Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof

Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof Venez découvrir l'ancien camp de concentration de Natzweiler, le seul sur le territoire français.
(100)

Le KL-Natzweiler ouvre en mai 1941. Destiné à fournir au Reich une main d’œuvre d’esclaves, il regroupe avant tout des déportés politiques et des résistants. Il compte aussi des prisonniers de guerre russes, des détenus de droit commun, des "asociaux", des déportés raciaux (Juifs, Tsiganes), des homosexuels, des Témoins de Jehovah... 52 000 déportés sont passés par ce camp (soit au camp central, soit dans l’un de ses 70 camps annexes). Plus d’un tiers y sont morts. Dans l’enceinte de l’ancien camp, le visiteur peut découvrir trois baraques dont la prison et le four crématoire, ainsi qu’une baraque contenant le musée historique. Une Nécropole nationale surplombe le site. Située 1.5 km plus bas, la chambre à gaz se visite également. En 2005 a été inauguré le Centre européen du résistant déporté. Vaste de 2 000 m2, il abrite une exposition permanente consacrée au nazisme et à la résistance, des salles pédagogiques et un espace d’exposition temporaire. Le site du Struthof est géré par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG). L'ONACVG est chargé, pour le compte de l’État, de gérer l’entretien, la rénovation et la mise en valeur des nécropoles nationales et des hauts-lieux de mémoire.

Nous adressons toutes nos félicitations au Lieu de Mémoire au Chambon-sur-Lignon qui a obtenu le label du patrimoine eur...
03/04/2020
Label du patrimoine européen décerné au Lieu de Mémoire

Nous adressons toutes nos félicitations au Lieu de Mémoire au Chambon-sur-Lignon qui a obtenu le label du patrimoine européen avec neuf autres sites en Europe !

Situé dans une partie de l'école et dans une maison, le Mémorial est dédié à l'histoire des Justes et de la résistance à l'antisémitisme pendant la Seconde Guerre mondiale. Entre 1939 et 1944, le Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire) et les villages environnants ont accueilli des réfugiés de toute l'Europe, la plupart juifs. Des maisons d’accueil ont permis de sauver plusieurs centaines d’enfants.

Label du patrimoine européen décerné au Lieu de Mémoire La Commission européenne a décerné le label du patrimoine européen au Lieu de Mémoire au Chambon-sur-Lignon aux côtés de 9 autres qui ont…

Lors d'une visite au Struthof, vous avez pu remarquer cette petite fleur sur la tenue d'un de nos guides. Mais savez-vou...
01/04/2020

Lors d'une visite au Struthof, vous avez pu remarquer cette petite fleur sur la tenue d'un de nos guides. Mais savez-vous ce qu'elle représente ?

L'Œuvre nationale du Bleuet de France est une œuvre caritative intégrée depuis 1991 à l'ONACVG; elle apporte son aide aux ressortissants de l'Office. Le Bleuet de France a deux missions essentielles axées autour de la solidarité et de la transmission de la mémoire. Il soutient au plus près de leurs besoins les combattants d’hier et d’aujourd’hui, les victimes de guerre et les victimes d’actes de terrorisme.

Dans ce contexte sanitaire particulier, pour lutter contre l'isolement des plus fragiles, le Bleuet de France a choisi de venir en aide aux résidents des EHPAD labellisés Bleuet de France en ouvrant une cagnotte. De nombreux résidents se retrouvent isolés dans leur chambre, ne pouvant recevoir de visites, et pour certains, n'ayant même pas accès à l'information, ni aux divertissements habituels

DONS : https://www.onac-vg.fr/nos-projets/covid-19-soutenir-les-residents-des-ehpad?fbclid=IwAR3FGodEaJuUjBXYGLNR30QED5YwOepRmkc7tBzivXOrJlGQOYqTL6zZeRo

14/03/2020

⚠ FERMETURE ⚠
Suite à l'annonce du Premier ministre, Monsieur Edouard Philippe, nous fermons l'ensemble du site dès demain, dimanche 15 mars.
Nous souhaitons une bonne santé à tous.

