateau ivre strophe 3 » de Max Lanci 2995 technique mixte. Terre de Bura Niger

Exhibition "Lights"
today from 11am to 1pm and from 2:30pm to 7pm.
19 rue de Seine Paris 6.
From left to right:
Model of Kayak of unknown origin. Fe**sh animal of the Kono Bambara Mali. Sculpture "Bateau ivre strophe 3" of Max Lanci 2995 mixed technique. Earth of Bura Niger

**shs

04/12/2021
Nouvelle présentation de pièces d’art africain ancien. Il y aura des sculptures, des protections de métal et des objets ...
01/12/2021

Nouvelle présentation de pièces d’art africain ancien. Il y aura des sculptures, des protections de métal et des objets magiques d’Afrique de l’Ouest. En attendant le plaisir de vous revoir autour d’un verre, je vous souhaite du bon temps.

New presentation of ancient African art pieces. There will be sculptures, metal protections and magical objects from West Africa. I look forward to seeing you again over a drink and wish you a good time.

« PULSATIONS »Fétiche vaudou Christ Fon - Burkina Faso -"PULSATIONS "Voodoo fe**sh Christ Fon - Burkina Faso -De 11h- 13...
09/09/2021

« PULSATIONS »
Fétiche vaudou Christ Fon - Burkina Faso -

"PULSATIONS "
Voodoo fe**sh Christ Fon
- Burkina Faso -

De 11h- 13h et de 14h30- 19h
19 rue de Seine Paris 6e jusqu’à dimanche 12 septembre.

Serrure Mossi - Burkina Faso -Exposition «  Pulsations ».            « Pulsation. Pulsation cardiaque. Ce qui nous défin...
07/09/2021

Serrure Mossi - Burkina Faso -
Exposition «  Pulsations ». « Pulsation.

Pulsation cardiaque. Ce qui nous définit comme vivant. Pas de pulsation ? Il n’y a plus d’horloge, plus de temps, donc plus d’espace. C’est le vide, la mort.

PULSATIONS.

Ce sont les pulsations multiples, venues du vaste monde, et même d’outre-monde, qui nous traversent et qui pilotent la partie de notre cerveau, même dans notre sommeil, dédiée aux émotions. Cette partie, on peut aussi bien la nommer « l’âme ». L’autre partie de notre cerveau, qu’on peut aussi nommer « l’esprit », est notre part rationnelle ; elle analyse les couleurs, la géométrie, les formes, la musique interne, les grains de surface, la peau, les croûtes et blessures des objets comme des êtres vivants. La raison a aussi sa part de sensualité, car le beau est aussi lié au désir.

Les objets « d’Arts Premiers », énigmes et messages venus d’Univers parallèles sont ramenés dans notre univers, ici et maintenant, par notre spationaute courageuse et infaillible Agnès. C’est son intrication avec l’âme des artistes inconnus qui a été le premier pas, la première onde qu’elle a entretenue et préservée (comme le feu dans une caverne préhistorique). Avec le rassemblement des objets d’une exposition dans une galerie, elle crée pour nous un sanctuaire sacré, fortement traversé par ses PULSATIONS qui nous entraînent en résonance.

Puissiez-vous tous, comme moi, en ressentir les chocs en votre âme et en votre esprit, et vous sentir, grâce à Agnès, un peu plus humains, vivants et heureux. »

Philippe Goy

Mossi lock - Burkina Faso -       « Pulse. Heartbeat. What defines us as alive. No pulse? There is no clock, no time, no...
07/09/2021

Mossi lock - Burkina Faso - « Pulse.

Heartbeat. What defines us as alive. No pulse? There is no clock, no time, no space. It is the emptiness, the death.

PULSATIONS.

These are the multiple pulsations, coming from the vast world, and even from beyond the world, which cross us and which drive the part of our brain, even in our sleep, dedicated to the emotions. This part can also be called "the soul". The other part of our brain, which can also be called "the mind", is our rational part; it analyzes colors, geometry, shapes, internal music, surface grains, skin, scabs and wounds of objects as well as living beings. Reason also has its portion of sensuality, because beauty is also linked to desire.

The objects of "Arts Premiers", enigmas and messages from parallel universes are brought back to our universe, here and now, by our courageous and infallible spacewoman Agnes. It is her entanglement with the souls of unknown artists that was the first step, the first wave that she maintained and preserved (like fire in a prehistoric cave). With the gathering of the objects of an exhibition in a gallery, she creates for us a sacred sanctuary, strongly traversed by her PULSATIONS that draw us in resonance.

May you all, like me, feel the shocks in your soul and in your spirit, and feel, thanks to Agnès, a little more human, alive and happy. »

Philippe Goy.

« PULSATIONS »                             Art africain ancien                      Galerie Olivier Nouvellet           ...
05/09/2021

« PULSATIONS » Art africain ancien Galerie Olivier Nouvellet 19 rue de Seine Paris 6ème du lundi 6 au dimanche 12 septembre 11h-13h et 14h30-20h
Pendentif chasseur gan, Burkina Faso, laiton.

