Mémoire Moussey Libération des Vosges

Mémoire Moussey Libération des Vosges Musée sur les combats et la libération des Vosges pendant les deux Guerres Mondiales, la résistance et la déportation dans la vallée du Rabodeau...

Fonctionnement normal

Mémoire Moussey Libération des Vosges's cover photo
02/06/2020

Mémoire Moussey Libération des Vosges's cover photo

INVITATION L’association Mémoire Moussey Libération des Vosges a le plaisir de vous inviter à son vernissage de l’exposi...
09/11/2018

INVITATION
L’association Mémoire Moussey Libération des Vosges a le plaisir de vous inviter à son vernissage de l’exposition « Jules PY L’AS DU COURAGE» qui aura lieu à la mairie de Moussey le dimanche 11 novembre 2018 à 11h00.

Venez nombreux !

Mémoire Moussey Libération des Vosges's cover photo
09/11/2018

Mémoire Moussey Libération des Vosges's cover photo

31/08/2017
6 septembre 2016. Les vétérans du SAS à Moussey (Vosges)

INVITATION

Nous serions très honorés de votre présence aux cérémonies du 6 septembre 2017 à MOUSSEY.

Comme chaque année depuis la fin de la guerre une délégation britannique de l'association régimentaire du SAS vient à MOUSSEY.

Programme :

Rendez vous à 10h00 devant l'église de MOUSSEY.

10h30
- Cérémonie au cimetière, pour les 10 britanniques enterrés à MOUSSEY.
Afin de rendre hommage aux 39 SAS exécutés lors de l'opération Loyton.

11h30
- Dépôt de g***e au monument des déportés afin de rendre hommage aux citoyens de la vallée du Rabodeau dont plus de 700 hommes sont mort dans les camps.

Qu'est ce que l'Opération Loyton : http://www.resistance-deportation.org/spip.php?rubrique15

Retour sur la commémoration de 2016 : https://vimeo.com/182077385/a3ef76369f

Merci d'être là.

Les vétérans du SAS seront à Moussey le 6 septembre: 16 hommes dont 3 vétérans de la 2ème guerre mondiale, conduits par…

28/06/2017
Un centre de la Mémoire à Moussey !

Un centre de la Mémoire à Moussey !

Ce projet touristique et de développement local, mené la Communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges, va démarrer avant la fin du mois d’août. Ce cent...

Le 25 Janvier 1945, il y a 72 ans, Jules PY mourait après 4 mois de souffrance à DACHAU.Jules PY, As du génie en 1918, D...
25/01/2017

Le 25 Janvier 1945, il y a 72 ans, Jules PY mourait après 4 mois de souffrance à DACHAU.

Jules PY,
As du génie en 1918, Directeur général des établissements Laederich, maire de Moussey depuis 1919, Pilier de la Résistance de la vallée.

Le 24 septembre 1944, alors que les Allemands ont décidé de rafler «uniquement» les hommes entre 18 et 50 ans, Jules Py, 61 ans refuse d’abandonner ses administrés.
« je ne peux tout de même pas abandonner mes hommes et mes enfants »

Il paiera de sa vie son dévouement.

http://www.resistance-deportation.org/IMG/pdf/Jules_Py_Bio_MAJ_3_juin_14.pdf

C'est avec énormément de tristesse que nous vous annonçons le décès de notre président d'honneur, Henri Poirson :Fils de...
27/12/2016
Moussey : Henri Poirson n’est plus

C'est avec énormément de tristesse que nous vous annonçons le décès de notre président d'honneur, Henri Poirson :

Fils de Camille Poirson, militaire de carrière et sous officier pendant la grande guerre, vous arrivez avec votre famille à MOUSSEY en 1924.

Vous vous engagez officiellement dans la Resistance en octobre 1942 et participez activement à la filière du sentier des passeurs en tant que chauffeur de camion pour les établissements Laederich.
Vos ordres pour la Resistance vous sont directement donnés par Jules PY.
En 1944, vous participez au parachutage d'anatomie en aidant l'avant garde des SAS britanniques de l'opération Loyton.

Appelé à la crèche le 18 août 1944. Vous serez relâché.

