Les Dominicains de Colmar / Bibliothèque et musée

Les Dominicains de Colmar / Bibliothèque et musée Plus de 400 000 documents de toute nature, sur tout support, de toute époque, entreposés dans des magasins comptant 10,5 kilomètres linéaires de rayonnage.
(20)

Les Dominicains de Colmar, c'est le nom de l'entité qui remplacera l'actuelle bibliothèque des Dominicains, bibliothèque municipale de Colmar. Dans ce bâtiment, actuellement fermé pour travaux, se trouveront à terme un musée, une salle d'exposition, mais également une bibliothèque appartenant au réseau des bibliothèques de la Ville de Colmar. A la fois lieu d'exposition, de conservation, de restauration, d'études... cette structure aura pour ambition de retracer "une histoire du livre et de l'image" en s'appuyant sur ses formidables collections : près de 398 000 objets du manuscrit du 14e siècle aux collections précieuses du 19e siècle, en passant par des affiches, des estampes, mais aussi des incunables (2ème collection en France après celle de la BnF). En attendant son ouverture, cette page vous invite à mieux connaître les collections des Dominicains et à suivre les travaux qui y sont réalisés.

Ils les attendaient, nos trésors. Ils avaient étudié le Moyen-Age en cours d’histoire et de français, réalisé leurs prop...
13/03/2020

Ils les attendaient, nos trésors. Ils avaient étudié le Moyen-Age en cours d’histoire et de français, réalisé leurs propres enluminures en arts plastiques et préparé moult questions sur la fabrication des manuscrits médiévaux. C’est peu dire qu’ils étaient intéressés les 21 élèves de la classe de CM de l’école Pasteur à l’appel desquels Rémy Casin avait répondu. Des enfants curieux et émerveillés de voir et toucher trois livres écrits et illustrés à la main il y a 500 ans ! Du travail du parcheminier au maniement de la plume et des feuilles d’or, des mensurations à la valeur des documents, des scribes aux modes de transmission de ces objets rares et précieux, aucun sujet ne fut oublié. Et tous seraient bien restés plus longtemps, enfants et bibliothécaires patrimoniaux ravis eux aussi de la teneur de l’échange, si la cloche n’avait sonné.

Colmarienne, Marianne ? A côté de l’origine provençale communément admise depuis la chanson La Garisou de Marianno en 17...
07/03/2020

Colmarienne, Marianne ? A côté de l’origine provençale communément admise depuis la chanson La Garisou de Marianno en 1792, une version locale laisse entendre que c’est Marie-Anne Mouhat épouse Reubell qui aurait inspiré l’appellation symbole de la République française. Première Dame à l’époque où son mari Jean-François Reubell présida le Directoire (1795-1799), elle dévoila lors d’un dîner son prénom au vicomte Barras, également à l’exécutif. Celui-ci vit dans la contraction des deux prénoms féminins les plus répandus au XVIIIè siècle dans les milieux populaires une personnification du nouveau régime facilement assimilable par le peuple. La petite histoire rapporte cette formule : « simple, bref, votre prénom sied à la République autant qu’à vous-même ». Philippe Wendling évoque l’hypothèse dans le récent ouvrage documentaire co-écrit avec Valérie Bach « Femmes dans l’Histoire – Alsace » aux éditions Sutton et un article des Saisons d’Alsace n° 81 de septembre 2019 consacré aux « Femmes remarquables ». Le mystère plane toujours…

Noch a mol un widerscht, Andanka üs Portofino, Putzmann putz : vous avez raté la 120 ème saison du Théâtre Alsacien de C...
02/03/2020

Noch a mol un widerscht, Andanka üs Portofino, Putzmann putz : vous avez raté la 120 ème saison du Théâtre Alsacien de Colmar ? Savez-vous que vous pouvez emprunter au PMC les pièces des années précédentes dans nos DVD alsatiques ? On se réjouit des seuls titres toujours savoureux, des quiproquos et de la légèreté annoncés… et qu’il est bon de « ricoler » un peu en cette drôle de période (https://www.theatre-alsacien-colmar.asso.fr/)

L’édition 2020 du Salon Européen du Livre Ancien de Colmar se tiendra samedi et dimanche au Koïfhus. On trouve dans ce s...
28/02/2020

L’édition 2020 du Salon Européen du Livre Ancien de Colmar se tiendra samedi et dimanche au Koïfhus. On trouve dans ce salon organisé par l'association Autour du livre tout ce qui est en lien avec le support papier : livres, manuscrits, gravures, estampes, affiches, cartes postales, dessins, photos, imageries pieuses, vieux papiers, ex-libris, catalogues. Et on peut y croiser les responsables de la Bibliothèque des Dominicains en quête de nouvelles acquisitions...

