Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof

Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof Venez découvrir l'ancien camp de concentration de Natzweiler, le seul sur le territoire français. Le KL-Natzweiler ouvre en mai 1941. Destiné à fournir au Reich une main d’œuvre d’esclaves, il regroupe avant tout des déportés politiques et des résistants.
(44)

Il compte aussi des prisonniers de guerre russes, des détenus de droit commun, des "asociaux", des déportés raciaux (Juifs, Tsiganes), des homosexuels, des Témoins de Jehovah... 52 000 déportés sont passés par ce camp (soit au camp central, soit dans l’un de ses 70 camps annexes). Plus d’un tiers y sont morts. Dans l’enceinte de l’ancien camp, le visiteur peut découvrir trois baraques dont la prison et le four crématoire, ainsi qu’une baraque contenant le musée historique. Une Nécropole nationale surplombe le site. Située 1.5 km plus bas, la chambre à gaz se visite également. En 2005 a été inauguré le Centre européen du résistant déporté. Vaste de 2 000 m2, il abrite une exposition permanente consacrée au nazisme et à la résistance, des salles pédagogiques et un espace d’exposition temporaire. Le site du Struthof est géré par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG). L'ONACVG est chargé, pour le compte de l’État, de gérer l’entretien, la rénovation et la mise en valeur des nécropoles nationales et des hauts-lieux de mémoire.

13/08/2020

⚠️𝐄𝐧 𝐫𝐚𝐢𝐬𝐨𝐧 𝐝'𝐮𝐧 𝐫𝐞𝐧𝐨𝐮𝐯𝐞𝐥𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞 𝐬𝐨𝐧 𝐢𝐧𝐬𝐭𝐚𝐥𝐥𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐭é𝐥é𝐩𝐡𝐨𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞, 𝐥𝐞 𝐂𝐄𝐑𝐃 𝐧𝐞 𝐬𝐞𝐫𝐚 𝐩𝐚𝐬 𝐩𝐚𝐬 𝐣𝐨𝐢𝐠𝐧𝐚𝐛𝐥𝐞 𝐝𝐮 𝟏𝟕 𝐚𝐮 𝟏𝟗 𝐚𝐨û𝐭 𝐢𝐧𝐜𝐥𝐮𝐬. 𝐕𝐨𝐮𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐯𝐞𝐳 𝐭𝐨𝐮𝐣𝐨𝐮𝐫𝐬 𝐥𝐞 𝖈𝖔𝖓𝖙𝖆𝖈𝖙𝖊𝖗 𝐩𝐚𝐫 𝐦𝐚𝐢𝐥 : 𝐢𝐧𝐟𝐨@𝐬𝐭𝐫𝐮𝐭𝐡𝐨𝐟.𝐟𝐫

𝑹𝒆𝒕𝒐𝒖𝒓 𝒔𝒖𝒓Visite de l'équipe de réserve du RC Strasbourg AlsaceIl n'y a à priori pas de lien entre le football et l'hist...
05/08/2020

𝑹𝒆𝒕𝒐𝒖𝒓 𝒔𝒖𝒓
Visite de l'équipe de réserve du RC Strasbourg Alsace

Il n'y a à priori pas de lien entre le football et l'histoire. Et pourtant. Le Fondaction du Football organise des interventions civiques et culturels à destination des centres de formation, à travers le programme "Open Football Club" notamment. Cette démarche vise à accompagner les clubs professionnels de football dans la formation de leurs jeunes joueurs. Car être footballeur, c'est aussi défendre les valeurs citoyennes de son pays, être ouvert sur le monde et s'engager dans des causes. En partenariat avec l'ONACVG, un module "Football et Mémoire" a été mis en place. La visite de l'ancien camp de concentration de Natzweiler rentre dans ce module.

En savoir plus sur le Fondaction du Football et le programme "Open Football Club" : https://www.fondactiondufootball.com/principales-operations/open-football-club

⚠️ Exceptionnellement, la Kartoffelkeller sera fermée à la visite mercredi 29, jeudi 30 et vendredi 31 juillet 2020.Merc...
29/07/2020

⚠️ Exceptionnellement, la Kartoffelkeller sera fermée à la visite mercredi 29, jeudi 30 et vendredi 31 juillet 2020.

