J'aime la Culture

J'aime la Culture Agence JLC est une entreprise culturelle dotée d'une plateforme bilingue www.jaimelaculture.info qui s'investit prioritairement dans la communication digitale pour assurer une visibilité de l'action culturelle du Bénin et des pays de l'Union Africaine.

Jaimelaculture est une page créée pour faire la promotion de la Culture au Bénin et en Afrique. Elle est une plateforme d'informations aussi bien variées que diversifiées sur la Musique, le Théâtre, le Cinéma, la danse, la Mode, le Tourisme, l'Art Plastique, la Littérature, l'architecture, le patrimoine et l'artisanat au Bénin et en Afrique.

Fonctionnement normal

RECONNAISSANCE DE L'ESCLAVAGE COMME CRIME CONTRE L'HUMANITÉCcom23 plaide pour l'adoption d'une loi au BéninFace à la mer...
26/08/2021

RECONNAISSANCE DE L'ESCLAVAGE COMME CRIME CONTRE L'HUMANITÉ

Ccom23 plaide pour l'adoption d'une loi au Bénin

Face à la mer, non loin de la porte du non retour, lieu de vives émotions sur l'histoire de l'esclavage au Bénin, s'est tenue, ce lundi 23 Août 2021, la célébration de la JISTNA. Têtes courronnées, acteurs culturels, autorités ministérielles, préfectorales, municipales et des afrodescendants ont vécu des moments uniques à travers un programme bien allechant agrémenté par des discours et des prestations artistiques qui exhortent à la lutte contre l'oubli avec un focus sur la reconciliation des coeurs.

Plus qu'une commémoration, la Journée Internationale du Souvenir de la Traite Négrière et de son Abolition "JISTNA" est marquée cette année par une série de plaidoiries à l'endroit de l'État central et des municipalités pour des actes forts et tangibles en hommage à la mémoire des ancêtres africains déportés. L'une des doléances du Ccom23 portée par Christophe CHODATON, président du comité d'organisation de la JISTNA, est l'adoption par le Bénin d'une loi qui reconnait officiellement la traite négrière comme crime contre l'humanité à l'image du Sénégal et bien d'autres nations des cinq continents. L'intérêt de cet acte est de transmettre à la jeunesse cette mémoire si chère à l'Afrique.
Il salue les travaux de réhabilitation de certains sites de mémoires, la reconstruction des Forts et des navires négriers, les projets "Femmes et Esclavage" puis "Mémoires et Survivances", respectivement du CCRI et de l'ONG " Afrique décide" de Ouidah.

Des actes plus éloquents que les mots

La représentante du Maire de Ouidah approuve que la lutte contre l'oublie, au-delà des discours les 23 Août, doit être marquée par des actes palpables en vue de l'édification de la jeunesse. Elle précise que le CCRI qui abrite la statue "Triangle de la Reconciliation " ouvre l'exposition "Femmes et Esclavage" qui met un accent particulier sur l'esclavage contemporain : travaux forcés, l'exploitation sexuelle, la servitude pour dette, le mariage forcé, le phénomène des Vidomègon...
Quand à la CTC Carole Borna, représentante du MTCA, les actions des différentes parties prenantes et surtout du CCOM23 qui poursuivent la lutte des abolitionnistes, sont à saluer. Pour elle, ces actions sont soutenues par le gouvernement du Président Patrice TALON qui veut faire de Ouidah, un haut lieu de l'histoire de l'humanité et une destination incontournable du tourisme mémoriel. Cette vision est matérialisée par le Musée International de la Mémoire et de l'Esclavage "MIME" qui selon les confidences de Mme Carole Borna, va ouvrir ses portes en 2022.

Retour à la source

Aksamiya Martial, la représentante des afrodescendants, annonce que les ancêtres veulent leur retour se reconnecter à leur maman Afrique. Elle plaide par conséquent que le Bénin favorise ce retour en facilitant les formalités sur leur naturalisation, la gratuité des visas et le droit d'acheter des terres pour s'installer. Ouverte par la bénédiction des têtes courronnées, la JISTNA 2021, qui pour une première, est marquée un standing ovation à la fin de la prestation de Amangbégnon, a pris fin sur une note d'hommage à Christophe Chodaton à travers des tableaux à lui offerts par le Professeur Honorat AGUESSY qui s'est fait représenté.