"PULSATIONS"
Ancient African Art
Olivier Nouvellet Gallery
19 rue de Seine Paris 6ème
from Monday 6 to Sunday 12 September 11am-1pm and 2:30pm-8pm
Pendant gan hunter, Burkina Faso, brass.

🇧🇫

« PULSATIONS »Pendentif chasseur gan, Burkina Faso, laiton.Voici les pulsations de Dominique Jouxtel:« Pulsations, parce...
05/09/2021

« PULSATIONS »
Pendentif chasseur gan, Burkina Faso, laiton.
Voici les pulsations de Dominique Jouxtel:

« Pulsations, parce que c'est le cœur de l'Afrique qui bat à travers ces objets culturels à haute signifiance symbolique qu'elle soit déclinée au passé comme au présent.

Ces objets-supports ont, scandé le tempo des rites sociaux, donné la mesure des rôles, des fonctions, des grades, des hiérarchies...
Ils ont inculqué, diffusé, propagé les marqueurs identitaires,
Transcendé le réel, communiqué avec les esprits,
Réglé le temps des hommes aux exigences des dieux, et leurs activités à celles de la nature...

Vecteurs essentiels de l'organe communautaire, ils ont constitué le souffle vital des cohérences ethniques.

Aujourd'hui messagers de temps révolus, ils restent sources d'enrichissement, transmetteurs d'énergie et d'émotions subliminales : premiers et primordiaux à la fois.

Notre monde anémié par l'avidité vampirique des systèmes d'exploitation des ressources, nos sociétés désenchantées, trouveraient grand intérêt à se laisser quelque peu envoûter par la philosophie des concepteurs d'art premiers, de simples passeurs de relais, en parfaite osmose avec les milieux naturels dont ils étaient les humbles hôtes.

En tant que modeste collectionneuse d'art Africain, l'objet qui m'est devenu nécessaire (de voir -revoir – ou acquérir) m'interpelle toujours le premier.
C'est celui qui percute mes sens, résonne en moi, m'ensorcelle en tissant un lien de connivence avec des zones obscures de mon être sensible. Il me révèle en se révélant à moi.

Mon critère de « sélection » est simple : une pièce « bonne » est bonne pour moi.

Quand elle prend sa place dans mon univers, elle s'y impose comme une évidence.
En inscrivant son histoire dans ma mythologie, elle me devient indispensable.
Elle est dotée du pouvoir de sublimer l'ordinaire des réalités quotidiennes de survie pour impulser la vie. Elle me séduit, par ses qualités- ses valeurs esthétiques : lignes de force, mouvement dans l'espace, grâce, épure, sobriété... ou encore d'autres formes d'expression qui se déploient en puissance brute ou en sensualité, autant que par l'infinie curiosité de ses savoirs.

J'en profite pour rendre hommage à Agnès et lui dire toute mon admiration pour son courage et sa pugnacité d'avoir osé poursuivre sa quête depuis l'école du Louvre en ayant toujours à cœur l'esprit de partage et la rencontre. A moins que ce ne soit dès son berceau au-dessus duquel se serait penchée une bonne fée Africaine... ou encore qu'elle n'ait confondu, voluptueusement lovée dans le ventre de sa mère, les pulsations de son cœur avec des tambours africains ?

J'aime « son œil singulier », sa curiosité insatiable et son talent incomparable de compteuse, digne héritière de la grande tradition africaine.

Prenons nous la mesure de l'héritage que l'on reçoit ?
Et qui peut dire la part de réalité et de légende qu'il contient ? »

————
Pendant gan hunters, Burkina Faso, brass.

« Pulsations, because it is the heart of Africa which beats through these cultural objects with high symbolic significance that it is declined in the past as in the present.

These objects-supports chanted the tempo of social rites, gave the measure of roles, functions, ranks, hierarchies ...
They inculcated, diffused, propagated the identity markers,
Transcended reality, communicated with the spirits,
Regulated the time of the men to the requirements of the gods, and their activities to those of the nature...

Essential vectors of the community organ, they constituted the vital breath of the ethnic coherences.

Today messengers of past times, they remain sources of enrichment, transmitters of energy and subliminal emotions: first and primordial at the same time.

Our world anaemic by the vampiric greed of the systems of exploitation of the resources, our disenchanted societies, would find great interest to let themselves somewhat be bewitched by the philosophy of the designers of first art, simple passers of relay, in perfect osmosis with the natural environments of which they were the humble hosts.

As a modest collector of African art, the object that has become necessary to me (to see - to see again - or to acquire) always calls out to me first.
It is the one that strikes my senses, resonates in me, bewitches me by weaving a link of connivance with obscure zones of my sensitive being. It reveals me by revealing itself to me.

My criterion of "selection" is simple: a "good" piece is good for me.

When it takes its place in my universe, it imposes itself there as an obviousness.
By inscribing its history in my mythology, it becomes indispensable to me.
It is endowed with the power to sublimate the ordinary daily realities of survival in order to give life a boost. She seduces me, by her qualities - her aesthetic values: lines of force, movement in space, grace, purity, sobriety... or other forms of expression that unfold in raw power or sensuality, as much as by the infinite curiosity of her knowledge.