Merci de votre compréhension

Ce matin, nous avons eu l'honneur de recevoir Madame la Préfète de la région Grand Est et du Bas-Rhin, en compagnie de F...
28/07/2020

Ce matin, nous avons eu l'honneur de recevoir Madame la Préfète de la région Grand Est et du Bas-Rhin, en compagnie de Frédéric Bierry, Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin.

Josiane Chevalier, Préfète de la région Grand Est et du Bas-Rhin, et Frédéric Bierry, président de Tout le Bas-Rhin, se sont rendus, ce matin, à l’ancien Camp de Natzweiler-Struthof et au Centre Européen du Résistant Déporté

« Seule une mémoire nourrie et enrichie de manière constante et raisonnée, à destination des jeunes générations notamment, peut nous permettre de lutter contre toutes les formes de haine, de racisme et d’antisémitisme. »

𝑴𝒐𝒏𝒔𝒊𝒆𝒖𝒓 𝑱𝒐𝒉𝒂𝒏𝒏𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝑽𝒂𝒂𝒍, 𝒓é𝒔𝒊𝒔𝒕𝒂𝒏𝒕, 𝒅é𝒑𝒐𝒓𝒕é 𝑵𝙖𝙘𝙝𝙩 𝙪𝙣𝙙 𝙉𝙚𝙗𝙚𝙡 à 𝑵𝒂𝒕𝒛𝒘𝒆𝒊𝒍𝒆𝒓 𝒆𝒕 𝑫𝒂𝙘𝙝𝙖𝙪, 𝒏𝒐𝒖𝒔 𝒂 𝒒𝒖𝒊𝒕𝒕é𝒔. C’est avec une pro...
27/07/2020

𝑴𝒐𝒏𝒔𝒊𝒆𝒖𝒓 𝑱𝒐𝒉𝒂𝒏𝒏𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝑽𝒂𝒂𝒍, 𝒓é𝒔𝒊𝒔𝒕𝒂𝒏𝒕, 𝒅é𝒑𝒐𝒓𝒕é 𝑵𝙖𝙘𝙝𝙩 𝙪𝙣𝙙 𝙉𝙚𝙗𝙚𝙡 à 𝑵𝒂𝒕𝒛𝒘𝒆𝒊𝒍𝒆𝒓 𝒆𝒕 𝑫𝒂𝙘𝙝𝙖𝙪, 𝒏𝒐𝒖𝒔 𝒂 𝒒𝒖𝒊𝒕𝒕é𝒔.

C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de Johannes de Vaal dit Skippy. Il était l’un des deux derniers survivants néerlandais de Natzweiler.
Skippy s’est éteint paisiblement dans son sommeil dans la nuit de samedi à dimanche.

Le Centre européen du résistant déporté adresse ses très sincères condoléances à ses enfants et à ses proches.

Johannes de Vaal dit « Skippy » est né le 18 mai 1922 à Amsterdam.
Il s’engage avant-guerre contre l’extrême droite néerlandaise en combattant physiquement les membres du Nationaal-Socialistische Beweging (NSB).
Après l’invasion des Pays-Bas, il entre en résistance. Il transporte des armes au profit de son employeur juif qui gère un commerce de gros dans l’habillement.
Suite, à une dénonciation, Skippy est arrêté le 27 janvier 1942. Les policiers allemands disent à sa mère que son fils sera de retour dans quelques heures. Elle ne le reverra que 3 ans plus tard.
Après une journée passée dans les caves du SD, il est transféré à la prison Amstelveenseweg puis à celle de Weteringschans. Jugé, il est condamné à la prison à vie. Il est alors transféré au camp d’Amersfoort puis à celui de Vught.
Le 11 juillet 1943, il est déporté au KL Natzweiler avec 42 autres résistants. C’est le deuxième convoi de NN néerlandais à arriver au camp. Skippy reçoit le matricule 4454. En mars 1944, il est envoyé au terrible Kommando de Kochem qui vient d’ouvrir ses portes. Au bout d’un mois, il est renvoyé au camp principal puis à nouveau transféré au camp annexe d’Erzingen.
Le 17 avril 1945, le camp est évacué sur Dachau. Après un cours passage dans le camp bavarois, Skippy est transféré à Allach, l'une de ses annexes, où il est libéré le 30 avril.