English:
Pending and following on from the government decisions announced last night, the entire site will be closed to the public from Sunday, March 15th, for an indefinite period. We wish a good health for all.

Deutsch :
Um der Regierungsanordnung vom 12. März Folge zu leisten, wird die gesamte Gedenkstätte ab Sonntag den 15. März auf unbestimmte Zeit für die Öffentlichkeit geschlossen. Passt in der Zwischenzeit auf euch und eure Lieben auf.

Chers visiteurs,Le dernier groupe de scolaires vient de quitter le CERD. Nous espérons les revoir très bientôt !En atten...
13/03/2020

Chers visiteurs,

Le dernier groupe de scolaires vient de quitter le CERD. Nous espérons les revoir très bientôt !

En attendant et dans le prolongement des décisions gouvernementales annoncées hier soir, l'ensemble du site sera fermé au public à partir du lundi 16 mars et ce pour une durée indéterminée.

Nous vous invitons à consulter régulièrement notre site internet (http://www.struthof.fr/accueil/) et notre page Facebook afin de suivre l'évolution de la situation.

En attendant, prenez soin de vous et de vos proches.

13/03/2020

Le collège Pasteur de Strasbourg nous a offert un beau moment musical ce mercredi 11 mars en interprétant "La voix du rêve". Les élèves étaient dirigés par leur professeur de musique, François Lecour.

Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof's cover photo
13/03/2020

Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof's cover photo

Nous adressons toutes nos félicitations à Monsieur Jean Villeret, résistant déporté NN au KL-Natzweiller et à Dachau, qu...
12/03/2020

Nous adressons toutes nos félicitations à Monsieur Jean Villeret, résistant déporté NN au KL-Natzweiller et à Dachau, qui a reçu ce lundi matin, 9 mars, les insignes de commandeur dans l'Ordre national de la Légion d'honneur. À 97 ans, il continue inlassablement de témoigner auprès des jeunes et ne manque aucune cérémonie annuelle du Struthof où il chante chaque année "La voix du rêve".

Jeudi 27 février, plusieurs membres de l'équipe pédagogique et des gardiens-guides du CERD se sont rendus en Allemagne a...
03/03/2020

Jeudi 27 février, plusieurs membres de l'équipe pédagogique et des gardiens-guides du CERD se sont rendus en Allemagne afin de visiter quelques camps annexes du KL-Natzweiler : Dortmettigen, Erzingen, Frommern, Eckerwald, Schörzingen (KZ-cimetière avec chapelle) et enfin Schömberg-Dautmergen (cimetière et espace pédagogique).

Cette journée était organisée par Anja Koening, coordinatrice de projets auprès du VGKN. Elle a permis de renforcer les liens et de favoriser les échanges entre les différentes équipes. Monsieur Immo Opfermann et Madame Schwarz, membres de l'association des lieux de mémoire des camps autour de Tübingen ont donné les explications.

Article de presse (en allemand) : https://www.schwaebische.de/landkreis/landkreis-tuttlingen/heuberg_artikel,-besuch-soll-den-gegenseitigen-austausch-f%C3%B6rdern-_arid,11194368.html

Le CERD ré-ouvre ses portes :Après ses deux mois de fermeture hivernale, le CERD vous accueille de nouveau à partir du d...
29/02/2020

Le CERD ré-ouvre ses portes :

Après ses deux mois de fermeture hivernale, le CERD vous accueille de nouveau à partir du dimanche 1er mars 2020, de 9h à 17h. L'exposition temporaire "Henry Simon, Compagnons de silence" est toujours visible.

Attention, des chutes de neige sont encore à prévoir en mars.

Recrutement d'un gardien guideL'Office national des anciens combattants recrute un(e) gardien(ne)-guide, pour l'un de se...
20/02/2020

Recrutement d'un gardien guide

L'Office national des anciens combattants recrute un(e) gardien(ne)-guide, pour l'un de ses hauts lieux de mémoire, le Centre européen de résistant déporté, site de l'ancien camp de Natzweiller-Struthof dans le Bas-Rhin (67).
Le site accueille plus de 200.000 visiteurs par an.

