J'aime la Culture

J'aime la Culture Agence JLC est une entreprise culturelle dotée d'une plateforme bilingue www.jaimelaculture.info qui s'investit prioritairement dans la communication digitale pour assurer une visibilité de l'action culturelle du Bénin et des pays de l'Union Africaine.
(13)

Jaimelaculture est une page créée pour faire la promotion de la Culture au Bénin et en Afrique. Elle est une plateforme d'informations aussi bien variées que diversifiées sur la Musique, le Théâtre, le Cinéma, la danse, la Mode, le Tourisme, l'Art Plastique, la Littérature, l'architecture, le patrimoine et l'artisanat au Bénin et en Afrique.

Mission: Jaimelaculture a pour mission de promouvoir la Culture au Bénin et en Afrique dont l'indépendance dépend de la place qu'elle donne à sa Culture dans le Développement.

#AgenceJLC #VLDC #Repasoc #MTCA #DAL #Arts #Culture #BéninBrice Bonou, coordonnateur du projet "vers la décentralisation...
25/05/2020
BRICE BONOU A/S DU PROJET "VERS LA DÉCENTRALISATION CULTURELLE" "Nous sommes déjà à 70% du taux d'exécution"

#AgenceJLC #VLDC #Repasoc #MTCA #DAL #Arts #Culture #Bénin

Brice Bonou, coordonnateur du projet "vers la décentralisation culturelle" financé par Repasoc, a animé une conférence pour faire le bilan de sa mise en exécution. Démarré depuis Avril 2019, ce projet qui se déroule dans les communes de Parakou, Dogbo, Abomey-calavi et Bohicon, prendra fin en Novembre 2020. Déjà à plus de 70% de taux d'exécution, le projet repose sur trois piliers fondamentaux : renforcement de capacité, financement et développement de l'action culturelle.

BRICE BONOU A/S DU PROJET "VERS LA DÉCENTRALISATION CULTURELLE" "Nous sommes déjà à 70% du taux d'exécution"

Message du Directeur du Festival des Arts Mahi et d'Ilé Ifè FAMI à l'endroit des Élus locaux du département des Collines...
24/05/2020

Message du Directeur du Festival des Arts Mahi et d'Ilé Ifè FAMI à l'endroit des Élus locaux du département des Collines.

Chers élus locaux du département des Collines.

Je voudrais vous adresser toutes nos félicitations pour votre brillante élection. Ce n'était pas gagné d'avance. Toutefois à partir de maintenant et ce jusqu'à la fin de votre mandat, vous représenterez des localités au sein des Conseils communaux.

Conscient du caractère hétéroclite de nos communautés, je voudrais vous rappeler de veiller aux intérêts de toutes les communautés et de barrer la route aux initiatives ethniques qui ne font que détruire notre riche et beau département. Certains politiciens ont toujours profité des différences ethniques pour servir leur propre intérêt. Les populations ont eu le temps de comprendre que le développement n'a pas de couleur ethnique. Vous avez donc en tant que Conseiller communal la lourde responsabilité de pérenniser cette pensée populaire afin de renforcer la diversité culturelle et ethnique qui est pour nous un atout et non un obstacle. Ailleurs, la différence ethnique est source de conflit et de guerre civile. Mais chez nous dans le département des Collines, Mahi, Nagot, Idaatcha, Ifè, Itcha, Yoruba, Tchabè vivent en harmonie et relèvent ensemble les défis de développement. Nous rentrerons d'ici quelques jours dans les tractations pour les élections des Maires et adjoints. Au delà de l'intérêt des partis, j'invite les responsables politiques à faire leur calcul politique en tenant compte d'une certaine justice sociale entre les communautés, gage de l'engagement spontané des citoyens et de leur soutien indéfectible.

Ensemble nous pourrons.
Ensemble nous le ferons.
Portons tous ensemble la diversité culturelle et le brassage culturel pour ouvrir des espaces de dialogue interculturel, clé du développement local.