En visitant l’exposition « Ténèbres et merveilles, l’univers fantastique de Jean Linnhoff » au Pôle Média-Culture, nous ...
20/02/2020

En visitant l’exposition « Ténèbres et merveilles, l’univers fantastique de Jean Linnhoff » au Pôle Média-Culture, nous avons repéré ce lutin lecteur. Il apparaît en clin d’œil dans l’une des vitrines… comme ex-libris d’un écrivain local avec lequel l’illustrateur colmarien a collaboré. Ce personnage qui suscitait en nous une impression de déjà vu a en effet servi d’illustration de couverture à un document que la Bibliothèque des Dominicains conserve dans le fonds Luxe : « Manuscrit trouvé dans une maison de fous » d’Edward George Bulwer Lytton (1803-1873), adapté pour bibliophiles par Alain Lincker en 2009. Linnhoff, qui dit avoir toujours été attiré par les monstres, les crânes et la mort, aura trouvé l’ambiance glauque de la nouvelle fantastique du XIXè siècle à son goût. Dans la rétrospective de ses 15 ans de travail dans le domaine du fabuleux (commandes d’éditeurs, de concepteurs de jeux de dark fantasy voire de planches de snowboard ou encore productions personnelles), on peut voir à côté de figures sombres, des elfes malicieux et des fées sensuelles.

Aladar et Berthe, une rencontre romantiquePour célébrer cette fête de Saint-Valentin, nous vous proposons de revenir sur...
13/02/2020

Aladar et Berthe, une rencontre romantique

Pour célébrer cette fête de Saint-Valentin, nous vous proposons de revenir sur la rencontre entre une « jeune fille au mantelet » et un médecin hongrois.

Aladar Zoltan Szendeffy, médecin à Budapest, accompagnait une patiente en cure à Wörishofen, en Allemagne. Un jour, alors que la température était encore fraîche et que les malades se réchauffaient dans le hall de l‘établissement de soins, il vit une jeune fille qui essayait, sans y parvenir, de mettre son mantelet. En homme galant, il l’aida. Berthe Molly accompagnait sa grand-mère malade. Au moment de son retour auprès de ses malades à Budapest, Aladar Szendeffy demanda à la grand-mère la permission de s’enquérir de sa santé. A partir de là, un échange épistolaire se créa entre Budapest et Colmar tous les jours et même le dimanche !
Un an plus tard, le 13 mai 1900, Aladar envoya à Berthe une bonbonnière de Sèvres remplie de chocolats. Il avait pris soin d’y cacher, au fond, une petite boîte en argent contenant une alliance. Lorsque tous les chocolats furent mangés, il reçut un télégramme. Il envoya aussitôt sa photo à la mère de Berthe en lui demandant la main de sa fille. Et c’est ainsi que le médecin hongrois épousa la « jeune fille au mantelet » le 26 juillet 1900 à Colmar.

Qui aurait cru possible une rencontre entre un médecin hongrois, fils d’un président du parlement hongrois, et une fille de brasseur colmarien dans une ville de cure en Bavière ?

Le couple, après avoir vécu en Hongrie, revint à Colmar en 1925. L’union dura 45 ans et fut malheureusement interrompue lors du décès, le 14 mars 1945, à 80 ans, de Berthe. Aladar quitta sa ville adoptive très discrètement à 93 ans, le 3 juin 1958, et fut enterré en toute simplicité auprès de son épouse.
Grand collectionneur d’œuvres d’art et de livres, le couple légua au musée Unterlinden, à la bibliothèque et à la Ville de Colmar, ses collections et son patrimoine.