Mais vous êtes raflé le 24 septembre 1944, emmené à Dachau puis transféré dans le fameux convoi des vosgiens pour Auschwitz en novembre 1944. Tatoué 200 733.
De retour à Dachau, vous êtes libéré le 29 avril 1945.

Henri, vous êtes la représentation parfaite de l'histoire de MOUSSEY. En effet vous avez participé à toutes les actions significatives de notre histoire locale.
Vous avez su partager votre histoire avec une justesse hors du commun.
Votre dernier combat était la création du Musee à MOUSSEY, projet que vous avez largement soutenu et c'est pour cette raison que vous êtes le président d'honneur de notre association Mémoire Moussey Libération des Vosges.
Quel dommage Riri que vous ne puissiez voir l'ouverture du musée et couper vous-même le ruban...

Henri vous étiez le dernier vivant des déportés du village. Dernier des 231 ! Le dernier témoin !

Aujourd'hui je vous fais la promesse que nous prenons le relais et que votre histoire ne sera jamais oubliée.

Maxence Lemaire
Président
Association
Mémoire MOUSSEY
Libération des Vosges

http://www.vosgesmatin.fr/edition-de-saint-die/2016/12/27/moussey-henri-poirson-n-est-plus

http://www.resistance-deportation.org/spip.php?article261

Dernier vivant des 450 déportés de la rafle du 24 septembre 1944 dans les 6 « villages du haut », l’un des 3 encore vivants des plus de 1 000 déportés ...

Timeline Photos
20/12/2016

Timeline Photos

Les fêtes approchent... Profitez de cette période de partage pour faire plaisir à votre entourage ou vous faire plaisir....
08/12/2016

Les fêtes approchent... Profitez de cette période de partage pour faire plaisir à votre entourage ou vous faire plaisir.

Nous vous avons sélectionné les livres à ne pas manquer sur notre histoire locale de 1914 à 1945…

Vente à but non lucratif car vos achats serviront à aider notre association pour la création du centre de mémoire.

Merci…

Commandes et règlements :
En message privé ou sur notre adresse email = [email protected]
Possibilité de retirer vos achats et de payer sur place à Moussey, suivant les horaires de la mairie.

Frais d'envoi :
En France métropolitaine : Les frais de port et d'emballage sont de 2€.
Les frais sont plus élevés en cas de commande en gros ou de plus de 10 produits. Nous consulter.

Délais :
France métropolitaine : Compter 10 jours maximum (sauf carences des services postaux).

Les fêtes approchent... Profitez de cette période de partage pour faire plaisir à votre entourage ou vous faire plaisir....
08/12/2016

Les fêtes approchent... Profitez de cette période de partage pour faire plaisir à votre entourage ou vous faire plaisir.

Nous vous avons sélectionné les livres à ne pas manquer sur notre histoire locale de 1914 à 1945…

Vente à but non lucratif car vos achats serviront à aider notre association pour la création du centre de mémoire.

Merci…

Commandes et règlements :
En message privé ou sur notre adresse email = [email protected]
Possibilité de retirer vos achats et de payer sur place à Moussey, suivant les horaires de la mairie.

Frais d'envoi :
En France métropolitaine : Les frais de port et d'emballage sont de 2€.
Les frais sont plus élevés en cas de commande en gros ou de plus de 10 produits. Nous consulter.

Délais :
France métropolitaine : Compter 10 jours maximum (sauf carences des services postaux).

22 Novembre 1944 / 22 Novembre 201672 ème Anniversaire de la Libération de la vallée du Rabodeau...A la répression sauva...
22/11/2016

22 Novembre 1944 / 22 Novembre 2016
72 ème Anniversaire de la Libération de la vallée du Rabodeau...

A la répression sauvage et aveugle des habitants succède la violence des combats de libération.

C’est aux 397ème, 398ème et 399ème régiments de la 100 ème division d’infanterie américaine "Century", que va revenir l’honneur de libérer la vallée du Rabodeau. Partis du massif de Saint-Benoît le 2 novembre 1944, les libérateurs entrent dans Saint-Rémy dans la nuit du 4 au 5, mais la résistance opiniâtre de l’ennemi et les champs de mines nombreux forcent à la prudence. Les soldats restent donc retranchés sur la rive gauche de la Meurthe. L’effort étant porté sur la libération du secteur entre Baccarat et Raon-l’Etape inclus, ce n’est que le dimanche 19 novembre que la rivière est franchie entre Saint-Blaise et Raon.