Paterne Djidéwou TCHAOU

Directeur du FAMI

Ccom23 - Comité de Commémoration du  23 Août
24/05/2020

Ccom23 - Comité de Commémoration du 23 Août

24 MAI 1860 – 24 MAI 2020
Il y a 160 ans, le dernier bateau négrier, « le Clotilda », quittait le port de OUIDAH (BENIN) avec 110 déportés à son bord. Cet évènement était le symbole de la fin de la traite transatlantique au Bénin. C’était le 24 Mai 1860. Cette goélette de 2 mâts arriva clandestinement dans la baie de Mobile (Alabama, États-Unis) le 8 Juillet de la même année. C’était aussi le dernier navire négrier à accoster sur les côtes américaines.
Le CCOM23 ET SES PARTENAIRES SE SOUVIENNENT

INITIATIVE SAUVONS LE FITHEB : 22/05/2020Dans la matinée de cette journée du 22 Mai 2020, le comité technique chargé de ...
22/05/2020

INITIATIVE SAUVONS LE FITHEB : 22/05/2020

Dans la matinée de cette journée du 22 Mai 2020, le comité technique chargé de rencontrer les acteurs majeurs du secteur, a eu des échanges très fructueux avec le Conseiller Claude BALOGOUN.

Après le décor planté par le comité et la présentation de son plan stratégique de sauvetage du FITHEB. Le conseiller BALOGOUN a, dans un premier temps, rappeler les fondements des différentes crises qui ont secoué le FITHEB depuis sa création et aussi le rôle qu'il a eu à jouer en son temps pour leur heureux dénouement. Contrairement à ce que pourraient croire certains acteurs, il n'est pas du tout opposé à l'idée d'un FITHEB sérieux, fort et crédible géré par les acteurs.

Le conseiller BALOGOUN approuve et marque son adhésion totale à l'initiative "SAUVONS LE FITHEB", parce-que séduit et rassuré par la forme qu'elle présente (elle n'est l'initiative d'aucune association ou organisation d'artistes. Une action désintéressée qui ne vise à positionner X ou Y).

Par ailleurs pour le conseiller BALOGOUN, rien ne justifie la volonté des autorités de vouloir mener des réformes qui concernent un outil majeur du rayonnement culturel de notre pays sans la mise sur pied d'un cadre de concertation permanent avec les professionnels du secteur. Il s'engage donc aux côtés de tous les artistes pour que le FITHEB recouvre au plus vite ses lettres de noblesse avec l'implication obligatoire en amont et aval des professionnels.

Il a souhaité pour finir que les consultations continuent afin de rallier le plus grand nombre et que les querelles de personnes et d'égo soient mises de côté pour l'idéal commun.


COTONOU LE 22 MAI 2020.

INITIATIVE SAUVONS LE FITHEB/

COMITÉ TECHNIQUE

#AgenceJLC #MasquesDeNosHéros #EspaceABC #IléYaAfrica #Covid19 #BéninHeureux les enfants qui seront motivés par leurs pa...
21/05/2020
BÉNIN / CONCOURS DE DESSIN "LES MASQUES DE NOS HÉROS" Motiver les enfants à s'inspirer du patrimoine pour sensibiliser sur COVID-19

#AgenceJLC #MasquesDeNosHéros #EspaceABC #IléYaAfrica #Covid19 #Bénin

Heureux les enfants qui seront motivés par leurs parents pour prendre part au concours de dessin "les masques de nos héros" ouvert du 06 Mai au 06 Juin 2020. Une initiative de l'espace ABC et de l'association "Ilé Ya Africa" parrainée par Carole Borna qui dévoile les prix à décernés aux gagants. Ce concours qui a pour vocation de sensibiliser sur les enjeux de COVID-19 à travers la valorisation du patrimoine culturel, est ouvert à tous les enfant de 6 à 9 ans et de 10 à 13 ans dans les 77 communes du Bénin.

BÉNIN / CONCOURS DE DESSIN "LES MASQUES DE NOS HÉROS" Motiver les enfants à s'inspirer du patrimoine pour sensibiliser sur COVID-19

Comprendre l'initiative "SAUVONS LE FITHEB" en quatre points ?1 - Pour situer clairement les responsabilités dans le non...
18/05/2020

Comprendre l'initiative "SAUVONS LE FITHEB" en quatre points ?
1 - Pour situer clairement les responsabilités dans le non-paiement des dettes du FITHEB 2018.
2 - Pour œuvrer au paiement effectif desdits dettes aux prestataires qui attendent depuis plus d'un an
3- - Pour repenser le FITHEB et redorer son blason ensemble avec les différentes parties prenantes.
4 - L'organisation d'une prochaine biennale du FITHEB n'est pas encore d'actualité encore moins une préoccupation de l'heure.