Photos : Musée Unterliden-Colmar-France-O. Zimmermann et Bibliothèque des Dominicains

Drôle de coïncidence ce lundi à la Bibliothèque des Dominicains. Alors que Ciara soufflait à 98km/h sur Colmar à six heu...
11/02/2020

Drôle de coïncidence ce lundi à la Bibliothèque des Dominicains. Alors que Ciara soufflait à 98km/h sur Colmar à six heures du matin, une bibliothécaire chargée de revoir les notices informatisées des estampes tombait quelques heures plus tard dans la boîte thématique « Vues de Colmar » sur la lithographie V EST 130 annotée « Girouette ployée par un coup de vent le 26 octobre 1870 ». Cette représentation de la Gensdarmerie-Platz (le couvent des Dominicains avait été gendarmerie de 1830 à 1871) est l’œuvre de l’allemand Robert Assmuss (1837-1904). Une chance donc que la tempête d’hier n’ait eu raison de la girouette de notre collégiale.

Malleus maleficarum sous l’œil des caméras de France 2. Pour illustrer la chasse aux sorcières des XVIè et XVIIè siècles...
04/02/2020

Malleus maleficarum sous l’œil des caméras de France 2. Pour illustrer la chasse aux sorcières des XVIè et XVIIè siècles, une équipe de journalistes a filmé dans la réserve des Dominicains un tristement célèbre manuel anti-sorcellerie de 1487. Ce traité de référence écrit par deux inquisiteurs dominicains, Heinrich Krämer (Institoris), juriste et Jacob Sprenger, professeur à l’Université de Cologne, a été réédité 28 fois entre 1487 et 1669 et servi largement dans le contexte judiciaire à travers toute l’Europe, bien qu’interdit par l’Eglise dès 1490. Les inquisiteurs y dépeignent les sorcières comme intermédiaires privilégiées avec le diable et responsables de tous les maux. Ils indiquent comment procéder à leur capture, extorquer des confessions, instruire leurs procès, les éliminer. Le reportage « La sombre histoire des sorcières d’Alsace », diffusé samedi 1er février au journal de 13h, est visible en replay. Rémy Casin y présente le terrifiant Marteau [contre] les sorcières et leurs maléfices conservé dans nos incunables.

Ouvrir les bibliothèques patrimoniales vers de nouveaux publics, par l’adjonction d’espaces muséographiques et de propos...
28/01/2020

Ouvrir les bibliothèques patrimoniales vers de nouveaux publics, par l’adjonction d’espaces muséographiques et de propositions de visites-découvertes, voilà aujourd’hui le défi pour de nombreux grands établissements.
Si les musées ont de longue date intégré une bibliothèque en leur sein, l’idée que toute bibliothèque puisse par nature être un musée du livre est plus récente, mais bien au cœur des réflexions des professionnels comme, une fois n’est pas coutume, en témoigne l’intéressant dernier numéro de la Revue de la Bnu sur l’évolution des services et de l’image des bibliothèques.
Dans un riche et exhaustif article, Rémy Casin évoque le projet colmarien en cours, consistant à inclure dans son réseau de lecture publique et sa bibliothèque patrimoniale, un parcours muséal s’accompagnant de médiations tous supports pour gagner de nouveaux usagers ! Le conservateur-contributeur replace l’historique et les enjeux du projet des Dominicains, eu égard à ses fabuleux collections et écrin architectural, dans cette thématique d’actualité ô combien passionnante de l’hybridité d’une bibliothèque-musée… où beaucoup reste à inventer !
(Plus de détails sur le site internet de la bibliothèque des Dominicains : https://dominicains.colmar.fr/actualites/bibliotheques-musees-0 )

« Passionnés et passionnant », la formule était sur presque toutes les lèvres samedi à 22h30 à l’issue de la première Nu...
21/01/2020

« Passionnés et passionnant », la formule était sur presque toutes les lèvres samedi à 22h30 à l’issue de la première Nuit de la Lecture aux Dominicains. Merci aux visiteurs de tous âges pour leur curiosité et leur émerveillement. Retour en images sur quelques moments forts des échanges.

Samedi soir, la bibliothèque des Dominicains vous ouvre ses portes à l'occasion de la Nuit de la lecture. Inscrivez-vous...
16/01/2020

Samedi soir, la bibliothèque des Dominicains vous ouvre ses portes à l'occasion de la Nuit de la lecture. Inscrivez-vous avant vendredi 17h au 03-89-41-07-02 pour une immersion dans la presse locale à 19h ou dans les fonds anciens à 20h30 (les 2 animations seront ponctuées de surprises...) et un échange avec nos maîtres-relieurs de 19h à 21h30. On vous attend !