L'agent devra accueillir et informer les visiteurs, assurer les visites commentées de l'ensemble du site, contrôler les accès, gérer les incidents et surveiller le site au cours de la journée.

Le rythme de travail est de 4 jours de travail/2 jours de repos en continu tout au long de l'année (sauf en janvier, mois de fermeture), environ 30 week-ends travaillés par an.

Une bonne maîtrise de l'allemand est demandée.

Adresser lettre de motivation et CV à [email protected].

Aidez-nous à faire vivre la mémoire !Le CERD lance une collecte d'objets et de documents auprès des particuliers.Les don...
18/02/2020

Aidez-nous à faire vivre la mémoire !

Le CERD lance une collecte d'objets et de documents auprès des particuliers.

Les dons et prêts constituent les collections du Centre européen du résistant déporté, qui s'engage à les préserver. Chaque objet ou document est le témoin du parcours des déportés et permet une meilleure connaissance de l’histoire du KL-Natzweiler.

Les pièces que nous cherchons à recueillir peuvent prendre diverses formes telles que des photographies, des correspondances, des récits de résistants, de déportés mais aussi de témoins des événements en lien avec l’histoire du camp de concentration de Natzweiler.

Selon le souhait des propriétaires, les documents et objets pourront être uniquement numérisés et photographiés pour ensuite leurs être rendus ou définitivement donnés au CERD.

http://www.struthof.fr/actualites/detail/article/aidez-a-faire-vivre-la-memoire/

"L'humanité à l'épreuve de la Déportation".Colloque à Lille du 19 au 21 mars 2020.
17/02/2020

"L'humanité à l'épreuve de la Déportation".
Colloque à Lille du 19 au 21 mars 2020.

Le gendarme René Morelle honoré par l’école de gendarmerie de Chaumont à Moussey.https://www.vosgesmatin.fr/defense-guer...
14/02/2020

Le gendarme René Morelle honoré par l’école de gendarmerie de Chaumont à Moussey.
https://www.vosgesmatin.fr/defense-guerre-conflit/2020/02/14/le-gendarme-morelle-honore-par-l-ecole-de-gendarmerie-de-chaumont?fbclid=IwAR2SpwDDWjPDsVSUOFqubyoWO4tX8zk-qgHwTSkniwY1jD-RjTtoC_VXm2o
http://www.struthof.fr/le-kl-natzweiler-1941-1945/lhistoire-du-camp-de-concentration/le-camp-lieu-dexecutions/les-maquisards-du-gma-vosges/

René Morelle, gendarme à la brigade de Moussey (88), résistant, membre du Groupe Mobile Alsace-Vosges (GMAV), a été exécuté au KL Natzweiler dans la nuit du 1er au 2 septembre 1944.

Gérard Epp, guide sur le site du Struthof depuis 38 ans, part en retraite en mars prochain !!A l’ouverture du CERD, il e...
13/02/2020

Gérard Epp, guide sur le site du Struthof depuis 38 ans, part en retraite en mars prochain !!

A l’ouverture du CERD, il est devenu responsable de l’équipe des gardiens-guides qu’il a toujours su diriger avec une autorité calme et bienveillante.

Il a su transmettre l'histoire de ce haut lieu de la mémoire nationale aux visiteurs français et allemand lors des visites guidées qu'il assurait plusieurs fois par semaine. Il a également guidé de nombreux élèves en se faisant passeur de mémoire et transmettant ainsi les valeurs fondamentales de liberté, égalité et fraternité.

Enfin, il était un élément central de l’organisation des cérémonies et savait être à l’écoute des déportés et de leur famille dans ces moments solennels.

Il laissera une forte empreinte au Struthof mais il est temps pour lui de profiter d'une retraite bien méritée.

Pour palier son absence, depuis quelques mois il a formé Jean-Michel Dart qui le remplacera dans ses fonctions de chef d’équipe.

Nous lui souhaitons une belle et longue retraite.