En 1949, Skippy fait la connaissance d'Ida van der Rijd qui devient sa femme en 1950. Ils ont deux enfants : Astrid née en 1958 et Maurice né en 1967.

Fidèle à la mémoire de ses compagnons, il assistait chaque année, en septembre, à la cérémonie néerlandaise du souvenir au Struthof.

Crédit photo : Wouter Tullenaar

Hier soir a eu lieu le vernissage de l'exposition "Passant, te souviens-tu de nous ?", questionnant sur les enjeux des m...
24/07/2020

Hier soir a eu lieu le vernissage de l'exposition "Passant, te souviens-tu de nous ?", questionnant sur les enjeux des monuments mémoriels, notamment ceux du Mémorial du Struthof et de sa Nécropole nationale, en présence de Madame Véronique Peaucelle-Delelis, directrice générale de l'ONACV.

Madame Liliane Carré a accepté d'intervenir pour nous parler de son père, Yvon, enterré dans la nécropole du Struthof et surtout son parcours, afin de trouver la sépulture de son père, plus de 60 ans après sa mort.

France 3 a réalisé un bref reportage sur son histoire (à partir de 5:48) :
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/jt-1920-alsace

𝑴𝒐𝒏𝒔𝒊𝒆𝒖𝒓 𝑭𝒓𝒂𝒏ç𝒐𝒊𝒔 𝑨𝒎𝒐𝒖𝒅𝒓𝒖𝒛, 𝒅é𝒑𝒐𝒓𝒕é 𝒑𝒐𝒍𝒊𝒕𝒊𝒒𝒖𝒆 à 𝑩𝒖𝒄𝒉𝒆𝒏𝒘𝒂𝒍𝒅 𝒆𝒕 𝑭𝒍𝒐𝒔𝒔𝒆𝒏𝒃𝒖𝒓𝒈 𝒏𝒐𝒖𝒔 𝒂 𝒒𝒖𝒊𝒕𝒕é𝒔.C'est avec une profonde tristes...
22/07/2020

𝑴𝒐𝒏𝒔𝒊𝒆𝒖𝒓 𝑭𝒓𝒂𝒏ç𝒐𝒊𝒔 𝑨𝒎𝒐𝒖𝒅𝒓𝒖𝒛, 𝒅é𝒑𝒐𝒓𝒕é 𝒑𝒐𝒍𝒊𝒕𝒊𝒒𝒖𝒆 à 𝑩𝒖𝒄𝒉𝒆𝒏𝒘𝒂𝒍𝒅 𝒆𝒕 𝑭𝒍𝒐𝒔𝒔𝒆𝒏𝒃𝒖𝒓𝒈 𝒏𝒐𝒖𝒔 𝒂 𝒒𝒖𝒊𝒕𝒕é𝒔.

C'est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de François Amoudruz.
Déporté à l'âge de 17 ans, il sera, pendant des décennies, un inlassable passeur d'Histoire et de Mémoire auprès des jeunes générations.

François est né le 27/09/1926 à Albertville (74).
Après l’obtention de son baccalauréat, il s’inscrit à l’Ecole de commerce de Clermont-Ferrand et à la Faculté de Droit, jumelée à l’Université de Strasbourg repliée à Clermont-Ferrand en septembre 1939.
Le 25 novembre 1943, il est victime d'une rafle opérée au sein de l'université.
Emprisonné, il est ensuite transféré, fin décembre, au camp de Compiègne (60) antichambre des camps de la mort.
Le 19 janvier 1944, il est déporté au KL Buchenwald. En février, il est transféré au KL Flossenburg, près de la frontière tchèque puis à Johanngeorgenstadt, camp annexe de Flossenburg. Il y est soumis au travail forcé au profit de la firme Messerschmidt.
Le camp de Johanngeorgenstadt est évacué le 16 avril 1945.
Une terrible marche de la mort conduit les déportés au ghetto de Theresienstadt (Terezin) où le typhus attend les rares survivants.
François survit et est libéré le 8 mai 1945. Il rentre en France le 24 mai.

Le Centre européen du résistant déporté présente ses très sincères condoléances à son épouse Liliane, à ses enfants et à ses proches.

Photo : François Amoudruz présentant l'un de ses matricules à des élèves lors de la journée de préparation au CNRD. (Colmar. 2017).