Henri MORGAN

Festival AdjraLa 10è édition s’annonce époustouflante Renforcer la visibilité internationale des sonorités endogènes afr...
12/08/2021

Festival Adjra

La 10è édition s’annonce époustouflante

Renforcer la visibilité internationale des sonorités endogènes africaines dans la rigueur d’un perfectionnement des produits culturels de l’espace Uemoa. C’est l’objectif général du Festival international Adjra dont la 10è édition va se tenir du 8 au 14 août 2022 à Hôhôta (Sè) dans le Département du Mono en République du Bénin.

Placée sous le thème : « Tendances musicales internationales et préservation des sonorités endogènes d'Afrique », cette édition se veut être une rencontre internationale devant permettre de sauvegarder le patrimoine immatériel endogène panafricain, promouvoir et renforcer la diversité et le panafricanisme culturel, créer la synergie entre le secteur de la musique endogène mieux élaborée et l'industrie touristique, afin de faire du Bénin une destination touristique privilégiée en Afrique de l’Ouest, renforcer la coopération culturelle entre pays africains, susciter un espace de business entre artistes et opérateurs du showbiz, mobiliser la jeunesse panafricaine autour des enjeux de paix et de développement, et renforcer l’économie de la culture autour du festival.

Les bénéficiaires du festival et les activités programmées

Conçu pour célébrer la création musicale endogène en l’Afrique, en portant les artistes créateurs du continent au perfectionnement professionnel afin de rendre plus visible cette Afrique des cultures dynamiques, de modernité et de développement économique, le Festival Adjra est ouvert aux artistes créateurs, compositeurs, interprètes, instrumentistes, arrangeurs, ingénieurs de son, producteurs, agents artistiques, programmateurs et diffuseurs, fabricants et vendeurs d’instruments de musique traditionnelle, chercheurs et historiens d’art. Ainsi, sont attendus à cet événement, des artistes participants venus du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Mali, et du Togo, tandis les délégations du Sénégal, du Burkina Faso et du Niger vont y assister à titre d’observateurs. Plusieurs activités sont concoctées par la Direction du Festival Adjra 2022 afin de combler les attentes des participants. Il s’agit, entre autres, de deux scènes professionnelles, des spectacles d’artistes nationaux et internationaux de la musique endogènes, des prestations des jeunes talents locaux, des showcases, une exposition photos Adjra, et une exposition de la poterie. Sur le plan intellectuel, il est prévu d’une part, un programme de formation et de renforcement des capacités, et d’autre part une formation anticipée au profit des jeunes en Design graphique, une rencontre d’échanges afin de permettre aux jeunes artistes locaux et nationaux de profiter de la présence des artistes professionnels internationaux, un village d’Adjra sur le site d’un hectare offert gracieusement au Festival par un donateur béninois, un espace Média « Foo Gre » où il sera organisé des débats et des discussions sur les médias nationaux. Le tout couronné par la nuit des trophées Adjra au cours de laquelle les artistes et opérateurs culturels africains seront distingués et récompensés pour leur contribution de qualité à la préservation et la promotion des identités africaines, et une visite touristique à l’intention des délégations étrangères afin de leur faire découvrir les merveilles et attraits touristiques du Bénin à travers la « Maison du paysans » à Lokossa et la Route des esclaves à Ouidah.

DIGITALISATION DES PRODUITS ET SERVICES CULTURELSDes journalistes découvrent senjayer.bjEn prélude au lancement officiel...
10/06/2021

DIGITALISATION DES PRODUITS ET SERVICES CULTURELS

Des journalistes découvrent senjayer.bj

En prélude au lancement officiel de la plateforme senjayer.bj , le vendredi 16 Juillet 2021, l'exclusivité est donnée aux professionnels des médias d'interagir sur la plateforme et de telecharger l'application sur leur smartphone. Développée par Aubin NOUTÉHOU, Béninois vivant en France, la plateforme senjayer.bj est dirigée au Bénin par Gabriel Henry.

