Fort de Breendonk

(43)

Le, situé dans la localité homonyme, dans la commune de Willebroek, à une vingtaine de kilomètres au sud d’Anvers, a servi de camp de concentration (Auffanglager) durant la Seconde Guerre mondiale. Il s’agit du seul camp de concentration implanté par les nazis en Belgique. Le premier commandant du camp, Philipp Schmitt, sera le dernier condamné à mort exécuté en Belgique. Son successeur à la tête du camp, Karl Schönwetter, se rendra aux Alliés en 1944.Préservé après le conflit, le site est aujourd’hui un important lieu de mémoire, visité par de nombreux groupes scolaires.Construction et Première Guerre mondialeLe fort de Breendonk fait partie de ligne fortifiée Anvers-Namur, avec les forts de Liezele et de Walem.Sa construction est décidée en 1906, initialement prévu de porter le nom de « Fort de Willebroek », une circulaire du ministre de la Guerre Cousebant d'Alkemade du le fait entrer dans l'histoire comme « Fort de Breendonk ». Les travaux débutent en 1909 sur le lieu-dit Schalkland, pour se terminer à l’approche de la Première Guerre mondiale. Dès son achèvement, il est dépassé par des fortifications plus élaborées.

Adres

Brandstraat 57
Willebroek
2830

Meldingen

Wees de eerste die het weet en laat ons u een e-mail sturen wanneer Fort de Breendonk nieuws en promoties plaatst. Uw e-mailadres wordt niet voor andere doeleinden gebruikt en u kunt zich op elk gewenst moment afmelden.

Contact Het Museum

Stuur een bericht naar Fort de Breendonk:

Musea in de buurt


Andere Historisch museum in Willebroek

Alles Zien