Vendredi 7 février, le Centre européen du résistant déporté, l'Ecole européenne de Strasbourg et le collège Louise Weiss...
10/02/2020

Vendredi 7 février, le Centre européen du résistant déporté, l'Ecole européenne de Strasbourg et le collège Louise Weiss ont organisé une journée sur le thème des déportés Nacht und Nebel (Nuit et brouillard) et le camp de concentration de Natzweiler.

Guillaume d'Andlau, directeur du CERD, a rappelé en introduction :
« A un moment où la voix des anciens déportés est en train de s'éteindre progressivement, des lieux comme le camp du Struthof prennent une nouvelle importance. Ce sont des lieux sensibles où l'on peut tenter d'approcher de façon sensible la barbarie nazie et le systématisme de leur approche».

Pour comprendre, transmettre et faire réfléchir la mission pédagogique du CERD et des écoles sont esssentielles.

Au programme de la journée:

- Présentation du décret Keitel et de son application.
- Diffusion du documentaire d'Olivier Fély-Biolet "NN, ces traces qui restent"
- Atelier d'étude de cas.

Les 110 élèves présents ont montré un très grand intérêt traduit par une participation très active et de nombreuses questions.
La qualité du contenu de la journée a été saluée par les enseignants.

Cette journée sera suivie par une visite du camp de Natzweiler en mai prochain.

Ce matin, nous avons accueilli la 18e promotion de l’École de gendarmerie de Dijon, nommée "Camille COLIN" en hommage à ...
07/02/2020

Ce matin, nous avons accueilli la 18e promotion de l’École de gendarmerie de Dijon, nommée "Camille COLIN" en hommage à leur parrain de promotion, le Maréchal des Logis chef Camille Colin. Commandant de la brigade de Couches à partir de septembre 1941 et résistant, il est mort en déportation le 6 mai 1945.

Le dépôt de gerbe était très touchant. Arlette Hasselbach, présidente de la délégation 68 de l'AFMD, a été invitée à déposer en compagnie de son petit-fils, élève gendarme de cette promotion. Après la cérémonie, les 120 apprentis gendarmes ont suivi une visite guidée.

Article sur le baptême de promotion à Couches : https://www.lejsl.com/edition-le-creusot/2020/02/06/les-gendarmes-de-la-promotion-2020-de-l-ecole-de-dijon-ont-leur-parrain

Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof's cover photo
06/02/2020

Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof's cover photo

REPLAY Le magazine de la santé : Le devoir de mémoire face à la barbarie nazieDébut du reportage : 30:55Vous pouvez suiv...
31/01/2020
Le magazine de la santé Le devoir de mémoire face à la barbarie nazie

REPLAY Le magazine de la santé : Le devoir de mémoire face à la barbarie nazie

Début du reportage : 30:55

Vous pouvez suivre la visite d'étudiants en médecine de l'Université de Strasbourg qui en ont appris davantage sur le rôle des médecins nazis dans l'univers concentrationnaire et leurs terribles expériences pseudo-scientifiques.

Grâce à Marina Carrère d'Encausse, au Dr Philippe Charlier, au Dr Régis Boxelé et au Dr Fabien Doguet, la santé n'est plus un sujet tabou. Nos médecins abordent en direct, du lundi au vendredi, avec précision et souvent avec humour, la santé qui est un sujet de préoccupation majeur des fra...

Conférence "Le camp du Struthof, un lieu pour l’épuration de l’Alsace en 1945-1949".(camp d’internement pour les collabo...
30/01/2020

Conférence "Le camp du Struthof, un lieu pour l’épuration de l’Alsace en 1945-1949".
(camp d’internement pour les collaborateurs alsaciens de 1945 à 1949)

Après le succès de sa conférence en décembre dernier, Frédérique Neau-Dufour en fera une reprise demain vendredi 31 janvier à 20h, au cinéma Le Trèfle de Dorlisheim.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

En 1945, le camp du Struthof devient un des camps d’internement destiné en Alsace à l’épuration de tous ceux qui, dans la région, sont supposés avoir servi le régime nazi.
Pour la première fois, Frédérique Neau-Dufour lève le voile sur cet épisode méconnu, douloureux et complexe.
Elle appuiera sa présentation sur des archives, documents et témoignages inédits.