INITIATIVE SAUVONS LE FITHEBLE COMITÉ TECHNIQUE CHARGÉ DE RENCONTRER LES ANCIENS DIRECTEURS DU FITHEB AINSI QUE CERTAINE...
17/05/2020

INITIATIVE SAUVONS LE FITHEB

LE COMITÉ TECHNIQUE CHARGÉ DE RENCONTRER LES ANCIENS DIRECTEURS DU FITHEB AINSI QUE CERTAINES PERSONNALITÉS DU MONDE ARTISTIQUE ET CULTUREL, A ENTAMMÉ DEPUIS CE SAMEDI 16 MAI 2020 LA MISSION A LUI ASSIGNER PAR L'ENSEMBLE DES ACTEURS ENGAGÉS DANS LA CAUSE "SAUVONS LE FITHEB" .

À CE TITRE, LE COMITÉ A EU À RENCONTRER LE BOSS TOLA KOUKOUI, LE DIRECTEUR ALOUGBINE DINE, LE DIRECTEUR OUSMANE ALEDJI ET LE DIRECTEUR IGNACE YETCHENOU.

DANS LA MÊME LOGIQUE, D'AUTRES ANCIENS DIRECTEURS ET PERSONNALITÉS SERONT RENCONTRÉS LES JOURS À VENIR CONFORMÉMENT AU CAHIER DE CHARGE DU COMITÉ.

IL EST À NOTER QUE TOUTES LES PERONNALITÉS RENCONTRÉES JUSQUE LÀ ONT APPRÉCIÉ L'INITIATIVE ET ONT PRODIGUÉ DE SAGES CONSEILS AU COMITÉ.

INITIATIVE SAUVONS LE FITHEB /RAPPORT DE SÉANCE.Vendredi 15 Mai 2020.Les  artistes engagés pour la sauvegarde du FITHEB ...
15/05/2020

INITIATIVE SAUVONS LE FITHEB /RAPPORT DE SÉANCE.

Vendredi 15 Mai 2020.

Les artistes engagés pour la sauvegarde du FITHEB et de ses acquis se sont réunis le vendredi 15 mai 2020 au Siège de la FENAT à Cotonou. A l'issue de la séance qui a commencé effectivement à 9h comme prévue, les initiateurs de la rencontre ont présenté à nouveau à Assemblée, l'ordre du jour préétabli, défini comme suit:

ÉTAT ACTUEL DU FITHEB : INFORMATIONS DIVERSES

- les suites de l'édition 2018 :
∆ point des impayés et des actions administratives ;
∆ statut des organes dirigeants :
- la question des mandats ;
- statut juridique du directeur et du C A ;
- état actuel des réformes : les manoeuvres en cours ;
- la problématique de l'édition 2020.

S'agissant du Point des impayés et des actions administratives

Des différentes interventions, il est formellement établi que le montant des impayés tourne autour de la somme de 150.000.000 FCFA. Il s'agit bien entendu de l'ensemble des dettes vis-à-vis de tous les prestataires du FITHEB 2018 et non de ce qui est exclusivement dû aux artistes.
Les différentes prises de paroles ont surtout permis à tous d'avoir une idée de la genèse de la situation déplorée. En effet, des erreurs administratives ont été commises aussi bien du côté de la Direction du FITHEB que de la part de l'administration du Ministre Oswald Homéky, alors Ministre en charge de la Culture.
A titre d'illustrations, il a été observé que le Dossier du FITHEB initialement transmis au Ministre comportait quelques failles au niveau de la présentation du Budget, puis, le dossier était incomplet puisqu'il ne faisait pas cas de la Composition du Comité d'organisation.
Au niveau du Ministère en charge de la Culture, une Communication n'a pas été formellement rédigée et présentée en Conseil des Ministres. Le Gouvernement n'ayant pas formellement autorisé l'organisation du FITHEB 2018, il va de soi que le Ministère des Finances ne dispose pas d'un relevé du Conseil des Ministre comme document fondamental pouvant fondé le décaissement des fonds. Ce fut ainsi que le Ministre Oswald Homéky a dû faire des gymnastiques pour payer une partie des prestataires sur des régies financières relevant de sa tutelle.
Le Ministre a cependant reconnu les dettes et après la tenue de la biennale, a instruit ses collaborateurs aux fins qu'une Communication rectificative puisse être introduite en Conseil des Ministres, seule alternative pour que les dettes puissent être payées.
Les démarches administratives étaient en cours quand il y a eu un remaniement Ministériel qui a séparé le département d'avec celui des .
Jean-Michel Abimbola, le nouveau Ministre en charge de la Culture, à sa prise de fonction a reconnu les dettes du FITHEB 2018 et s'est engagé à travailler à leurs apurements. Il revenait alors au nouveau cabinet ministériel de s'approprier le dossier et de présenter la Communication en Conseil des Ministres. Malheureusement, depuis lors, la situation n'a pas évoluée.