Dès lors, la poussée américaine est irrésistible ; Le 22, après 53 mois d’occupation, c’est au tour de Senones et Moussey, puis de toute la vallée du Rabodeau d’être délivrée du joug n**i.
Avec ce succès des armes s’éteint la campagne des Vosges, ouvrant les batailles d’Alsace et de Moselle. Elle a entraîné pour la 100 ème division d’infanterie américaine "Century" la perte de 167 soldats tués et 511 blessés. Mais la guerre n’a pas tout dit. Ainsi, nous ne savons encore rien du sort des hommes qui ont été déportés ou faits prisonniers.

La vie reprend son cours difficilement quand rentrent, seulement après la capitulation du 8 mai 1945, les derniers prisonniers et les déportés d’Allemagne. Le travail de déminage, de dégagement des ruines, de reconstruction des établissements publics, religieux et des habitations est colossal et coûteux. Il sera retardé par le manque de main-d’œuvre et la crise économique qui suivent immédiatement l'après-guerre.

Çà et là, dans nos villages, de vieilles façades portent encore aujourd'hui les traces des violents combats. Mais les plus profondes blessures resteront invisibles : le traumatisme engendré par la guerre et surtout la déportation au sein de la population laissera des séquelles psychologiques et sociales ineffaçables.

http://www.resistance-deportation.org/spip.php?article171
http://www.lonesentry.com/gi_stories_booklets/100thinfantry/

Venez nombreux demain 11 novembre 15h00 à Moussey, pour la présentation-vernissage du livre de Jean-Michel Adenot :"Viom...
10/11/2016

Venez nombreux demain 11 novembre 15h00 à Moussey, pour la présentation-vernissage du livre de Jean-Michel Adenot :

"Viombois 4 septembre 1944, écritures, mythe et Histoire"

Nous avons le plaisir de vous inviter le vendredi 11 novembre prochain 15 heures à Moussey, pour la présentation-verniss...
28/10/2016

Nous avons le plaisir de vous inviter le vendredi 11 novembre prochain 15 heures à Moussey, pour la présentation-vernissage du livre de Jean-Michel Adenot :

"Viombois 4 septembre 1944, écritures, mythe et Histoire"

Après plus de dix ans d'investigations, cette étude sera le premier véritable ouvrage historique dédié à cette période et surtout une analyse basée sur l'exploitation des archives françaises et étrangères. La "version officielle", présentée depuis des années mais jamais confrontée aux documents, mérite de sérieux correctifs !

Il n'en reste pas moins que dans une région aussi durement touchée que la nôtre par la répression n**ie, ces éclaircissements permettront à la Mémoire de mieux œuvrer contre l'oubli et, plus grave encore, l'indifférence.

Merci par avance de transmettre cette invitation très largement auprès de votre entourage et des personnes qui s'intéressent à l'Histoire.

www.viombois.webnode.fr

Mémoire Moussey Libération des Vosges's cover photo
28/10/2016

Mémoire Moussey Libération des Vosges's cover photo

Michel FRESSE vient de s'éteindre à l'âge de 90 ans. C'était l'avant dernier vivant des déportés du village de Moussey (...
21/10/2016

Michel FRESSE vient de s'éteindre à l'âge de 90 ans.
C'était l'avant dernier vivant des déportés du village de Moussey (déporté le 24 septembre 1944)

Monsieur Fresse nous avait confié pour le Musée, le témoignage de son parcours à Dachau ainsi qu'une paire de brodequins SS récupérée à la libération du camp pour remplacer ses "galoches" à semelles de bois.
Son parcours est différent de celui des autres car lui et sa famille sont arrivés suite à une mutation de l´usine LAEDERICH de Rupt sur Moselle à Moussey, seulement quelques semaines avant la rafle du 24 Septembre 1944.
Il est donc parti dans les camps à seulement 18 ans, sans connaitre ses compagnons de misère et cela a été extrêmement dur pour lui de se retrouver seul dans cet enfer.