21/07/2020
Merci au Forum Voix Etouffées pour ce magnifique concert et merci à notre public, près de 50 personnes !Un bel hommage e...
19/07/2020

Merci au Forum Voix Etouffées pour ce magnifique concert et merci à notre public, près de 50 personnes !

Un bel hommage en cette Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et d'hommage aux "Justes" de France.

(Toutes les mesures de distanciation sociale étaient prises en conséquence.)

Message de Madame Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des armées, chargée de la Mémoire et d...
19/07/2020

Message de Madame Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée auprès de la ministre des armées, chargée de la Mémoire et des Anciens combattants.

Le 10 juillet 2000, une "Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l'Etat français et d'hommage aux "Justes" de France est instituée. Celle-ci se déroule le 16 juillet, triste date anniversaire de la rafle du Vélodrome d'Hiver à Paris en 1942, si ce jour est un dimanche. Si ce n'est pas le cas, elle est fixée au dimanche suivant, le dimanche 19 juillet 2020 pour cette année.

17/07/2020
Radio Judaïca Strasbourg

Une belle introduction à notre journée-concert de ce dimanche 19 juillet à travers cette interview : Amaury du Closel nous parle des motivations de sa structure Forum Voix Etouffées, des compositeurs dont les extraits sont interprétés et des détails concernant les concerts.

Ce dimanche 19 juilet 2020, dans le cadre de la commémoration de la rafle du Vel d'Hiv, le Forum Voix Etouffées, rend hommage à ces compositeurs victimes du nazisme.
Un concert aura lieu sur le site de l' Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof et un autre sur le belvédère du Mémorial de l'Alsace-Moselle.
Amaury du Closel, compositeur et chef d'orchestre, directeur du forum nous parle du programme "Jewih Destinies" et de sa motivation depuis 2002 à la tête du Forum des Voix Etouffées. https://www.radiojudaicastrasbourg.fr/podcast/amaury-du-closel-les-voix-etouffes/
Le programme est à retrouver sur http://www.struthof.fr/actualites/detail/article/concert-voix-etouffees/

𝟗𝟕 𝐛𝐨𝐮𝐠𝐢𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐌𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐄𝐫𝐧𝐬𝐭 𝐒𝐢𝐥𝐥𝐞𝐦.Ersnt Sillem est né à Baarn au Pays-Bas le 14 juillet 1923. Après l’invasion de so...
14/07/2020

𝟗𝟕 𝐛𝐨𝐮𝐠𝐢𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐌𝐨𝐧𝐬𝐢𝐞𝐮𝐫 𝐄𝐫𝐧𝐬𝐭 𝐒𝐢𝐥𝐥𝐞𝐦.

Ersnt Sillem est né à Baarn au Pays-Bas le 14 juillet 1923. Après l’invasion de son pays, alors qu’il n’a pas encore 17 ans, il s’engage contre l’occupant en écrivant des slogans antinazis sur les murs de son lycée.
Mais Ernst veut faire plus et tente de rejoindre l’Angleterre. Le 31 août 1942, avec son ami Jaap van Mesdag, il embarque sur un canot direction la Grande-Bretagne. Malheureusement, une tempête fait chavirer la petite embarcation. Les deux garçons sont recueillis par un navire…allemand.
Ernst est successivement interné à Haagseveer, une prison de Rotterdam puis aux camps d’Amersfoort et de Herzogenbusch.
Le 10 juillet 1943, il est déporté Nacht und Nebel au KL Natzweiler. Comme la quasi-totalité des déportés du camp, il est évacué en septembre 1944 sur Dachau où il est libéré le 29 avril 1945.

Le fait d’être né un 14 juillet n’est pas le seul lien qui lie Ernst à la France puisqu’après une carrière dans le commerce des agrumes au Maroc, il s’installe dans le Vaucluse.

Le Centre européen du résistant déporté vous souhaite un très joyeux et bel anniversaire Monsieur Sillem.