Très facile d'utilisation, la plateforme senjayer.bj offre une pluralité d'options depuis la conception jusqu'à la réalisation d'évènements culturels passant par la vente des tickets en ligne. Le consultant Brice Brun, directeur de Prodicos, présente cette plateforme comme étant un produit Made in Bénin né pour desservir toute l'Afrique. En vue d'une promotion exceptionnelle de senjayer.bj et de son appropriation par tout le Benin et toute l'Afrique, toutes les parties prenantes sont invitées au lancement officiel prévu à la salle VIP du MTCA le vendredi 16 juillet 2021. Mais en attendant, un vibrant appel est lancé à tous les acteurs culturels de découvrir l'application senjayer.bj, s'inscrire et télécharger l'application sur leur android en un clique.

Henri MORGAN

ALBUMS D'ILLUSTRATION EN HOMMAGE AUX CÉLÉBRITÉS EN AFRIQUE Le prix Hervé Gigot met dans la balance près de 2millionsEnvi...
09/05/2021

ALBUMS D'ILLUSTRATION EN HOMMAGE AUX CÉLÉBRITÉS EN AFRIQUE

Le prix Hervé Gigot met dans la balance près de 2millions

Envie de gagner 1.000.000F, 500.000F ou 300.000F ? Le prix Hervé Gigot pour l'illustration du livre de jeunesse en Afrique vous donne une oçcasion en or. Qui peut participer et comment gagner le pari du sacre de la 3ème édition ?

C'est lancé. L'édition 2021 du Prix Hervé Gigot au siège de l'association Selibej dont la mission de booster une dynamique autour des livres jeunesses qui ne peuvent se passer des illustrations. En nommant ce prix Hervé Gigot, les organisateurs dirigés par l'editrice Béatrice Lalinon Gbado, ont pris l'option d'honorer la mémoire de cette célébrité en matière d'illustration d'une part mais exhorte les compétiteurs à tutoyer la grandeur dans leurs différentes créations. Organisé au coeur de la 22ème édition du Festival du Livre Béninois de Jeunesse, les Editions Ruisseaux d’Afrique et l’Association Semaine du Livre Béninois de Jeunesse (Asso-SELIBEJ), le Prix Hervé GIGOT pour l’Illustration du Livre Jeunesse en Afrique a pour principal objectif de "donner à lire aux enfants et aux jeunes, des livres qui reflètent les réalités socioculturelles africaines ou invitent à les découvrir, les promouvoir ; des illustrations qui appellent au dialogue culturel, à l’inter-culturalité".

Critères d'éligibilité et de qualification

Peut prendre part à ce prix, tout illustrateur amateur ou professionnel, jamais primé sur le Prix Hervé Gigot. Le plagiat étant un motif de disqualification, le projet d'album doit être empreint d'originalité et peut être porté par un illustrateur, un auteur et un illustrateur, une maison d’édition. Axé sur le thème "Gloire et célébration", le Prix Hervé Gigot offre gracieusement à tous les participants une entière liberté de créations dans le cadre du thème de l’année. Le dossier de candidature doit être composé d'une version numérique, en bonne résolution, de toutes les illustrations de l’album en gestation ; de la maquette de l’album (montage texte et images), une (1) copie PDF haute résolution sur support numérique et un (1) exemplaire sur support papier ;d'au moins trois illustrations originales de l’album et une note d’intention explicitant la pertinence de la contribution de l’œuvre à l’édition jeunesse en Afrique. Le prix Hervé Gigot étant ouvert aux illustrateurs de toute l'Afrique, les dossiers sont attendus au secretariat de l'association Selibej à non loin du Collège le Nokoué de Kindonou, par la Poste 04 BP 1154 aux frais des candidats au plus t**d, le 15 Septembre 2021.

Distinctions et recompenses des lauréats

Participer à un concours gratuitement et empocher, 1.000.000F, 500.000F et 300.000F, c'est incroyable mais vrai. En effet après la délibération, le 1er lauréatdu Prix Hervé GIGOT pour l’Illustration du Livre Jeunesse en Afrique, bénéficera d'une enveloppe d’un million de francs CFA et un trophée. Le 2ème et 3ème lauréat auront respectivement une enveloppe de 500 000 F CFA et 300 000 F CFA.La cérise sur le gâteau est que les albums de ces trois premiers lauréats seront proposés à coédition aux éditeurs africains, de tous les réseaux linguistiques. À travers l'édition de leur oeuvre, l’illustrateur et/ou l’auteur percevront des droits y afférents. Ces trois lauréats seront issus de la sélection "Graines d’Hervé", constituée de 12 ouvrages nominés par le jury international qui est composé de sept (7) experts professionnels et amis du livre de jeunesse. Cette première liste aura le bénéfice de séduire le jury grâce à la cohérence des illustrations, la lisibilité des images,la cohérence des images avec le texte, l’adaptation de l’illustration à la cible (jeune public et/ou adolescents), l’originalité : le regard personnel, singulier et la qualité de la réalisation.