I would like to take this opportunity to pay tribute to Agnès and to express my admiration for her courage and pugnacity in having dared to pursue her quest since the Louvre school, always having at heart the spirit of sharing and meeting. Unless it is from her cradle over which a good African fairy would have bent down... or that she has confused, voluptuously curled up in her mother's womb, the pulsations of her heart with African drums?

I love her "singular eye", her insatiable curiosity and her incomparable talent as an accountant, worthy heiress of the great African tradition.

Do we take the measure of the heritage we receive?
And who can say how much reality and legend it contains? »

« Pulsations »Exposition d’arts africain ancien du lundi 6 au dimanche 12 septembre. 11h-13h et 14h30-20h.              ...
05/09/2021

« Pulsations »
Exposition d’arts africain ancien du lundi 6 au dimanche 12 septembre. 11h-13h et 14h30-20h.
Boucle d’oreille Toussian (peuple Senoufo du Burkina Faso), buffle, laiton.

"Pulsations "
Ancient African art exhibition from Monday, September 6 to Sunday, September 12. 11am-1pm and 2:30pm-8pm.
Toussian earring (Senoufo people of Burkina Faso), Buffalo, brass.

« PULSATIONS »Voici les premières pulsations de Charles Cordemans dans le cadre de l’exposition qui se tiendra du 7 au ...
03/09/2021

« PULSATIONS »
Voici les premières pulsations de Charles Cordemans dans le cadre de l’exposition qui se tiendra du 7 au 12 septembre 2021 , Galerie Olivier Nouvellet 19 rue de Seine Paris 6e.

Lance-pierres baoulé, Christ jaune, Côté d’Ivoire, XXème.

« Pulsations

L'Afrique est une odeur.
Avec ses routes de poussières sur lesquelles cheminent des princes et des rois.
C'est aussi un cœur qui bat dans chacun de ses gestes.
C'est alors que l'usure blonde sur le manche d'un pilon se métamorphose en chant de femme.

L'objet est toujours raconteur d'histoires.
Depuis sa conception au langage essentiel,
Jusqu'aux marques de son usage et la patine révélatrice qui en découle.
C'est sur ces indices que j'ai rencontré l'émotion de la magie africaine.

Mon regard se délecte de toutes formes d'harmonie.
Mes mains se hasardent au geste originel.
J'en inhale le parfum comme pigment additionnel.
Chaque accident n'est que témoignage complémentaire.

J'accède enfin au plaisir pur de la contemplation.
Instant magique où mes pulsations accèdent à l'universel.
J'en ressors admiratif pour la talent de l'homme.
Passionné par la grâce de la vie. »


Charly Cordemans
20/07/2021
———

Baule slingshot, yellow Christ, Ivory Coast, 20th century.

« Pulsations

Africa is a smell.
With its dusty roads on which princes and kings walk.
It is also a heart that beats in each of its gestures.
It is then that the blond wear on the handle of a pestle metamorphoses into a woman's song.

The object is always a storyteller.
From its conception to the essential language,
Until the marks of its use and the revealing patina which results from it.
It is on these clues that I met the emotion of the African magic.

My eyes delight in all forms of harmony.
My hands venture to the original gesture.
I inhale the perfume as an additional pigment.
Each accident is only a complementary testimony.

I finally reach the pure pleasure of contemplation.
A magical moment when my pulses reach the universal.
I emerge admiring the talent of man.
Passionate about the grace of life. »


Charly Cordemans
20/07/2021

"Pulsations"Exposition d'art africain ancien qui fera battre votre coeur plus rapidement. Les bronzes (laitons d'Afrique...
31/08/2021

"Pulsations"
Exposition d'art africain ancien qui fera battre votre coeur plus rapidement. Les bronzes (laitons d'Afrique de l'Ouest) seront présents ainsi que des fétiches vaudou (ou pas) ainsi que certaines pièces étranges comme un volet de yourte mongole ou encore une coiffe de mariage Turkmène.
Du lundi 6 au dimanche 12 septembre 2021
Galerie Olivier Nouvellet 19 rue de Seine Paris 6
11h-13h et 14h30-20h
------
"Pulsations"
An exhibition of ancient African art that will make your heart beat faster. Bronzes (brass from West Africa) will be present as well as voodoo fe**shes (or not) and some strange pieces like a Mongolian yurt flap or a Turkmen wedding headdress.
From Monday 6 to Sunday 12 September 2021
Olivier Nouvellet Gallery 19 rue de Seine Paris 6
11am-1pm and 2:30pm-8pm

Address


Telephone

+33663606951

Website

Alerts

Be the first to know and let us send you an email when Matarengo - Agnès Lefebvre posts news and promotions. Your email address will not be used for any other purpose, and you can unsubscribe at any time.

Contact The Museum

Send a message to Matarengo - Agnès Lefebvre:

Videos

Shortcuts

  • Address
  • Telephone
  • Alerts
  • Contact The Museum
  • Videos
  • Claim ownership or report listing
  • Want your museum to be the top-listed Museum?

Share