Michel rentre chez lui après sept mois de calvaire. Il pèse 35 kg et souffre de la tuberculose.Il passera de long mois en convalescence avant de retrouver une vie presque normale.

Michel se marie mais la déportation a laissé de lourdes traces psychiques et physiques.

Je ne doute pas que chacun saura se souvenir de lui, de son courage tranquille et de sa manière de "faire avec" les plaies jamais refermées d'une vie brisée à 18 ans.

Une pensée particulière pour Henri Poirson, qui est maintenant le dernier vivant des 231 déportés du village.

L'enterrement aura lieu ce samedi 22 octobre à 14h30 en l'église de Moussey.

L’association Mémoire Moussey Libération des Vosges adresse à sa famille et à ses proches ses sincères condoléances.

Sites CERD :
http://www.struthof.fr/fr/actualites/fiche/deces-de-michel-fresse-deporte-a-dachau/

Site GV : http://www.resistance-deportation.org/spip.php?article256

17/10/2016
Ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof

Comme chaque année, des élèves volontaires du collège Romain Rolland d’Erstein ont souhaité participer au Concours National de la Résistance et de la Déportation.
Pour la cession 2015-2016, dont le thème était « résister par l’art », ils sont partis d’un témoignage mis en ligne sur le site du camp du Struthof. A partir de ce texte, ils ont imaginé diverses illustrations en utilisant des moyens simples, afin de laisser la mémoire de ce déporté au premier plan.
Merci donc à Adèle, Marie, Hugo, Maxime, Tili, Axel, Hugo, Rebecca, Laurianne, ainsi qu’à leurs professeurs d’arts plastiques et d’histoire.
Leur travail a été récompensé par un premier prix départemental.

Comme chaque année, des élèves volontaires du collège Romain Rolland d’Erstein ont souhaité participer au Concours National de la Résistance et de la Déportation.
Pour la cession 2015-2016, dont le thème était « résister par l’art », ils sont partis d’un témoignage mis en ligne sur le site du camp du Struthof. A partir de ce texte, ils ont imaginé diverses illustrations en utilisant des moyens simples, afin de laisser la mémoire de ce déporté au premier plan.
Merci donc à Adèle, Marie, Hugo, Maxime, Tili, Axel, Hugo, Rebecca, Laurianne, ainsi qu’à leurs professeurs d’arts plastiques et d’histoire.
Leur travail a été récompensé par un premier prix départemental.

24 Septembre 2016Sous l’aile du Centre de mémoireC’est une aile blanche qui symbolise l’envol du Centre demémoire de la ...
06/10/2016

24 Septembre 2016

Sous l’aile du Centre de mémoire

C’est une aile blanche qui symbolise l’envol du Centre de
mémoire de la vallée du Rabodeau. Les portes pourraient s’ouvrir d’ici un an.

Trois photos en noir et blanc portées par des enfants de Moussey. Celle de Jules Py, maire de Moussey décédé à Dachau le 25 janvier 1945. Celle de Lucien Simonnot, directeur de l’école de Moussey, décédé à Neuengamme le 23 mars 1945. Et celle d’Achille Gassman, curé du village. Les trois piliers de la Résistance à Moussey. « Des hommes de bords très différents qui auraient pu se faire la guerre en temps de paix mais qui ont choisi, pendant la guerre, de s’unir pour la paix et la liberté ».

C’est sous leurs regards et en présence d’une assemblée que peu de cérémonies connaissent que le projet de centre de mémoire a pris son envol ce samedi 24 septembre, date de la deuxième grande déportation de la vallée.

Un projet porté par l’association « Mémoire Moussey Libération des Vosges », créée en 2012 par Maxence Lemaire et Eric Choffel. Et un envol symbolisé par une aile de calcaire blanc sculptée cet été par Franck Kernel et dévoilée par Henri Poirson, ancien résistant déporté et président d’honneur de l’association, à quelques pas de l’entrée du futur musée.

Une aile « symbole de paix » pour l’artiste touché de la destination prise par son œuvre.

