Egoportraits, Stéphane Martineau

Egoportraits, Stéphane Martineau FR Je peins l’impermanence en représentant la décrépitude de la matière, du support et du sujet. ENG I paint the impermanence of things by representing the decrepitude of the matter, of the support and of the subject.

Egoportrait #22, 70 cm X 100 cm, Stéphane Martineau, Berlin, 11.05.2020
10/05/2020

Egoportrait #22, 70 cm X 100 cm, Stéphane Martineau, Berlin, 11.05.2020

Egoportraits, Stéphane Martineau's cover photo
11/03/2020

Egoportraits, Stéphane Martineau's cover photo

11/03/2020
02/03/2020

Egoportraits
Stéphane Martineau
2020
Acrylic on canvas, 70 X 100 cm

Acrylic painting on canvas, 70 X 10 cm
29/02/2020

Acrylic painting on canvas, 70 X 10 cm

Acrylic painting on canvas, 70 X 10 cm

29/02/2020
Egoportraits, Stéphane Martineau
29/02/2020

Egoportraits, Stéphane Martineau

29/02/2020
Egoportraits, Stéphane Martineau's cover photo
29/02/2020

Egoportraits, Stéphane Martineau's cover photo

Egoportraits, Stéphane Martineau, Acrylic on canvas, 70 X 100 cm, Berlin 2020
29/02/2020

Egoportraits, Stéphane Martineau, Acrylic on canvas, 70 X 100 cm, Berlin 2020

Adresse

Berlin

Webseite

Benachrichtigungen

Lassen Sie sich von uns eine E-Mail senden und seien Sie der erste der Neuigkeiten und Aktionen von Egoportraits, Stéphane Martineau erfährt. Ihre E-Mail-Adresse wird nicht für andere Zwecke verwendet und Sie können sich jederzeit abmelden.

Das Museum Kontaktieren

Nachricht an Egoportraits, Stéphane Martineau senden:

Kategorie

Egoportraits

French (English below)

Je peins l’impermanence en représentant la décrépitude de la matière, du support et du sujet.

Ce dépérissement s’exprime par la texture traitée en trompe l’œil, tantôt, intégrée à plat sur le support, tantôt suivant le volume du sujet dans une joute ludique de juxtapositions entre représentation de la réalité et la réalité elle-même.

Mon travail est une allégorie mettant en opposition l’impérissable avec le périssable, en proposant des images mettant en contradiction l’instantanéité, l’éphémère jeunesse, la séduction, le désir, répondant aux stéréotypes de beauté que l’on trouve dans l’égoportrait (/selfie) avec le passage et l’outrage du temps, symbolisés par la toile qui semblera déchirée ou désagrégée dans certains tableaux, tandis que la matière, c’est–à–dire la peinture elle-même en tant que médium, semblera décrépie.

Je privilégie les images réfléchies dans les miroirs souvent utilisés dans ce genre photographique populaire et qui sont également l’un des éléments utilisés dans la peinture nommée « vanités » et « Stillleben » à partir du XVIIe siècle.

Au fur et à mesure que je peins mes compositions, je dépeins des décompositions qui résultent en des vanités contemporaines.

Cette série se nomme « Egoportraits ».

La technique utilisée est la peinture acrylique sur canevas.

Le format des tableaux de cette série est de 70 cm X 100 cm

English

I paint impermanence by representing the decrepitude of matter, of the support and of the subject.

This withering is expressed by the texture treated in trompe l'oeil, sometimes integrated flat on the support, sometimes following volume of the subject in a playful joust of juxtapositions between representation of reality and reality itself.

My work is an allegory pitting the imperishable with the perishable, by proposing images that contradict the immediacy, the ephemeral youth, the seduction, the desire, responding to the stereotypes of beauty found in the self-portrait (/selfie) with the passage and the outrage of time, symbolized by the canvas which will seem torn or disintegrated in some paintings, while the material - the paint itself as a medium- seems to be torn or disintegrated in some of my work.

I favor mirror reflections often used in this popular photographic genre and which is also one of the elements used in the painting called "vanities" and "Stillleben" from the 17th century.

As I paint my compositions, I depict decompositions that result in akind of contemporary vanity.

This series is called "Egoportraits".

The technique used is acrylic paint on canvas.

The format of the paintings in this series is 70 cm x 100 cm

Berlin, March 2020

Museen in der Nähe


Andere Kunstmuseum in Berlin

Alles Anzeigen