La Bibliothèque des Dominicains participe pour la première fois à la Nuit de la Lecture samedi 18 janvier. Les bibliothé...
08/01/2020

La Bibliothèque des Dominicains participe pour la première fois à la Nuit de la Lecture samedi 18 janvier. Les bibliothécaires patrimoniaux vous proposent 3 animations sur leur site temporaire au 33 rue des Jardins. Réservations indispensables par téléphone svp au 03-89-41-07-02 pour les modules : à 19h «A la une de la presse locale» où le conservateur et la responsable des alsatiques présenteront des périodiques de la fin du XIXè et du XXè siècle, et à 20h30 «Balade dans les fonds anciens » où on vous entraînera dans la réserve à la découverte de trésors, des lectures ponctuant la soirée. En parallèle, les collègues relieurs ouvriront les portes de leur atelier en continu de 19h à 22h et dispenseront leurs bons conseils pour réparer vous-même vos ouvrages ; pensez donc à apporter votre livre défectueux pour diagnostic !

Scheeni Wihnachta ! En Alsace, le 24 décembre, on se souhaite de belles nuits saintes, au pluriel, oui, pour toutes les ...
24/12/2019

Scheeni Wihnachta ! En Alsace, le 24 décembre, on se souhaite de belles nuits saintes, au pluriel, oui, pour toutes les nuits de la période festive. Au cycle des 12 jours qui relient Noël à l’Epiphanie, appelé s’kleine Johr (comprenez la petite année) sont associées croyances et pratiques notamment liées aux prévisions météorologiques. Relevez le temps qu’il fera chez vous ces 12 prochains jours, vous pourrez déduire la dominante météorologique de chacun des 12 mois de l’année à venir (le 25 décembre préfigurant la météo de janvier, le 26 décembre de février, le 27 décembre de mars... le 5 janvier augurant le temps de décembre 2020). Si vous combinez cette observation avec l’oracle de l’oignon, vous pourrez oublier Météo France en 2020 ! Le 6 janvier clôt cette période au temps suspendu et rites magiques, l’année nouvelle commence vraiment. Guata Rutsch !

Un agenda pour les Dominicains !La bibliothèque des Dominicains :  la plupart des Colmariens ont un souvenir de ce bâtim...
15/12/2019

Un agenda pour les Dominicains !

La bibliothèque des Dominicains : la plupart des Colmariens ont un souvenir de ce bâtiment emblématique de Colmar. Grâce à l’agenda 2020 de la Ville qui lui est consacré, vous en apprendrez plus sur son histoire (ses conservateurs, ses collections, …), celle de l’ordre des Dominicains grâce à qui la bibliothèque a un écrin pour abriter ses trésors. Et pour finir, vous pourrez découvrir un descriptif du futur bâtiment et des photos du chantier.
Vous avez jusqu’au 20 décembre pour venir le chercher salle de Lattre à la mairie de Colmar, sur présentation du bon encarté dans le Point colmarien de décembre, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30 (19h le vendredi).

Dans la série, les chercheurs exploitent nos fonds, nous avons reçu durant 2 jours Géraldine Cazals, professeur rattaché...
10/12/2019

Dans la série, les chercheurs exploitent nos fonds, nous avons reçu durant 2 jours Géraldine Cazals, professeur rattachée à l’Université de Rouen, membre de l’Institut Universitaire de France, spécialisée dans l’histoire du droit. Pour son enquête sur l’évolution de la pensée juridique, elle a consulté à la Bibliothèque des Dominicains une vingtaine de recueils d’arrêts (décisions judiciaires) manuscrits du XVIIIè siècle, pour certains anonymes, appartenant notamment à la donation de la famille d’avocats colmariens Chauffour. L’occasion de vous montrer cette forme littéraire juridique et les aspects inattendus qu’elle peut revêtir : car nous possédons aux dires de la chercheuse qui effectue un tour de la France et a vu moult recueils de jurisprudence, une reliure originale évoquant une tapisserie, un papier délicat et féminin ornant la couverture des Notes d’arrêts du Conseil souverain d’Alsace 1752-1764. Et non indique-t-elle, ces documents ne sont pas rébarbatifs, qui prend la peine de s’y intéresser peut même y découvrir un trèfle à quatre feuilles mis à sécher des décennies auparavant !