Les partenaires au rendez-vous

Lors du lancement du Prix Hervé Gigot, ce jeudi 29 avril 2021, les partenaires et parties prenantes du Prix Hervé Figot ont témoigné de leur soutien par leur présence. Le ministre du tourisme, de la culture et des arts, parrain du Prix Hervé Gigot s'est fait représenté par Blaise Tchétchao, Directeur des arts et du livre. Après avoir apprécié l'engagement et le dévouement de la présidente de Sélibej, Béatrice Lalinon Gbado pour l'éclosion du livre de jeunesse au Bénin, le DAL exhorte les amoureux du dessin, de la peinture et de l'illustration à participer massivement à ce concours. « Le Prix Hervé Gigot figure parmi les projets que la France à travers l’Institut français appuyé par l’ambassade soutient cette année », confie Estelle Dagaut, attachée de coopération pour la langue française, représente de l’IFB. D'ores et déjà, on peut s'attendre après délibération à des activités de médiations scolaires partant des illustrations des lauréats ainsi qu'une exposition itinérante qui va démarrer par l’Institut français à destination des établissements scolaires béninois et internationaux. Hector Sonon, Président de l’association Bénin Dessin laisse entendre que « Qui dit livre pour enfant dit forcément les illustrateurs » invitant ses pairs à viser le sommet en prenant part à ce concours afin de démontrer que la relève est assurée. Mme Prudentienne Gbaguidi, Présidente de l’Association des libraires du Bénin qui etait aussi de la partie se réjouir de ce qu'à travers le Prix Hervé Gigot, "les illustrateurs demontreront leurs talents afin que les rayons de livres de jeunesse soient mieux fournis". Rendez-vous au 4ème trimestre de 2021 pour la distinction des lauréats.

Pionnière de la célébration de la Journée Internationnale de la Danse au Bénin, Rachelle Agbossou marque d'une pierre bl...
27/04/2021

Pionnière de la célébration de la Journée Internationnale de la Danse au Bénin, Rachelle Agbossou marque d'une pierre blanche la 10ème édition. Des rues de la Commune d'Abomey-Calavi et Walô Dance Center seront investis par les danseurs contemporains, urbains et modernes. La fête sera tout de même belle. Le programme de la journée 👇🏽👇🏽👇🏽

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX ENFANTSPar le slam, Gopal Das, coache des écoliers à la sensibilisationAprès l'éta...
28/03/2021

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS

Par le slam, Gopal Das, coache des écoliers à la sensibilisation

Après l'étape de Ladji, une quinzainze d'écoliers de l'EPP Toyoyomè ont procédé ce vendredi 26 Mars 2021 à la restitution des séances de formations assurées par le slameur Gopal Das. Ce volet éducation des enfants par un art récréatif '' le Slam'' sur la question des violences faites aux enfants est fruit d' un partenariat entre l'ONG médicale de solidarité internationale Médecins du Monde (MDM) et l'espace culturel et artistique '' LE CENTRE '' sis à lobozounkpa.