Une aile qui sera rejointe par une seconde lorsqu’il sera question d’ouvrir les portes de ce musée permanent « d’histoire et de société destiné à transmettre aux jeunes générations un héritage commun, à les aider à se construire et à comprendre le monde dans lequel nous vivons… ». Et de « les abriter sous notre aile pour qu’elles ne revivent jamais ces années noires…»

F.M.B.

24 Septembre 2016

Sous l’aile du Centre de mémoire

C’est une aile blanche qui symbolise l’envol du Centre de
mémoire de la vallée du Rabodeau. Les portes pourraient s’ouvrir d’ici un an.

Trois photos en noir et blanc portées par des enfants de Moussey. Celle de Jules Py, maire de Moussey décédé à Dachau le 25 janvier 1945. Celle de Lucien Simonnot, directeur de l’école de Moussey, décédé à Neuengamme le 23 mars 1945. Et celle d’Achille Gassman, curé du village. Les trois piliers de la Résistance à Moussey. « Des hommes de bords très différents qui auraient pu se faire la guerre en temps de paix mais qui ont choisi, pendant la guerre, de s’unir pour la paix et la liberté ».

C’est sous leurs regards et en présence d’une assemblée que peu de cérémonies connaissent que le projet de centre de mémoire a pris son envol ce samedi 24 septembre, date de la deuxième grande déportation de la vallée.

Un projet porté par l’association « Mémoire Moussey Libération des Vosges », créée en 2012 par Maxence Lemaire et Eric Choffel. Et un envol symbolisé par une aile de calcaire blanc sculptée cet été par Franck Kernel et dévoilée par Henri Poirson, ancien résistant déporté et président d’honneur de l’association, à quelques pas de l’entrée du futur musée.

Une aile « symbole de paix » pour l’artiste touché de la destination prise par son œuvre.

Une aile qui sera rejointe par une seconde lorsqu’il sera question d’ouvrir les portes de ce musée permanent « d’histoire et de société destiné à transmettre aux jeunes générations un héritage commun, à les aider à se construire et à comprendre le monde dans lequel nous vivons… ». Et de « les abriter sous notre aile pour qu’elles ne revivent jamais ces années noires…»

F.M.B.

La presse en parle... RAPPEL POUR DEMAIN
23/09/2016

La presse en parle... RAPPEL POUR DEMAIN

L’association Mémoire Moussey Libération des Vosges vous invite, ainsi que vos familles et amis, à la cérémonie de l’env...
14/09/2016

L’association Mémoire Moussey Libération des Vosges vous invite, ainsi que vos familles et amis, à la cérémonie de l’envol, Samedi 24 septembre 2016 à Moussey,

24 septembre, date ô combien symbolique pour les habitants de la haute vallée du Rabodeau, nous avons l’honneur de vous convier pour l’envol du projet de l’association Mémoire MOUSSEY, Libération des Vosges.
En effet, le projet de notre association, créée dans l’unique but de poursuivre le travail de mémoire et d’ériger un musée permanent, passe aujourd’hui à l’état concret.
Ce samedi 24 septembre, cela fera 72 ans que les hommes de Moussey et de la haute vallée du Rabodeau sont partis vers les camps de la mort.

Programme de la manifestation :

15h00 : Cérémonie au "Monument des Déportés" (231 habitants du village capturés, 178 non rentrés).
15h30 : Rassemblement sur la place du futur Musée.
Cérémonie de l’envol :
Dévoilement de l’aile en présence d’anciens résistants déportés et discours du président.
16h00 : Vin d'honneur à la mairie de Moussey.

Merci à tous ceux qui pourront s’y rendre afin de donner à ce jour historique la hauteur qu’il mérite,
Une journée de réflexion, avec les leçons à en tirer pour construire notre avenir....

En espérant vous voir nombreux samedi 24 septembre.

Adresse

Rue René Laederich
Moussey
88210

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Mémoire Moussey Libération des Vosges publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vidéos

Musées á proximité

Commentaires

Le 22 Fevrier 1944 , Paul DUMOULIN, enfant de MOUSSEY etait fusillé par les GMR à Annecy aprés avvoir été arrété à THONES le 05 Février. Il n'avait pa 20 ans c'etait il y juste 75 ans
Wow! You're famous!