Ce lundi 27 janvier, Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, a eu lieu le 4ème annivers...
28/01/2020

Ce lundi 27 janvier, Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, a eu lieu le 4ème anniversaire du Jardin de la Mémoire et des Droits de l'homme de Rothau. Inauguré en 2017, ce jardin est un espace d'expression où les élèves de différents établissements apportent leur message d'espoir et de tolérance à travers des chants et des réalisations plastiques. Ce lieu a été choisi par les initiateurs du projet, l'association Regards d'enfants, pour son passé en lien avec la déportation. La gare de Rothau était le lieu de transit des déportés du camp de concentration de Natzweiler.

A partir de 14h15, les enfants ont inscrit leurs prénoms sur des personnages en ardoise. Comme un mur de noms, mais joyeux, a expliqué la présidente de l'association, Brigitte Kahn. La cérémonie a ensuite était ponctuée de nombreux chants : "Nuit et brouillard" de Jean Ferrat, "Comme toi" de Jean-Jacques Goldman, "On écrit sur les murs" de Demis Roussos, de lectures de textes, témoignages ou personnels, et de prises de parole des différentes autorités présentes. Sont intervenus Monsieur Marc Scheer, Maire de Rothau, Madame Brigitte Kahn, Présidente de l’association Regards d’Enfants, Monsieur Stefan Dörr, Consul de la République fédérale d’Allemagne, Monsieur Harold Weill, Grand Rabbin de Strasbourg et Monsieur Guillaume d'Andlau, Directeur du CERD.

Pour conclure la cérémonie, deux Ambassadrices de la Mémoire du lycée professionnel de Schirmeck ont lu la lettre de Simone Veil et six bougies ont été allumées à la mémoire des 6 millions de victimes juives de la Shoah.

L'association Regards d'enfants organise chaque année un concours sur les Droits de l'Homme : https://www.regardsdenfants.org/fr/153198838615404-concours-annuels-.html

Un beau retour sur la visite des Ambassadeurs de la Mémoire au Mémorial des martyrs de la Déportation :
25/01/2020

Un beau retour sur la visite des Ambassadeurs de la Mémoire au Mémorial des martyrs de la Déportation :

[Visite] Les ambassadeurs de la mémoire de l'Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof au mémorial des martyrs de la Déportation

Ambassadeurs de la mémoire de l'ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof, ces élèves du lycée professionnel Haute-Bruche à Schirmeck, se sont rendus au mémorial des martyrs de la Déportation. A l’occasion d’une journée de préparation pour leur voyage d’étude au camp d'Auschwitz, ils ont pu découvrir ce Haut lieu de la mémoire nationale. Leur visite s’est ensuite clôturée au Mémorial de la Shoah où ils ont pu rencontrer et échanger avec Daniel Urbejtel, rescapé du camp d’Auschwitz.

Ces lycéens travaillent depuis deux ans à connaître et faire connaître l’histoire et les mémoires de ce lieu. En tant qu’ambassadeurs, ils ont réalisé avec l’équipe pédagogique du CERD - Struthof, un atelier de prévention contre l’antisémitisme et le racisme dans leur lycée à destination des élèves.

Leur travail de mémoire et de transmission se poursuit aujourd’hui à travers la préparation d’un voyage d’étude à Auschwitz à l’issue duquel ils réaliseront une exposition photographique retraçant l’histoire du camp, leur découverte et leur ressenti.

#Mémoire #Ambassadeur #Education #travaildememoire

Il est 11h du matin et une incroyable brume couvre la montagne.
23/01/2020

Il est 11h du matin et une incroyable brume couvre la montagne.

Ce mardi 21 janvier s'est déroulée la journée de préparation au Concours national de la Résistance et de la Déportation ...
22/01/2020

Ce mardi 21 janvier s'est déroulée la journée de préparation au Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) à l'INSPE de Sélestat.