Toyoyomè, un autre village lacustre sis dans le 6è arrondissement de Cotonou. Ici l'EPP Toyoyomè est entièrement construit sur l'eau où les planches servent de supports de passage de tous les usagers. Et c'est là qu'a vécu la restitution sur les violences faites aux enfants. Percussions, chants et recits captivants. C'est dans une ambiance conviviale et détendue que les principales victimes ont raconté quatre histoires sur les differentes facettes des violences faites aux enfants. Il s'agit des violences morales, psychologiques, physiques et sexuelles dont les histoires sont racontées par les écoliers. Selon les confidences du slameur Gopal Das, ces differents recits viennent des enfants du CE2 et CM1 qui arrivent grâce à son encadrement à mettre les mots justes sur les maux sociétaux que sont les violentes faites aux enfants. Leurs messages s'adressent aussi bien aux enfants de leur âges ainsi qu'aux adultes, les principaux mis en cause. De la maltraitance des enfants placés "Vidomingo", aux violences sexuelles tant en milieu scolaire qu'en dehors, les enfants ont émerveillé l'assistance par leurs rendus.
Tout en temoignant sa gratitude à l'ong "Les medecins du monde", le directeur de Toyoyomè, Réné Abissodou a félicité les enfants qui ont donné le meilleur des notions apprises chez Gopal Das en art oratoire. Dr David Gnonhouévi et Mme Ella Adjovi respectivement représentant du Centre de Lobozounkpa et des Médecins du monde, n'ont pas caché leur satisfation. Une restitution qui révèle les compétences de Gopal Das, comme un slameur mais aussi comme un pédagogue.

Henri MORGAN

LIBERATION DES 6E ET 7E PROMOTIONS DE YESMAOL DESIGN INTERNATIONALUn défilé de mode qui révèle le génie des 79 lauréats ...
17/03/2021

LIBERATION DES 6E ET 7E PROMOTIONS DE YESMAOL DESIGN INTERNATIONAL

Un défilé de mode qui révèle le génie des 79 lauréats

La prestigieuse salle rouge du Palais des Congrès a abrité ce samedi 13 mars 2021, le défilé de mode suivi de remise de diplôme aux 79 stylistes et modélistes issus des 6è et 7è promotions de Yesmaol Design International. Créée depuis 2010 par Charles Bonou, cette école de mode s’impose désormais comme une référence dans le domaine de la formation des créateurs, stylistes et modélistes au Bénin, en Afrique et dans le monde. En témoigne, l’originalité des créations révélées au public le week-end dernier.

Un défilé de mode qui fait découvrir une variété et une diversités des tenues de sortie, tenues de soirées, tenues de mariage aussi bien pour les hommes et pour les femmes. Chacun allant de son talent et exprimant son génie a fait rêver le public de par sa créativité. Chaque lauréat devrait coudre pour lui-même et pour deux personnes (un homme et une femme) pour participer au défilé. Et ce fut le vrai challenge par ces temps coronavirusés. Selon les confidences du PDG Charles Bonou de Yesmaol Design International, ils sont au total 150 lauréats qui vont recevoir leur parchemin des 6è et 7è promotions. Mais seulement 79 ont pu être éligible pour le défilé de mode.
La mode, cet art vestimentaire indispensable pour assouvir l’un des besoins fondamentaux qu’est ‘’se vêtir’’ est un art qui s’apprend. Cette vérité, le créateur de mode l’a compris depuis plus d’une décennie et c’est la principale raison pour laquelle l’école de mode ‘’Yesmaol Design International’’ est née. « On a commencé il y a 10ans. On a débuté avec une salle de 8 personnes. Mais aujourd'hui Yesmaol compte cette année 325 élèves » confie le PDG Charles Bonou. Contrairement aux ateliers, cette école forme les étudiants sur les basiques de la couture qui leur permet de faire toutes coupes (Homme ou Dame). C’est bien ce qui motive le DC/MJSL Ernest Guillaume Sossou a accepter de parrainer cet événement. « L'initiative de former les jeunes béninois dans le secteur de la mode pour moi est une initiative louable. Donc depuis quelques années nous avons choisi de parrainer cet événement pour montrer que le choix du gouvernement de développer ces secteurs est un bon choix et que tous les béninois devraient s'y associer », exhorte t-il.

Adresse

Cotonou
LOT 3402 VOSSA-KPODJI

Téléphone

0022997910481

Produits

Arts, Artisanat, Tourisme, Patrimoine

Notifications

Soyez le premier à savoir et laissez-nous vous envoyer un courriel lorsque J'aime la Culture publie des nouvelles et des promotions. Votre adresse e-mail ne sera pas utilisée à d'autres fins, et vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Contacter Le Musée

Envoyer un message à J'aime la Culture:

Vidéos

Musées á proximité


Autres musées à Cotonou

Voir Toutes