𝑰𝒔𝒊𝒅𝒐𝒓𝒆 𝑻𝒉𝒊𝒗𝒓𝒊𝒆𝒓. 𝑫é𝒑𝒖𝒕é. 𝑹é𝒔𝒊𝒔𝒕𝒂𝒏𝒕. 𝑫é𝒑𝒐𝒓𝒕é 𝑵𝑵 𝒂𝒖 𝑲𝑳 𝑵𝒂𝒕𝒛𝒘𝒆𝒊𝒍𝒆𝒓.Il y a 80 ans, le 10 juillet 1940, l’Assemblée national...
10/07/2020

𝑰𝒔𝒊𝒅𝒐𝒓𝒆 𝑻𝒉𝒊𝒗𝒓𝒊𝒆𝒓. 𝑫é𝒑𝒖𝒕é. 𝑹é𝒔𝒊𝒔𝒕𝒂𝒏𝒕. 𝑫é𝒑𝒐𝒓𝒕é 𝑵𝑵 𝒂𝒖 𝑲𝑳 𝑵𝒂𝒕𝒛𝒘𝒆𝒊𝒍𝒆𝒓.

Il y a 80 ans, le 10 juillet 1940, l’Assemblée nationale votait les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Seuls 80 députés et sénateurs refusèrent de mettre fin à la République.
Parmi eux, Isidore Thivrier, député de l’Allier. Opposant de la première heure au régime de Vichy, il s’engage dans la résistance au sein du Réseau Marco Polo. Le 12 octobre 1943, il est arrêté puis déporté Nacht und Nebel, au KL Natzweiler, le 14 avril 1944. Malgré son âge, 69 ans, il subit le même traitement que ses compagnons de misère. Il décède trois semaines après son arrivée dans « L’enfer d’Alsace », le 5 mai 1944.

Biographie d’Isidore Thivrier sur le Maitron, mouvement ouvrier, mouvement social :
https://maitron.fr/spip.php?article132498

Droit photo : Bibliothèque nationale de France. Domaine public

Le Centre européen du résistant déporté vous présente sa nouvelle exposition temporaire « Passant,  te souviens-tu de no...
08/07/2020

Le Centre européen du résistant déporté vous présente sa nouvelle exposition temporaire « Passant, te souviens-tu de nous ? », Deuil et mémoire de la déportation, visible jusqu'au 23 décembre 2020.

Elle revient sur la genèse du projet d’aménagement et les différents projets qui ont abouti au Mémorial et la nécropole nationale du Struthof.

Au travers de plusieurs biographies, un hommage est rendu aux hommes et femmes inhumés dans la nécropole.

Plus d'infos : www.struthof.fr/actualites/detail/article/passant-te-souviens-tu-de-nous-deuil-et-memoire-de-la-deportation/

Nous sommes très heureux d’avoir accueilli aujourd’hui notre tout premier groupe depuis mars ! Ce sont 18 élèves alsacie...
25/06/2020

Nous sommes très heureux d’avoir accueilli aujourd’hui notre tout premier groupe depuis mars !
Ce sont 18 élèves alsaciens qui ont passé le portail de l’ancien camp de concentration de Natzweiler. Ils se sont partagés en deux groupes afin de respecter les consignes sanitaires.
Nous espérons vous voir de plus en plus nombreux.

𝑪𝒆́𝒓𝒆́𝒎𝒐𝒏𝒊𝒆 𝒏𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍𝒆 𝒅𝒖 𝑺𝒐𝒖𝒗𝒆𝒏𝒊𝒓 𝒅𝒖 𝑺𝒕𝒓𝒖𝒕𝒉𝒐𝒇 : 𝑹𝒆𝒕𝒐𝒖𝒓 𝒆𝒏 𝒊𝒎𝒂𝒈𝒆𝒔C'est en comité réduit mais unis, que nos invités ont dé...
23/06/2020

𝑪𝒆́𝒓𝒆́𝒎𝒐𝒏𝒊𝒆 𝒏𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏𝒂𝒍𝒆 𝒅𝒖 𝑺𝒐𝒖𝒗𝒆𝒏𝒊𝒓 𝒅𝒖 𝑺𝒕𝒓𝒖𝒕𝒉𝒐𝒇 : 𝑹𝒆𝒕𝒐𝒖𝒓 𝒆𝒏 𝒊𝒎𝒂𝒈𝒆𝒔

C'est en comité réduit mais unis, que nos invités ont déposé conjointement des gerbes de fleurs en hommage aux victimes du KL Natzweiler ce dimanche 21 juin.