Statut des organes dirigeants du FITHEB

Les organes dirigeants du FITHEB sont le Conseil d'administration et la Direction.
Les différentes interventions ont révélé que les deux organes sont tous frappés de forclusion. C'est à dire que le mandat du Conseil d'administration est arrivé à terme, tout comme le Directeur du FITHEB se retrouve dans l'illégalité du fait de l'expiration de son mandat.
Il a été observé aussi que le Ministre en charge de la Culture a instruit toutes les autres Directions sous tutelle aux fins de renouveler le Conseil d'administration des structures les concernant. Le processus a effectivement été engagé au niveau du FITHEB mais très tôt il a été suspendu.
Des investigations de plusieurs artistes, des sources concordantes font état de ce qu'un processus d'amendement des textes qui régissent le FITHEB est en cours. Le Ministère de la Culture s'inspirerait du modèle du Fespaco au Burkina Faso et de celui du Masa en Côte d'Ivoire pour instaurer désormais la nomination du Directeur du FITHEB en Conseil des Ministres, sur proposition du ministre de la Culture et non sur proposition du Conseil d'administration comme c'est le cas actuellement.
Ces révélations faites ont indigné les participants à la séance.
Ceux-ci ont déploré la démarche solitaire du Ministère de la Culture qui n'a pas cru devoir associer le monde artistique à son initiative.
Ils ont également déploré la posture adopté par le Directeur des Arts et du Livre et le Conseiller technique à la Culture qui, de part leur proximité avec le monde culturel, auraient pu initier des rencontres informelles avec les artistes dans l'optique de débattre avec ceux-ci des nouvelles dispositions à introduire dans les Statuts du FITHEB.
De l'avis de tous, il est inadmissible que le Ministère de la Culture fasse cavalier seul et s'approprie l'exclusivité du droit d'intervention sur le chantier du FITHEB.
Les participants ont alors proposé plusieurs actions énergiques pour alerter le Chef de l'État mais aussi les autres départements ministériels, les acteurs culturels, tous les décideurs et l'opinion publique nationale et de la diaspora.
Dans cette perspective, les participants ont unanimement souhaité que tous les anciens directeurs du FITHEB ainsi que celui qui est toujours en place de même que tous les leaders d'opinion du monde culturel en général et du milieu du théâtre en particulier puissent être abordés, sensibilisés et sollicités dans les plus brefs délais afin d'être associés au mouvement.
Un comité de 5 personnes (Gaston Eguedji, Nadjibath Ibrahim, Nicolas de Dravo Houenou, Ramanou Aledji et Bardol Migan) a été chargé de cette démarche. Parallèlement, des personnes ressources présentes ont été instruites pour proposer un Plan stratégique de communication qui renseigne sur les actions médiatique et non médiatiques à mener pour atteindre les objectifs visés.

La problématique du FITHEB 2020

Unanimement, les participants ont observé qu'il ne sera plus possible d'organiser le FITHEB 2020, au regard des délais mais aussi de la situation sanitaire que traverse le monde entier en rapport au COVID 19.
Les participants ont décidé que toutes les actions à mener puissent l'être dans le cadre d'un Projet qui pourrait être dénommé : Réussite du FITHEB pour un nouveau départ.
Il s'agit selon les participants, de créer un cadre de concertation entre les artistes et le Ministère de la Culture dans la perspective de situer de part et d'autre, les responsabilités qui ont concouru à l'État de délabrement avancé du FITHEB, mais surtout, de travailler à une meilleure organisation et une réussite totale de la prochaine édition.
A la fin de la séance, les participants ont tenu à ce que tous les acteurs culturels et l'opinion publique soient rassurés de ce que le sens de l'initiative SAUVONS LE FITHEB n'est nullement une démarche égoïste pour promouvoir une certaine catégorie d'artistes ou pour travailler à l'avènement d'un potentiel candidat au poste du Directeur du FITHEB.
Les participants ont aussi réitéré leur volonté de voir se réaliser dans les meilleurs délais, les actions à proposer.