Cette journée a été proposée aux élèves (58 élèves inscrits pour 6 établissements différents) grâce à la collaboration entre le CERD, le Mémorial Alsace-Moselle, l'AFMD du Bas-Rhin et le service départemental du Bas-Rhin de l'ONACVG. Elle a permis de les aider à réfléchir sur la thématique de cette année 2019-2020 : "1940. Entrer en résistance. Comprendre, refuser, résister".

Frédérique Neau-Dufour est intervenue sur le sujet de cette année puis a laissé la parole à Monsieur Bernard Veit. Âgé d'une dizaine d'années pendant la guerre, il a témoigné sur l'engagement résistant de son père, fusillé en septembre 1944. L'après-midi a été ponctué par différents ateliers, dont celui du CERD, portant sur les femmes dans la résistance. Cet atelier a retracé le parcours de 13 femmes dans la résistance à partir de 1940, pour permettre de comprendre la diversité des profils et connaitre les différents réseaux et actes de résistances. Enfin, la journée s'est conclue par la projection d'un documentaire sur la thématique.

Article des DNA : https://c.dna.fr/edition-selestat-erstein/2020/01/23/faire-revivre-la-memoire-des-resistants

Adresse

RD 130
Natzwiller
67130

Téléphone

03 88 47 44 67

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter Le Musée

Envoyer un message à Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof:

Vidéos

Musées á proximité

Commentaires

Le 7 février 2020 l'Ecole de Gendarmerie de DIJON est venue rendre hommage au Maréchal des Logis Chef COLIN, Déporté à BUCHENWALD et mort d'épuisement lors de la Marche de la Mort en avril 1945. C'est la 18ème Promotion de Sous-Officiers qui a la devise "SYNERGIE POUR LA PATRIE" qui a souhaité visiter l'ancien camp nazi KL Natzweiler-Struthof pour rendre les honneurs à leur Parrain déporté. C'est par l'entremise de la Présidente de l'AFMD 68 que cette cérémonie a eu lieu, dans le recueillement et l'émotion partagée. Une journée marquante pour ces jeunes recrues qui se sont engagés à faire connaître autour d'eux ce haut lieu de mémoire qui rappelle le prix de la vie et de la liberté.
maintenant je me souviens de cet endroit .... LE Struthof visité par les collègiens de STE MARIE ..
Le KL-Natzweiler-Struthof est le seul camp de concentration installé en France sur le territoire alsacien. Exécutions de masse (pendaisons, fusillades...), sévices, expériences médicales par les médecins nazis... dans le camp, c'était survivre ou finir dans le four crématoire. A visiter pour le devoir de mémoire.
quelle courage ce ou ces garçons pas de mots pour decrire leur volonte de defendre notre pays souvent par la mort 😔
Respect à vous "là-haut", qui faites tant, avec conviction, compétence... et élégance, pour déciller les consciences. Joyeux Noël, croyants au Ciel ou pas. All the best pour 2019
Respect à vous "là-haut", qui faites tant, avec conviction, compétence... et élégance, pour déciller les consciences. Joyeux Noël, croyants au Ciel ou pas, All the best pour 2019
Nous avons été absolument écoeurés de voir une brasserie sur les lieux ....
lieu émouvant chargé d'histoire mais je suis partis sans le visiter je ne comprend pas pourquoi on fait du fric sur le dos de la mort et de la haine en faisant payer le touriste qui souhaiterai juste se recueillir j'ai trouvé lamentable ce procédé on ferais bien mieux de s'inspirer d'Oradour sur Glane qui est en visite libre pour tous le pire de tous ce que l'on ne peux pas aller faire une prière sur les tombes ecoeurant
Nous avons fait la visite guidée, il y a deux semaines, de ce camp avec Roland, qui nous a beaucoup touché par la qualité de son intervention, de ses commentaires, sa pédagogie pour expliquer, sa manière d'impliquer les visiteurs par la lecture. Nous ne pouvons que recommander cette visite tristement historique avec un guide de la qualité de Roland. Merci encore à lui de l'émotion qu'il sait faire partager.