Revoir la cérémonie : https://www.youtube.com/watch?v=ZZudFfYewDs
Revoir le message enregistré par Pierre Rolinet, résistant déporté : https://www.youtube.com/watch?v=cKsnafB0WPY

Crédit photo : CSAD-Mutzig

REPRISE DES VISITES GUIDEESNos guides sont heureux de pouvoir reprendre pleinement leur activité. Les visites guidées se...
22/06/2020

REPRISE DES VISITES GUIDEES

Nos guides sont heureux de pouvoir reprendre pleinement leur activité. Les visites guidées seront d'une durée de 1h pour 10 personnes maximum (guide inclus), en respectant les distances d'un mètre entre chacun. Il n'y a pas de réservation à effectuer.

Horaires de visite : 10h30, 11h, 14h, 15h et 16h.

Le port du masque est toujours obligatoire. Merci de respecter le protocole sanitaire détaillé ici : http://www.struthof.fr/actualites/detail/article/pour-une-visite-en-toute-securite/

Nous sommes conscients que ces nombreuses consignes sont contraignantes mais elles sont mises en place pour votre sécurité.

Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof's cover photo
22/06/2020

Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof's cover photo

Ce 21 juin, comme chaque année sans interruption depuis 70 ans, nous commémorerons ensemble la mémoire des victimes du K...
19/06/2020

Ce 21 juin, comme chaque année sans interruption depuis 70 ans, nous commémorerons ensemble la mémoire des victimes du KL Natzweiler. La pandémie ne mettra pas entre parenthèses « la cérémonie nationale du souvenir du Struthof ». Symboliquement, un hommage en comité restreint sera rendu dimanche.

Nous savons à quel point ce week-end mémoriel est important. Aussi, même si nous n'avons pu vous inviter, nous tenons à vous associer à cet événement. Le CERD diffusera la cérémonie en direct via sa page Facebook, dimanche 21 juin à 11h. La rediffusion sera ensuite disponible pour ceux qui ne pourront regarder à cet horaire.

Plus d'infos : http://www.struthof.fr/actualites/ils-sont-toujours-la-dans-nos-coeurs-et-nos-memoires/
Crédit photo : CSAD-Mutzig

Aujourd’hui 18 juin 2020, nous célébrons le 80e anniversaire de l’Appel du général de Gaulle.Un lien étroit unit l’Appel...
18/06/2020

Aujourd’hui 18 juin 2020, nous célébrons le 80e anniversaire de l’Appel du général de Gaulle.

Un lien étroit unit l’Appel, de Gaulle et le Struthof : la date retenue symboliquement pour la cérémonie annuelle du souvenir est fixée au week-end suivant l’anniversaire du discours du général. Par ailleurs c’est de Gaulle qui, le 23 juillet 1960, inaugure le Mémorial et la nécropole du Struthof.

Photo : le général de Gaulle au Struthof. 23 juillet 1960. Ministère des Armées. DR.

Notre cafétéria est fermée et vous cherchez un endroit où déjeuner. Pourquoi ne pas en profiter pour soutenir les restau...
05/06/2020

Notre cafétéria est fermée et vous cherchez un endroit où déjeuner. Pourquoi ne pas en profiter pour soutenir les restaurateurs de la Vallée de la Bruche qui reprennent leurs activités ?

L'office de tourisme de la Vallée de la Bruche a répertorié tous les établissements ouverts :https://www.valleedelabruche.fr/images/RESTAURANT_OUVERTURES_POST_COVID.pdf

Crédit photo : CSAD-Mutzig. Droit réservé.
03/06/2020

Crédit photo : CSAD-Mutzig. Droit réservé.

Vous nous demandez souvent des DVD à la librairie. Aujourd'hui, nous vous proposons le documentaire "La Voix du Rêve" pa...
03/06/2020

Vous nous demandez souvent des DVD à la librairie. Aujourd'hui, nous vous proposons le documentaire "La Voix du Rêve" par l'Association Mine de Rien.

Ce documentaire est la volonté de collecter les derniers témoignages de ces survivants du camp de concentration de Natzweiler. Ils ont tous 96 ans au moment de leur interview en 2018. Depuis, plusieurs nous ont malheureusement quitté.

Jean Villeret, ancien résistant déporté NN du KL-Natzweiler, est le fil rouge de ce documentaire. Mais on retrouve également le précieux témoignage de René Baumann (décédé le 27 décembre 2018), André Maratrat, Henri Mosson, Pierre Rolinet, André Marchiset et René Thalmann (décédé le 19 avril 2019).