Fait à Cotonou, le 15 mai 2020.

L'INITIATIVE SAUVONS LE FITHEB

#AgenceJLC #Mode #Masque #PetitMarteau #Covid19 #Bénin #Wasexo On l'appelle Tonoukoumè Akotègnon, styliste et modéliste....
07/05/2020
LUTTE CONTRE COVID-19 AU BÉNIN De chics masques "petit marteau" sur le marché

#AgenceJLC #Mode #Masque #PetitMarteau #Covid19 #Bénin #Wasexo
On l'appelle Tonoukoumè Akotègnon, styliste et modéliste. Dans le cadre de la lutte contre COVID-19, il confectionne des masques de marque "Petit marteau", d'une finesse et d'une beauté exceptionnelle. Pour lui après, la pandémie, les masques désormais rentrés dans les habitudes vont prémunir les Béninois des maladies pulmonaires et cie.
http://www.jaimelaculture.info/article/media/contenu-media.php?id=827

LUTTE CONTRE COVID-19 AU BÉNIN De chics masques "petit marteau" sur le marché

#AgenceJLC #MTCA #Bilan #Tourisme #Culture #Arts #Bénin #WasexoDans le cadre de la célébration des 4 ans de l'avènement ...
27/04/2020
BILAN DES 4 ANS DU NOUVEAU DÉPART Il n'y a pas de moissons dans le secteur culturel

#AgenceJLC #MTCA #Bilan #Tourisme #Culture #Arts #Bénin #Wasexo

Dans le cadre de la célébration des 4 ans de l'avènement au pouvoir du Président Patrice TALON, une émission-bilan a été initiée. Intitulée "Le temps des moissons," elle se veut une démarche de reddition de compte qui offre la possibilité d'une vue panoramique des réalisations dans la trilogie « état des lieux-avancées-perspectives ». Le samedi 18 avril 2020, c'était le tour du Ministre Jean-Michel ABIMBOLA, actuel ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts qui est passé à la trappe pour assumer son "bilan".

BILAN DES 4 ANS DU NOUVEAU DÉPART Il n'y a pas de moissons dans le secteur culturel

27 AVRIL 1848 - 27 AVRIL 2020. 172 ans de liberté chèrement conquise par les esclaves des colonies françaises. En effet,...
26/04/2020

27 AVRIL 1848 - 27 AVRIL 2020.

172 ans de liberté chèrement conquise par les esclaves des colonies françaises. En effet, le 27 Avril 1848 est la date du décret de l'abolition de l'esclavage dans toutes les colonies françaises. C'est une des nombreuses occasions pour rappeler aux Africains d'abord le devoir de mémoire et ensuite l'appel du Président Olusegun Obasanjo aux Etats Africains (voir ci-dessous). Pour mémoire, 12 millions d'Africains ont été déportés de leur continent dont 1 million ont transité par le port de Ouidah au Bénin. Christophe Chodaton

#AgenceJLC #JMLDA #Livre #Arts #DroitdAuteur #WasexoQue serait le monde sans les œuvres de l’esprit ? Cette période de c...
23/04/2020
JOURNÉE MONDIALE DU LIVRE ET DU DROIT D'AUTEUR Faut-il la célébrer ? Oui pourquoi pas ?

#AgenceJLC #JMLDA #Livre #Arts #DroitdAuteur #Wasexo

Que serait le monde sans les œuvres de l’esprit ? Cette période de confinement prouve combien la musique réconforte, le livre fait voyager même étant dans le canapé, les couleurs de la chambre luisent l’âme… Ce jeudi 23 Avril 2020, journée mondiale du droit d'auteur et du livre, révèle l’urgence de relever des défis et de surtout prendre davantage conscience sur l’importance d’une protection et d’une gestion efficace de droits d’auteur au péril de fragiliser la création.

Par Wilfried AKOTANGNI

JOURNÉE MONDIALE DU LIVRE ET DU DROIT D'AUTEUR Faut-il la célébrer ? Oui pourquoi pas ?

Adresse

Agence JLC
Cotonou
LOT 3402 VOSSA-KPODJI

Téléphone

0022997910481

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque J'aime la Culture publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter Le Musée

Envoyer un message à J'aime la Culture:

Vidéos

Musées á proximité


Autres musées à Cotonou

Voir Toutes