Qui était Saint-Nicolas ? Et pourquoi le fêtons-nous en Alsace ? Une grande partie de sa vie est légendaire. Nicolas est...
03/12/2019

Qui était Saint-Nicolas ? Et pourquoi le fêtons-nous en Alsace ? Une grande partie de sa vie est légendaire. Nicolas est né à Patare, en Lycie (actuelle Turquie) vers 270, il fut évêque de Myre vers l’an 300. Il a accompli toutes sortes de prodiges relatés dans la « Légende dorée », rédigée à partir de diverses sources entre 1264 et 1267 par le dominicain Jacques de Voragine (1230-1298). Le miracle le plus célèbre qui lui est attribué ? Avoir ressuscité trois enfants qu’un boucher avait égorgés et mis au saloir. Saint protecteur des enfants, Saint-Nicolas serait mort le 6 décembre 343 ou 345. Au Xè siècle, le culte de Saint-Nicolas arrive dans les régions germanophones grâce à Théophanie Sklérène, l’épouse byzantine de l’empereur germanique Otton II. Après la translation des reliques vers Bari en 1087, un chevalier lorrain, Aubert de Varangéville et son cousin germain le sacristain de l’église de Bari rentrèrent en 1098 en Lorraine en emportant un petit ossement récupéré dans le tombeau du saint. Cette relique fut déposée dans la chapelle Notre-Dame-de-Port et le culte se répandit dans les vallées de la Moselle et du Rhin (XIIè siècle) puis dans toute l’Allemagne (XIIIè siècle). Selon la tradition populaire, Saint-Nicolas descendrait sur terre dans la nuit du 5 au 6 décembre pour offrir des présents aux enfants qui les ont mérités par leur piété, leur bonne conduite et leur application au travail. (article complet sur le site internet des Dominicains https://dominicains.colmar.fr/)

Le Festival du Livre a refermé ses portes dimanche soir après 2 jours de fête. MERCI de votre visite et de votre intérêt...
26/11/2019

Le Festival du Livre a refermé ses portes dimanche soir après 2 jours de fête. MERCI de votre visite et de votre intérêt pour le projet Dominicains en cours. Les animations proposées par l'atelier de reliure ont fait séances complètes comme chaque année. Les objets de papier et cuir fabriqués artisanalement rencontrent un grand succès. MERCI pour tous ces encouragements !

Aujourd'hui et demain, au Festival du Livre, au stand des Dominicains, Hall 2Venez feuilleter le spécimen du nouvel agen...
23/11/2019

Aujourd'hui et demain, au Festival du Livre, au stand des Dominicains, Hall 2
Venez feuilleter le spécimen du nouvel agenda de la Ville
Et si vous êtes en panne d'idées de cadeaux de Noël, venez découvrir les objets uniques fait-main réalisés par les artisans-relieurs
A bientôt !!

20/11/2019
Fabrication d'un petit carnet coloré FDL Colmar 2019

Le feuilleton de l'atelier, 3 : quand les relieurs initient les 6-16 ans à la fabrication d'un carnet. Chaque année, durant les 2 jours du Festival du Livre de Colmar, les artisans-relieurs de la Bibliothèque Municipale proposent aux plus jeunes une animation sur le stand des Dominicains. Pensez à inscrire vos enfants à votre arrivée au Parc Expos, directement sur le stand 259 hall 2 ; les ateliers ont lieu le samedi 23 novembre à 10h30, 14h et 17h, le dimanche 24 novembre à 10h30, 14h et 16h30. Plier les pages et la couverture à rabats, coudre les cahiers, fixer fermoir et attache, le tour est joué : chacun repart avec sa création, modèle unique, comme l'ensemble des objets de papeterie proposés par les relieurs à la vente ce week-end festif.

Fabrication d'un petit carnet coloré : animation pour les enfants de plus de 6 ans, proposée par l'Atelier de reliure Des Dominicains sur leur stand Hall 2, ...

Adresse

Place Des Martyrs De La Résistance
Colmar
68000

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque Les Dominicains de Colmar / Bibliothèque et musée publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter Le Musée

Envoyer un message à Les Dominicains de Colmar / Bibliothèque et musée:

Vidéos

Musées á proximité


Autres musées à Colmar

Voir Toutes