Cette production est aussi la trace d'un combat de toute une vie : témoigner de l'horreur des camps de concentration et appeler à la vigilance. On suit notamment Jean Villeret dans ses interventions auprès des jeunes dans les collèges et les lycées ainsi que sur l'ancien camp de concentration de Natzweiler lors des voyages scolaires programmés. Les impressions de lycéens ont été recueillies.

Présentation plus détaillée ici : https://asso-mdr.wixsite.com/minederien/la-voix-du-reve
DVD en 3 langues (français, anglais, allemand)

Le DVD est disponible ici :
https://asso-mdr.wixsite.com/minederien/le-dvd
https://asso-mdr.wixsite.com/minederien/la-voix-du-reve

C'est avec tristesse et émotion que nous apprenons la disparition de Monsieur Raymond Gurême. Il était le dernier témoin...
29/05/2020

C'est avec tristesse et émotion que nous apprenons la disparition de Monsieur Raymond Gurême. Il était le dernier témoin de l'internement de la communauté des voyageurs au camp de Linas-Montlhéry durant la Seconde Guerre mondiale.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/mort-raymond-gureme-94-ans-dernier-survivant-tzigane-du-camp-internement-darnetal-1833946.html?fbclid=IwAR2K6ka-I5nyG4plD-Y737xAtjBuSLEk6dpiljU6uThNohoTGu7VpBfLzSo

Le Centre européen du résistant déporté adresse à sa famille et à ses proches ses sincères condoléances.

Adresse

RD 130
Natzwiller
67130

Heures d'ouverture

Lundi 10:00 - 18:30
Mardi 10:00 - 18:30
Mercredi 10:00 - 18:30
Jeudi 10:00 - 18:30
Vendredi 10:00 - 18:30
Samedi 10:00 - 18:30
Dimanche 10:00 - 18:30

Téléphone

03 88 47 44 67

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter Le Musée

Envoyer un message à Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof:

Vidéos

Musées á proximité

Commentaires

vidéo redressé de 90 °
Le 7 février 2020 l'Ecole de Gendarmerie de DIJON est venue rendre hommage au Maréchal des Logis Chef COLIN, Déporté à BUCHENWALD et mort d'épuisement lors de la Marche de la Mort en avril 1945. C'est la 18ème Promotion de Sous-Officiers qui a la devise "SYNERGIE POUR LA PATRIE" qui a souhaité visiter l'ancien camp nazi KL Natzweiler-Struthof pour rendre les honneurs à leur Parrain déporté. C'est par l'entremise de la Présidente de l'AFMD 68 que cette cérémonie a eu lieu, dans le recueillement et l'émotion partagée. Une journée marquante pour ces jeunes recrues qui se sont engagés à faire connaître autour d'eux ce haut lieu de mémoire qui rappelle le prix de la vie et de la liberté.
maintenant je me souviens de cet endroit .... LE Struthof visité par les collègiens de STE MARIE ..
Le KL-Natzweiler-Struthof est le seul camp de concentration installé en France sur le territoire alsacien. Exécutions de masse (pendaisons, fusillades...), sévices, expériences médicales par les médecins nazis... dans le camp, c'était survivre ou finir dans le four crématoire. A visiter pour le devoir de mémoire.
quelle courage ce ou ces garçons pas de mots pour decrire leur volonte de defendre notre pays souvent par la mort 😔
Respect à vous "là-haut", qui faites tant, avec conviction, compétence... et élégance, pour déciller les consciences. Joyeux Noël, croyants au Ciel ou pas. All the best pour 2019
Respect à vous "là-haut", qui faites tant, avec conviction, compétence... et élégance, pour déciller les consciences. Joyeux Noël, croyants au Ciel ou pas, All the best pour 2019
Nous avons été absolument écoeurés de voir une brasserie sur les lieux ....
lieu émouvant chargé d'histoire mais je suis partis sans le visiter je ne comprend pas pourquoi on fait du fric sur le dos de la mort et de la haine en faisant payer le touriste qui souhaiterai juste se recueillir j'ai trouvé lamentable ce procédé on ferais bien mieux de s'inspirer d'Oradour sur Glane qui est en visite libre pour tous le pire de tous ce que l'on ne peux pas aller faire une prière sur les tombes ecoeurant